Séance de VENDREDI 29/01/2016 à St-Elivet et Ti Koad

C’est le le 29 janvier 1635 que l’Académie française, fondée en 1634, est officialisée, sous le règne de Louis XIII, par le cardinal de Richelieu. Elle se compose de quarante membres élus par leurs pairs. Intégrée à l’Institut de France à sa création, elle est la première de ses cinq académies.

La mission qui lui est assignée dès l’origine est de fixer la langue française, de lui donner des règles, de la rendre pure et compréhensible par tous. Elle doit dans cet esprit commencer par composer un dictionnaire: la première édition en est publiée en 1694, et la neuvième est en cours d’élaboration.

Les académiciens doivent leur surnom d’immortels à la devise « À l’Immortalité », qui figure sur le sceau donné à l’Académie par son fondateur, et vise à l’origine la langue française, non les académiciens. Rapidement, cette notion s’est étendue aux académiciens pour leur gloire posthume, l’immortalité littéraire étant conférée par le roi en échange de l’unification linguistique du royaume et son autonomisation par rapport à l’Église.

À partir du XVIIIè, les académiciens développent une éthique qui ne se veut plus au service du pouvoir, mais gardent ce titre d’« immortels ». La qualité d’académicien est en fait une dignité inamovible: nul ne peut démissionner de l’Académie française, et qui se déclarerait démissionnaire ne sera pas remplacé avant son décès.

sceau_richelieu

380 ans plus tard, on a beaucoup parlé à St-Elivet, et certains sont allés porter l’épée jusqu’à Ti Koad. Par un splendide effet mirroir, une table de Blood Rage ici répondait à celle de CITOW là-bas, alors qu’ailleurs, le centre de loisirs était sous l’empire du verbe.

Table 1, dite « Ceux qui guerroient » : Thierry, Tristan, Jeff et Nicolas portent le fer à Chaos dans le vieux monde. Le premier nommé l’emporte sur la fin.

Table 2, dite « Ceux qui guerroient au lointain  » : Notre modeste président emmène une escouade de bretteurs de premier rang, parmi lesquels Jacques et Julien de Paimpol, reprendre le territoire perdu de Ti Koad. Mais c’est Mickaël qui fera verser le dernier sang de ce Blood Rage.

Table 3, dite « Ceux qui parloient » : un nouvel ami, Jérôme, présenté par Baptiste-haut-et-court, nous fait l’honneur d’un jeu dont il est l’auteur: Quiproquo. Il nous en présente le prototype et nous prend comme cobayes. Un petit jeu de 30 à 50 minutes, dit la boîte, mais la partie va durer près de trois heures!

Le principe en est fort simple: un maître de jeu, tiré au sort au départ, pioche une carte parmi 3 catégories: citations, proverbes, et lois idiotes. Sur la carte, certains des mots ont été masqués. Par exemple, la cittaion originale « Quand le lion est mort, les chacals se disputent l’empire » devient « Quand le [lion – BONUS] est mort, les [Quiproquo 1] se disputent [Quiproquo 2] ». Chaque joueur dispose d’une main de cartes représentant des mots de sens divers, classés par type (verbe) ou famille (lieu, vêtement, acteur, sportif, etc…), et doit, à partir de sa main, remplacer, sur un petit paravent de papier, les mots Quiproquo (et événtuellement le mot bonus) par un mot de sa carte.

Dans notre exemple, cette phrase pourrait devenir: quand Victoria Abril est morte, les agents d’entretien se disputent les porte-jarretelle. Le maître de jeu choisit la proposition qui lui semble la plus drôle, sans bien sûr en connaître l’auteur, qui gagne 1 point (2 s’il a aussi remplacé le mot bonus), puis devient le prochain maître de jeu.

Cette partie homérique se conclut, sur le fil, par la victoire méritée de son créateur, avec 8 points, devant Thomas et votre humble serviteur à 6, Xel à 5, François-René à 4 et enfin, Baptiste et Dom à 2 (un score qui le poursuivra pendant la soirée, comme on verra plus loin).

quiproquo

Table 4, dite « Ceux qui parloient encore » : Les survivants de la Table 3 sont rejoints par Julien, pour un Codenames. Les bleus, représentés par le podium de la table 3 complété par François-René s’imposent facilement 4 victoires à 2. Même renforcés par Jeff sur la fin, les rouges ont paru aveuglés par les évidences, à l’exemple de ce Pétrole 2 qui désignait, on en peut plus clairement, « Or » et « Noir ». Les bleus, eux, firent preuve de cohésion et d’habileté, à l’exemple de ce Conte 2 qui visait « Loup » et « Flûte ». Ils auraient même pu creuser l’écart si votre humble serviteur avait su associer « Ampoule » et « Carré ».

Table 5, dite « Côté cour » :  Pendant qu’à la ville on faisait le bel esprit dans une fort bruyante assemblée, à la cour on comptait ses jetons de Splendor en silence. A un char à deux succéda un quadrige, et au total de ces joutes, Baptiste compta deux victoires, contre une à Jeff.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de MARDI 8/09/2015 à Ti Koad

Il y a exactement 184 ans, le 8 septembre 1831, les troupes Russes entraient dans Varsovie, mettant un point d’orgue à la guerre russo-polonaise de 1830-1831 (aussi dite « insurrection de novembre »), qui devait asseoir pour longtemps la domination de l’encombrant voisin. Le ministre des Affaires étrangères Français, qui refusait d’apporter son concours aux insurgés polonais, estima la situation tranquille, une prise de parole restée célèbre dans la reformulation que la gauche en fit: « l’ordre règne à Varsovie ».

Capture_of_the_Arsenal_in_Warsaw_1830

A Ti Koad, la soirée fut en tout cas « plutôt tranquille ».

Table 1, dite « ordonnée »

Une studieuse partie de P.I. opposa VHS à Xel et Thomas. Chanceux sur les deux premières manches où je tombai rapidement sur des indices décisifs, et opportuniste dans la troisième, je l’emporte avec le total record de 19, devant Xel, 15, et Thomas, 11.

Table 2, dite « aliénée »

Hélène et Baptiste contestent la suprématie présidentielle. dans l’univers futuriste d’Alien Frontier. Baptiste, longtemps en tête, sera devancé par Hélène, « engouffrée dans la brèche » ouverte par le trésorier (pour les détails, on s’adressera aux intéressés). JiBee réalisa un peu tard l’intérêt de coloniser les planètes.

Table 4, dite « échevelée »

Une partie de Linq réunit les protagonistes des tables 1 et 2 (une sorte de mitose inversée). On y parla coucous suisses, maraîchers charlatans, bilboquets dans l’océan, et barreaux de cellules mitosées. Surtout, on y rit beaucoup. Au final, le score fut à peine croyable: on compta 6 ex-æquo, tout le monde avait gagné. Au fait, la mitose, c’est la division d’une cellule mère en deux cellules filles (et ne me dites pas que vous le saviez déjà).

Table 3, dite « stendhalienne »

Cette table de CITOW réunit Jeff, Nicolas, François-René et Yann (pris en auto-stop à St-Elivet, et dont nous saluons le retour à Lannion). Ce dernier, tout vêtu de noir mais jouant avec les rouges, s’apprêtait à l’emporter à l’heure du bouclage. Grâce à une carte qui fait gagner (intitulée « On a trouvé le Graal »), il avait nettoyé les verts du plateau, donc quasiment expulsé les miasmes et autres parasites de son détenteur (j’ai nommé M.Jeff), et la suite n’en fut que son expiation.

 

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

 

Séance de VENDREDI à Ti Koad 10/10

Petite affluence ce vendredi, nous étions 8, et deux tables :

Table n°1, dite « chwinner »…
… où Jibee, Julien, Sly-le-Vieux et moi-même avont ressorti Chaos dans le Vieux Monde de son relatif oubli. Après un rappel des règles rapide, nous entamons une partie riche en chouineries, notamment de la part de Sly-LV (mais pas que), lequel s’estimant (à relativement juste titre, mais pas tout le temps) être la cible principale des autres joueurs.
Au fil de la partie, on envisagea d’abord que personne ne gagne (mais bon, ça n’arrive jamais, hein), puis on vit Julien/Nurgle prendre les devants, au point que beaucoup pensaient la victoire acquise à sa cause.
Finalement, tout se joua dans un dernier tour serré comme , dans lequel tout le monde pouvait encore gagner (soit au cadran pour ma pomme, soit aux points pour les autres). Finalement, j’échoue à gagner au cadran, et c’est Sly-LV, le chwinneur de la soirée.

Table n°2, dite « losers »…
… où Xel, Jack, Franck et Jeff se sont penchés sur les Châteaux de Bourgogne. Pour avoir joué à ce jeu une fois, je peux dire que quelque soit le vainqueur de la partie, ils ont tous un peu perdu leur soirée. (ceci est un troll)

_
Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à St-Elivet 13/12

Séance à 4 tables :

Table n°1 dite « Cubes dans l’espaaaaaaace » …

… avec Julien, Hélène la briochine, Jeff, JiBee et Sly The Old autour du plateau de Eclipse !

Jeff commente :

Dans l’ordre de placement auttour de la galaxie:
Hélène avait la civilisation des scientifiques
Sly avait la civilisation des plantes vertes (si si, ça existe)
Jibee avait la civilisation des bourrins
Julien avait la civilisation des hommes de pierre
Jeff avait la civilisation des mechas dites « je construis plus et pour moins cher ».

Julien, le pauvre,a démarré entre le marteau et l’enclume. Hélène a voulu être trop guerrière contre les Anciens et a d’entrées de jeu perdu des combats. Le retard que cela a créé n’a jamais pu être rattrapé.
Sly et Jibbee s’étendait tranquillement.
Jeff aussi.Il avait aussi précisé « m’attaquer pas, vous regretterez »
Ils ne l’ont pas écouté.
Julien l’a attaqué,puis Jibee s’est dit « tiens je vais faire de même. » puis Hélène « oh, ça à l’air amusant de bâsher Jeff. »
Jeff avec sa capacité de construction de veau, a fait copuler ses robots et a construit plein de jolis vaisseaux avec certes peu de canons mais des bonus au toucher à faire pâlir un paladin armé d’une Holly Sword.
5 combats en un seul tour. 5 victoires.

Après cela, le tapis était déroulé vers la victoire et Jeff s’emparait du centre galactique.

Bilan:
Jeff, 1° avec 40 points
Jibee et Sly, 2° ex aequo
Hélène, avec une vingtaine de points finit 4°
Et Julien finit avec 20 points et seulement 2 systèmes. Il a souffert d’être en les 2 Jean- .

Table n°2 dite   » à géométrie variable » …

… racontée par Xel :

« Ecole des fans » : Level up avec Audrey, Rémy, Maud, Thomas, François et VHN où tout le monde a gagné – ou presque *;) Clin d’œil
« Ecole du fun » : Concept avec les mêmes où j’ai gagné avec Maud laissant les deux autres équipes dépitées *>:) Démon
« Ecole de la criminalité » : Citadelles avec les mêmes + Gwen + Vincent où certains furent régulièrement assassinés et d’autres dépouillés… Qui a gagné ? Bonne question ! Je ne connais que les scores de mes voisins : 16 pour François, 24 pour Audrey, 25 pour moi… les autres compléteront *B-) Relax, Max

Table n°3 dite « 4 badass guys » …

… où Marvin introduisit Nicolas, Vincent et Gwen aux plaisirs coupables de Chaos dans le Vieux Monde.

Table n°4 dite « 12 salopards » …

bisou !

… plus précisément 6 salopards : François-René, Frank, Sly The Young, Baptiste dit « Touffu », JC et Votre Humble Serviteur munis de leurs 6 chiens ont affronté les rues peuplées de monstres assoiffés de chair humaine dans Zombicide 2 : le retour des extensions. Partie épique où  Frank répéta tout le long de la partie « On va tous mouriiiiiiiir » . Il avait raison : les 6 sus-nommés à bout de souffle, légèrement putréfiés dans leur nouvel état de « gentil zombie » et après avoir sacrifié leurs canidés ont réussi leur mission.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 26/04

Après la folle affluence de vendredi 19, retour à une session plus « normale » avec 3 tables. Plusieurs personnes reçurent leur mug Scorfel, et en furent tout à fait ravies, si j’en crois les sourires qui illuminèrent leurs visages, et la lueur de jalousie qui brilla dans l’oeil des autres.
J’en profite pour vous rappeler qu’il est toujours possible d’en commander (conseil malin : faire des commandes groupées !) afin de soutenir l’évènement à venir !

Table n°1, dite « Wonderful World »

… où Ania, Mks et Laurent se sont penchés sur un Pandémie, dont l’issue fut favorable aux humains.

Pas refroidis pour autant, ils ont enchaîné sur un deuxième jeu. Ayant aperçu un coin de la boîte de 7 Wonders, je devine que c’est ce jeu qui a remporté leur adhésion. Je crois également deviner que c’est Mks qui a gagné.

Voici le CR de Laurent :

Avec Anna et Michal, après avoir fouillé en vain dans l’armoire pour trouver Funkenschlag (on a trouvé que les cartes des pays), on a joué à Pandémie (sans extension), où on a remporté une victoire serré (on en était à 7 éclosions, encore une et c’était fini).
Puis ils m’ont fait découvrir 7 wonders, je ne connaissais pas et j’ai bien aimé.

Table n°2, dite « Old World »

… où Sly « there can be only one », Jeff, Julien et Votre Modeste Serviteur Marvin se sont affrontés autour du plateau de Chaos dans le Vieux Monde. Sly l’emporte brillament au cadran avec Slaanesh.

Il bénéficia d’une surabondance de pions Héros et Nobles, lui permettant de glaner plein de ticks. Il obtint deux fois le « double tick », aidé lors de l’avant-dernier tour par une carte Vieux Monde particulièrement vicelarde, qui priva Jeff/Tzeentsch d’un jeton supplémentaire qui aurait changé la fin de partie.

Julien jouait Khorne et fut à la hauteur de ce qu’on attendait de lui : il massacra des figurines autant que possible et nous mit une bonne pression sur les premiers tours, avant de prendre un peu de recul. Quant à moi, j’incarnai Nurgle et bien que j’aie marqué une tétrachiée de points (63 au final), ma montée en puissance fut bien trop longue pour contrecarrer l’avancée au cadran de Sly. Nous donnâmes tout dans le dernier tour pour tenter de l’empêcher d’avoir son tick, mais en vain.

Table n°3, dite « Unknown World »

… où David, Baptiste et Jérôme se sont penchés sur le cas Augustus. Ce jeu est pour moi une énigme, car il semble qu’il soit déjà beaucoup sorti, mais je n’en avais jamais entendu parler… Le jeu est semble-t-il rapide à jouer, si l’on en croit le CR de Baptiste :

Je remporte les deux premières parties, Jérôme remporte la troisième.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 30/11

Une séance à 4 tables :

Table n°1 dite « duale » …

… ou Françoise et Rebecca ont fait une partie d’initiation à Zooloretto puis une autre de Seasons. Qui a gagné ? Mystère…

Table n°2 dite “chaotique”…

… où Julien, David, Laurent et Marvin se sont éclatés à martyriser les habitants de Warhammer dans le Chaos dans le Vieux Monde, La partie est racontée par Marvin :

Deux nouveaux joueurs pour cette table de CITOW, un jeu quelque peu délaissé ces derniers mois. David joua Slaanesh, Julien fut Tzeentch, Laurent incarna Nurgle, et j’eus donc l’immense privilège de jouer le « deck automatique » qu’est Khorne. Moi qui adore jeter les dés…… j’étais en fait satisfait, parce que Khorne a le mérite d’être assez simple à jouer.

La « règle » selon laquelle c’est toujours un « nouveau joueur » qui l’emporte allait-elle se réaliser ?

La partie fut assez décontractée niveau dévastation, puisque celles-ci intervinrent assez tard (tour 4 pour la première, tour 5 la deuxième, tour 6 les trois dernières). La conséquence fut que les points de victoire montèrent lentement. Je dirais que mes adversaires ont beaucoup plus invoqué de guerriers que ce à quoi je suis habitué, ce qui fit, mécaniquement, qu’il y eut moins d’adorateurs en jeu… D’un autre côté, ça m’a obligé à ré-invoquer la majeure partie de mes figurines à chaque tour…

Au tour 6, les choses se sont précipitées, puisque dans le même tour : je terminais mon cadran, Laurent et David dépassaient les 50 points (Laurent termine à 71 !) et on arrivait à 5 dévastations. Je l’emportai donc sur un coup de dé (75% de chance de réussite quand même) qui me faisait gagner le Tick bonus nécessaire pour finir mon cadran. Un jeu de dés… pfff c’est vraiment nul ! 😉

Table n°3 dite « darkseigneurale »….

.. où François-René, Xel et MKS ont combattus sur les terres des orcs, elfes et humains sur le plateau de La Quête des Terres du Milieu. Qui a gagné ? Mystère…

Table n°4 dite « walacienne »…

… où Votre Humble Serviteur a (ré)expliqué à François comment faire de la vapeur avec de l’argent virtuel dans Age of Steam sur la carte scandinave. Jeff et JiBee se sont joints à nous pour découvrir que – je cite le président – « cette carte n’est pas pour les enfants ». En effet la carte est fractionnée en petites parcelles de terre, des villes assez éparpillés et seule l’action « mouvement maritime » est là pour adoucir le labeur des nababs ferroviaires en carton. D’ailleurs le dur art de survie a échappé lors de cette partie à Jeff qui était longtemps coincé et n’a pu déployer ses ailes de géant que vers la fin. JiBee a opté pour l’isolationnisme mais son lointain point de départ l’a forcé à maintes reprises à utiliser le réseau de ses compétiteurs pour grappiller des points. C’est François qui – placé au centre – avait le potentiel le plus important. Il a développé un réseau conséquent et réussissait à convoyer les marchandises à des distances honnêtes. VHS a un peu végété lors des premiers tours pour finir par envelopper tout le Danemark de sa toile puis descendre jusqu’à la Pologne – appel du berceau sans doute. Malgré des fautes de construction énormes et des prises de capitaux risqués il se place au final à quelques points devant François, suivent JiBee et Jeff. Partie plutôt « survival » où aucun compétiteur n’a monté la puissance de sa locomotive au maximum : c’est un signe !

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 09/03

Il y a 78 ans jour pour jour naissait Youri Gagarine. Et à Parties Civilies 3 tables :

Table n°1 dite « Môme »…

Trancher la question

… où Jeff a essayé de dévorer Marvin, Michal, Eliza et Sly dit The Young dans Les Demeures de l’Epouvante. L’histoire dira s’il a réussi.

Table n°2 dite « C’est lui le méchant, c’est moi le gentil » …

… car ce type d’argument fusait entre Françoise, Yann, François-R (un nouveau 🙂 ) et Franck en jouant à Chaos dans le Vieux Monde. La nouvelle recrue a gagné !

Table n°3 dite « Masochiste » …

… car le choix du jeu s’est porté sur L’Année du Dragon, un pur jeu d’optimisation au gré de notre président qui suce son orteil dans ce genre jeu. Il a mené du début à la fin.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Quelques photos stylisés :

... en ayant la main mise sur le plateau !

Le président entame sa marche victorieuse ...

Comment se mettre dans la situation d'un hors-d-oueuvre de Cthulhu.

Khorne c'est le 2ème de gauche.

Séance de VENDREDI à St-Elivet 02/03

Le 2 mars, notre bien-aimé secrétaire fit la grève du jeu, et dans la foulée la grève du CR. Ce qui m’oblige de fait à me plier à l’exercice (bien qu’il ait reçu les informations utiles en temps et en heure, mais loin de moi l’idée de le blâmer). Mais comme je suis fainéant, vous n’aurez pas d’images.

Et sinon à Parties Civiles 3 tables et 10 participants. Un beau score, en dépit du forfait des deux tiers du bureau. Monsieur le Président nous a cependant fait l’honneur de sa présence et j’en fus ravi, sa dernière participation à un vendredi soir remontant à fort longtemps.

Table n°1, dite « de politesse »:
Où Michal, Xel et François ont refait le monde à grand coup de Civilisations.

Table n°2, dite « d’investigation » :
Où Sly dit « le Jeune », Frank et moi-même avons filé un coup de pouce à Mr Sherlock Holmes.

Je remercie mes camarades d’enquête sans lesquels je serais encore en train de peser le pour et le contre de chacune des théories que j’avais échafaudées. Mais le pragmatisme de Sly et Frank ont eu raison de moi et je dus reconnaître l’acuité de leur jugement.
Au final, nous réalisons un score honorable de 60 points, ce qui n’a rien d’exceptionnel, mais n’est pas mal tout de même.

Table n°3, dite « d’initiation en douceur » :
Où Jibee et Françoise ont inculqué à Yann et François (un autre président amené par Notre Président) les bases de Chaos dans le Vieux Monde.
De mémoire, Jibee jouait Tzeentch et frétillait d’excitation en pensant à toutes ces cartes qu’il avait en main.

Le destin des tables n°1 et 3 m’est inconnu car je quittai les lieux à une heure tout à fait raisonnable.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de MARDI à St-Elivet 6/09

2 tables et multes comptes-rendus pour cette session :

Table n°1 dite « tentaculaire… » …

avec un Horreur à Arkham raconté d’abord par Jeff :

En représentation unique, mardi  6 septembre 2011 :
« Hastur, le roi en jaune sème l’horreur à Arkham »

Avec dans le rôle du détective Joe Diamond : Chrystel
de la psychologue Carolyn Fern : François
du photographe Darrell Simmons : Jeff
et de la dillettante Jenny Barnes : Florent

La présence méphitique d’Hastur planait sur Arkham, les investigateurs savaient déjà qu ‘il leur faudrait 8 indices au lieu de 5 pour sceller les portails.
Cela commença difficilement pour eux, la psychologue fut maudit par des gitans et le photographe perdit son acompte qui lui assurait un revenu.

Par chance peu de portails s’ouvrirent mais cela signifiaient beaucoup de monstres et pas des moindres.
Heureusement que Joe gardait son sang froid et après avoir descendu des monstres, ferma un portail.
Ces exploits lui valut d’être nommé Adjoint du Shérif, un revenu assuré mais aussi in véhicule de services qui lui permit de se mouvoir dans Arkham.

Se mouvoir, là était le problème. Un froid polaire sévissait sur la ville. Carolyn et  Jenny ne purent pas beaucoup bouger.

Darrell essaya de combattre une chose très ancienne qui le mis à mal après lui avoir détruit tous ces objets. Grièvement blessé, il se retrouva à l’hôpital.
Sans le sous, il y passa quelques tours. A peine sorti, il retomba sur une chose innommable qui le rendit fou. D’un hôpital à l’autre, il se retrouva à l’asile.

Pendant ce temps, Carolyn et Jenny scellaient des portails tandis que Joe flinguait du monstre à coup de .45 et de dynamite. Les monstres étaient fort nombreux.

Petit à petit, l’espoir se fit. Jenny, chanceuse, traversa d’autres mondes en y trouvant objets, livres ou sortilèges. Carolyn se débarrassa de sa malédiction, elle put même être bénit ainsi que Jenny.

Mais Hastur menaçait toujours de s’éveiller. Les héroïques investigateurs réussirent à utiliser des marques des anciens pour sceller de nouveaux portails.

Ce fut Joe, riche, les poches remplies de trophées de monstres qui scellât le dernier portail bannissant Hastur à jamais.

Arkham avait retrouvé sa sérénité… mais pour combien de temps…

… puis par Christel :

Avec Hastur comme Grand ancien :->~~ effrayant
Beaucoup de monstres, de portails ouverts mais une victoire bien méritée (vers 1 h 15 !!) pour les valeureux joueurs !!
Flo a été inondé de cartes (et de $ ;) Clin d’œil), Jeff a rarement eu aussi peu de chance aux dés (et aussi peu de $), François a été maudit pendant presque toute la partie (et s’est perdu dans les limbes) et moi j’ai trucidé du monstre à gogo (beaucoup d’argent mais pas de temps pour faire les magasins :(( En pleurs). Beaucoup de séjours à l’hôpital pour Jeff, une visite très approfondie de la bibliothèque pour François, du shopping pour Flo et beaucoup de déplacements pour moi qui bénéficiait d’une voiture !!
Pas mal pour une première partie !!

Table n°2 dite « immonde » …

avec un CITOW raconté par Emile :

Nous étions 9 :
  • Les habituels : Moi, Jeff, Flo, Xel, François
  • Les IMR (Immondes Monstres Rampants) : Nicolas, Sébastien, Vincent, Benjamin.
Il a eu donc 2 jeux : les habituels excepté moi on commencé une partie d’horreur à Arkham pendant que le reste commencé la traditionnel partie de CITOW.
Pour horreur à Arkham, je pense qu’ils ont réussit à gagner contre le jeu bien que Jeff a bien faillit devenir fou dans la réalité. A confirmer par l’autre groupe vu que je ne suis pas rester jusqu’au bout de leur partie
Pour CITOW, ce fut une séance de Marvinade aiguë pour tout le monde. En effet, j’ai proposé, et les IMR ont fait l’erreur d’accepté, d’utiliser les nouvelle carte vieux monde de l’extension qui on pour but de rendre le jeu plus coopératif.
Les rôles :
  • Khorne : Benjamin
  • Nurgle : Sébastien
  • Slaneesh : Vincent
  • Tsench : Nicolas
  • Le rat cornu : Moi.
Les tours :
  • Première carte vieux monde : on place quelques pions skavens sur le plateau puis durant la phase d’invocation, tant que cette carte est en jeu, les figurines coûte un de plus à invoquer. De plus on ne lance que 2 dé de bataille max par joueur par région.
    • Début difficile pour tout le monde. Chacun essaye de s’arranger avec ces cartes pour temporiser. Seul Nurgle pose 2 tic grâce à des cartes bien joué. Le roi cornu aurait pu faire de même si Slaneesh ou tsench n’aurait pas fait chier leur monde. Donc bilan : Nurgle avance le cadran de 2, Slaneesh, Tsench, et le roi cornu de 1 et Khorne pas du tout à cause d’un mauvais placement au début.
  • Seconde carte vieux monde : Désormais on place un pion de corruption en moins par région par joueur. Il faut donc 3 cultistes pour un tic.
    • Khorne se place mieux et gagne pas mal de tic. Le rat cornu domine quelques région et s’en sort bien, pour les autres s’est plus compliqué vu les 2 cartes vieux monde en jeu. Tsench fait tout de même 1 tic contrairement à Nurgle et Slaneesh qui on oublié la dernière carte sortie et donc ne gagne aucun tic. Au niveaux des points, personnes ne dépasse encore les 10 malgrès les petits bonus gagner grâce au cadran (entre 3 et 4 chacun).
  • Troisième carte vieux monde : On place un paysan dans chaque région plus un paysan dans les 2 région les plus corrompus. A la dernière phase au moment de résoudre les héros, tous les paysans sont considéré comme des héros. Annulation de la première carte vieux monde.
    • Khorne fait toujours des ravages et gagne toujours au nombre de tic. Nurgle chie aussi bien pour dominé que pour corrompre mais a son tic tout de même, pareil pour le roi cornu et Tsench ce dernier faisant toujours autant chier son monde) Slaneech un peu trop touché par Khorne ne fait pas de tic.
  • Quatrième carte vieux monde : Désormais on ne peux plus jouer de carte chaos à moins de sacrifier 2 créature sur le plateau. Ces dernière ne pourront pas du tout être jouer durant ce tour.
    • Seul khorne ne fait pas de sacrifice. par contre ça ne l’a pas empêcher de faire Pa mal de dégats et de gagner pas mal de tic. le rat cornu arrive tout de même au même niveau que khorne au niveau des tic et ralentit son avancer. Nurgle arrive à 0 tic grâce à khorne. Slaneech et Tsench se débrouille pour un tic. Au niveau des points, ça avance un peu pour Nurgle grâce à des cartes bien placé il arrive dans les 25 alors que le peloton reste autour de 12-13.
  • Cinquième carte vieux monde : on place 2 pions évènement dans 2 régions (chez les skavens bizarrement) on ne peut plus jouer qu’une seul carte chaos dans ces régions.
    • Khorne revient en tête au niveau des tic. Le rat cornu fait une erreur de calcul et ne fait aucun tic (aussi du à la réussite de khorne au dé). Une alliance Nurgle tsench permet la dévastation de Norsca et leur donne la première place et la seconde respectivement suivie par Khorne grâce à la carte amélioration controversé mais pourtant diminué. Slaneesh finit la dévastation de  la bretonnie mais cela ne rapporte pas trop de point car trop de monde dans la région.
  • Sixième carte vieux monde : Il faut désormais 2 tic pour avancer d’un sur le cadran.
    • Khorne finit sont cadran en avancent encore une fois de 2 cran sur le cadran. Seul le roi cornu aurait pu empêcher ça mais l’acharnement de Tsench à faire chier son monde ne le permet pas. L’alliance Tsench Nurgle et toujours en cours et permet la dévastation la région de troll et de la Tilée qui fait monté Nurgle à 53 points mais ne gagne pas la victoire car khorne gagne avant via le cadran durant le même tour.
Bilan :
  • Même diminué la carte controversé de khorne lui a fait gagné pas mal de point alors qu’il n’a jamais cherché la victoire au point. Par contre, cette diminution ne l’a pas empécher de gagner au cadran.
  • on est pas près de rejouer avec ces cartes vieux monde car trop frustrant et enlève pas mal de plaisir de jeu. Cela oblige des joueurs à faire des alliances pour gagner alors que ce n’est pas du tout l’esprit du jeu. Seul Khorne peut gagner seul sans être un expert du jeu (ce que je ne suis pas moi-même).

PS. Pour les 4 prochaines séances Votre Humble Serviteur ne sera pas en mesure de produire un CR : avis aux volontaires.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 2/09

Ce vendredi a vu 2 tables racontées par maître Marvin :

Nous avons encore frôlé le scenario maudit dit de la « table de 6 », mais nous étions finalement 7, te 7 c’est bien. Nul doute qu’entre la fin des vacances et le recrutement subversif opéré à l’occasion du Forum des Associations auquel nous avons stratégiquement décidé de ne pas participer, nous serons au moins 8 la prochaine fois (note : je n’y serai sans doute pas pour cause de GN).

Bref, deux tables hier : une de CITOW (décidément à la mode ces derniers temps, de là à croire que la faible fréquentation des locaux Partie-Civiliens ces derniers temps est un coup tordu des dieux du Chaos, il n’y a qu’un pas) et une de « Puerto Rico pour la faim et Pandémie pour le dessert » (Aucune idée du résultat de Puerto Rico, mais je sais que la planète a succombé à la maladie noire en fin de soirée)

En ce qui concerne la partie de CITOW, j’ai joué Slaanesh contre Flo/Khorne, Frank/Nurgle et Jeff/Tzeentch. Notre trésorier découvrait les plaisirs de Tzeentch et en profitait pour foncer sur le cadran. Khorne était gêné par ses adversaires et ne parvenait à prendre assez de jetons pour doubler ses ticks, laissant à Jeff la voie royale.

Pendant ce temps, Frank qui redécouvrait le jeu après une première partie, se fondait un solide capital de points en dévastant le Kislev presque seul. De mon côté, j’ai de suite délaissé le cadran pour me concentrer sur les points de victoire. Bien m’en a pris, puisqu’au cinquième tour, nous dévastions une quatrième région et je finissais à 55 points devant Frank à 49, Jeff à 48 (mais à un tick de la victoire, il s’en est fallu de peu !). Flo ferme la marche.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum