Séance de MARDI 06/09/2016 à Ti-Koad

4 présidents américains ont, à ce jour, péri assassinés au cours de leur mandat. Si l’on se souvient facilement de JFK ou de Lincoln, l’histoire retient aussi le nom de  William McKinley. Avocat originaire de l’Ohio, McKinley s’est signalé en 1890 par la loi protectionniste qui porte son nom, le « McKinley Tariff », qui porte à 50% les tarifs douaniers sur les importations. Elu une première fois à la présidence en 1896 sous l’étiquette républicaine, il engagea contre l’Espagne une guerre très profitable qui marque le début de l’impérialisme américain et lui valut une réélection triomphale.

C’est l’esprit serein, impeccablement vêtu comme à son habitude, qu’il se rend à Buffalo, le 6 septembre 1901, pour inaugurer la Pan-American Exposition. Après un discours d’inauguration, il assiste en fin d’après-midi à une fête au Temple de la Musique et serre des mains quand il tombe en arrière, frappé de deux balles en pleine poitrine. L’assassin est un ouvrier anarchiste au chômage d’origine polonaise, Leon Czolgosz, qui voyait dans le Président un « ennemi du peuple ». Le vice-président Théodore Roosevelt lui succède, et poursuivra sa « diplomatie du gros bâton » (Speak softly and carry a big stick).

Afficher l'image d'origine
Quant au nom du quatrième président, il se confond avec celui d’un matou célèbre (c) que vous n’aurez aucune peine à identifier avec l’indice contenu dans cette bande…Afficher l'image d'origine

116 ans après cet événement tragique, Ti Koad sentait encore l’odeur de la poudre, qui allait bientôt parler….

Table 1, dite « d’un petit baton » : où Baptiste l’emporte d’un tout petit point (mais ce n’est pas la taille qui compte) à Alien Frontier devant Nicolas-Neox, tandis qu’Hélène complète le podium.

Table 2, dite « lost in translation » : où la fine équipe d’enquêteurs (Dom, FR, VHS, Thomas) s’essaie à une nouvelle énigme de Sherlock Holmes: Detective conseil. Une partie déroutante que traduit le score pathétique de 15, plombé par une indigestion de visites et malgré l’effort louable de Thomas de dessiner une timeline des événements comme dans les meilleurs polars. On y croisa, paraît-il, des personnages de Blade Runner, film au mérite discutable (comme le dit fort bien FR, « déjà la version courte me paraît longue »), on y discuta des méfaits de la vitamine A à haute dose (selon Dom qui s’était documenté sur le sujet), d’une équipée folle sur la 4-voies Lannion-St-Brieuc qui se termina dans un fossé sur une embardée du chauffeur pour éviter une herse, bref autant de sujets légèrement périphériques à l’action centrale.

Table 3, dite « népotique » :  où une partie de Descendance tint en haleine jusqu’au bout de la nuit Paul (71), Xel (57), et Nicolas II (51).

Table 4, dite « Un Codenames et puis au lit » : malgré l’heure tardive, les derniers motivés (Rouge : F-R, Paul et Nicolas-2 / Bleu : Dom, Xel et VHS) s’attaquent à un Codenames en 2 sets gagnants.

La première manche vit une victoire sur le fil des bleus, plombés par un départ laborieux sur un Berger 4 (Mouton, Défense, Nuit, Canne) mal interprété, mais sauvés par les incompréhensions mutuelles des rouges, ce qui se confirma dans le second set, où VHS, étant maître-espion réussit à faire tout deviner, malgré un débat nourri sur les Avalanches, et concluant sur un joli « Feuilleter 2 » (Canard, Main), tandis que les rouges n’avaient pas la victoire dans la peau, comme en témoigne un audacieux « Jason Bourne 2 » (Volet, Carton) qui suscita une incompréhension totale. Il n’y eut donc pas de troisième set….

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de MARDI 29/03/2016 à St-Elivet

Séance poids moyen ce mardi avec 3 tables de début de soirée :

Table 1, dite « des étoiles plein les yeux » : à Alien Frontiers, Jean-Yves, Nicolas-2 et VHN luttent à grands coups de dés pour coloniser la galaxie. VHN commet l’erreur de partir comme une fusée (!) et donc de fournir une cible toute désignée à ses adversaires. Jean-Yves met du temps à lancer sa panzer-combo (6 vaisseaux, de la production de minerai facile et le pouvoir-bonus réduisant le coût du Colony Constructor), mais il est ensuite inarrêtable malgré l’alliance objective de ses poursuivants. A noter, selon les dires d’un observateur expérimenté, on a (trop?) peu utilisé les cartes Alien.

Table 2, dite « des baffes plein la gueule » : Nicolas-Neox, Baptiste-ma-cassette et Bruno jouent au toujours apprécié Blood Rage. Le viking le plus sanguinaire ce soir est Nicolas qui finit avec des points. Plein de points.

Table 3, dite « des fantômes plein le village » : les taoïstes Jérôme (« l’âme du jeu »), Xel, Thomas et François-René s’essaient à l’exorcisme et la défantômisation à Ghost Stories. Malheureusement, l’histoire finit mal avec des morts. Beaucoup de morts.

Table 4, dite « dites donc votre Alien Frontiers n’en finit pas ! » : une sélection des tables 2 et 3 (tous sauf Bruno) fait une partie de Shadow Hunters. Nicolas, maître de l’ambiguïté dans un rôle de Neutre, l’emporte tout seul.

Table 5, dite « des dés plein le yaourt » : Dom, jamais en reste pour proposer des remakes improbables (et inférieurs, diraient les méchants) de jeux du commerce, propose sa version DUCifiée de Perudo/Liar’s Dice. C’est un party game avec des dés et du bluff que Xel remporta après 29 tours. Au vu de l’expérience et des avis, le jeu ne rejoindra pas l’écurie DUCale.

Table 6, dite « des motivés plein Saint-Elivet » : ce n’est pas parce que c’est déjà mercredi qu’il faut s’arrêter là. Xel rapporte ceci :

A cinq noctambules (Nicolas-x2, Jérôme, F-R et Xel), nous avons fait une partie de Room 25. 1 voire 2 gardiens mis en jeu. Exploration tâtonnante et suspicion…

Je trouve la sortie et la balise par mon marqueur mémoriel puis suite à des manips improbables je me fait tuer par mes « amis » *;) Clin d’œil .

Tout le monde – sauf moi – s’en sort : même Nicolas-the-last-one qui était le gardien !
Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de MARDI 26/01/2016 à St-Elivet

Le 26 janvier 1788, l’Australie recevait ses premiers immigrants européens. Le gouvernement anglais, qui ne disposait plus de ses colonies d’Amérique, devenues indépendantes en 1783, a l’idée d’utiliser cette terre des antipodes pour y reléguer ses condamnés de droit commun ou convicts. Ce ne sont pas de grands criminels, mais de simples délinquants qui encombrent les bateaux-prisons des ports britanniques. Ils sont parfois seulement coupables d’avoir volé une miche de pain, mais la loi anglaise de cette époque punit de prison le moindre larcin de pendaison, ne serait-ce que le vol de quarante shillings !

Les navires s’approchent des côtes orientales de l’Australie et arrivent à Botany Bay, site remarquable pour sa flore. Puis ils accostent enfin, à un endroit aussitôt baptisé Port Jackson, où s’élève aujourd’hui la ville de Sydney. Pas moins de 162 000 convicts vont être expédiés en ce lieu, de 1788 au milieu du XIXe siècle. Ces colons d’un genre particulier, une fois leur peine accomplie, font souche sur place. Ils forment l’ossature du peuplement européen de l’Australie, et repoussent vers l’intérieur désertique les 500 000 à 3 millions d’Aborigènes présents sur l’île depuis des temps immémoriaux.

Les Australiens actuels ont hérité des convicts une relative nonchalance, un caractère frondeur et revendicatif, et un certain goût pour l’indépendance. La vie sociale y est aussi moins organisée que dans l’Amérique puritaine. Depuis, l’anniversaire de cette arrivée de la « First Fleet » est devenu la fête nationale du pays.

Port-Jackson et les bateaux de la 1ère Flotte, dessin d'un convict

228 ans plus tard, c’est de son plein gré qu’une cargaison de parti-civiliens vient coloniser le centre de St-Elivet. Une table à six se forme, puis, un peu plus tard, l’arrivée de Xel et votre modeste narrateur rebat les cartes et fend cette table unique en deux.

Table 1, dite « Botanique » : Jérôme, François-René et Mathieu tiennent le haut du pavé dans l’univers bucolique de Mysterium. Jeff, Nicolas, Jean-Yves et Franck suivent à distance cette partie que votre chroniqueur n’a pas eu le loisir de vivre en direct.

Table 2, dite « Colonisante » : Votre modeste chroniqueur entraîne Jeff et Jean-Yves sur les territoires d’Alien Frontier. Après un départ-fusée, je file plein gaz sur le territoire central et son dé bonus, et multiplie les dés et les conquêtes spatiales, creusant de profonds sillons sur de multiples planètes. Mes 10 PV me permettent de résister tranquillement à une ultime manœuvre désespérée de Jeff (7 PV), qui chercha à combiner plusieurs cartes pour me faire perdre des majorités. Jean-Yves (6 PV) a semblé apprécier le jeu, qui est très fluide dans ce format court à 3 joueurs.

Table 3, dite « De droit commun » : A Lemming mafia, trois délinquants endurcis, François-René, Xel et Nicolas terminent tous à six points, reléguant leurs congénères Jérôme et Mathieu dans les bas-fonds, mais sans pour autant les refroidir. Auraient-il eu peur d’une malédiction attachée à ce 666 ?

Table 4, dite « Survivante » : Les survivants de la Table 3 jouent à la guerre. Les poilus leur offrent l’occasion de se sauver ensemble, effaçant par là le signe maléfique auquel ils venaient d’échapper.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de MARDI 29/09/2015 à St Elivet

En ce 29 septembre, Silvio Berlusconi entrait dans sa quatre-vingtième année. Cet événement se suffisant à lui-même, nous n’en dirons pas plus.

the-nimble-silvio-berlusconi

Table 1, dite « affaire de mœurs »
A cette table à l’affluence gonflée et la moyenne d’âge subitement abaissée par la magie du dragon Scorfel, Hélène, Baptiste, Titouan, Leslie, Nicolas, Mareva et Nicolas s’exercent à Arcana.  Titouan l’emporte, devançant Baptiste. La jeunesse aurait-elle pris le pouvoir à PC ?

Table 2, dite « relation tarifée »
Maud, Xel, Dominique et Thierry enchaînent un C’est moi le patron ! (ce fut Dominique) puis un Beasty bar bricolé, où Maud régala par 2 fois. Dom faillit en perdre son flegme légendaire.

Table 3, dite « corruption active »
Dans l’espace aérien d’Alien frontier, Thomas a payé un peu cher, mais il l’emporte au finish avec 9 PV, devant VHS et Jean-Yves (également un nouveau venu), ex-æquo à 8.

Table 4, dite « faux témoignage »
Dominique invite Thomas, Xel, Maud et VHS à un Spyfall, également bricolé par ses soins. Ce jeu, croisement de Linq et de Nosferatu, rassemble en un lieu-mystère des contre-espions et un espion. Personne ne sait qui est qui, et seul l’espion ignore où il est. Son but est bien sûr de le deviner, et celui de ses adversaires de le démasquer. Nous n’avons pas compté les points, mais une chose est sûre: le rire fut le grand gagnant.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI 25/09/2015 à St Elivet

En ce 25 septembre, anniversaire de la naissance du (futur) duc Armand-Emmanuel du Plessis de Richelieu (1766-1822), nous effeuillâmes la biographie de cet illustre pair de France, qui fut aussi gouverneur d’Odessa.

Etienne_Frederic_Lignon_Portrait_of_Richelieu

Table 1, dite « Chambre introuvable »
Jérôme et Mickaël entament un Masters of Revenge. La partie ne commença jamais, mais Jérôme pressentait qu’il allait gagner.

Table 2, dite « Terreur légale »
Frank, Jérôme et Mickaël en décousent à Wiz war. Le dernier nommé, après sa victoire, déclara: « J’ai créé ma propre piste, fait pivoter le plateau, me suis transformé en bonne, et me suis barré » (ce qui ne veut rien dire si on ne connaît pas les règles absconses de ce jeu obscur).

Table 3, dite « Conspiration du bord de l’eau »
C’est non sans émotion qu’Hélène survola un Emoticon, culminant avec le score de 7 devant pas moins de cinq compétiteurs acharnés à sa perte (Mickaël, Baptiste, Xel, Thomas et VHS).

Table 4, dite « Perle de la mer Noire »
Selon ses propres termes, Yann s’adjuge une victoire « fantastique » à Alien Frontier, laissant Laurent, Baptiste et Hélène médusés.

Table 5, dite « Loi scélérate »
Michał, Xel, Thomas et VHS, mènent l’enquête à P.I. Le premier nommé gagna, et qui plus est, aima cet enfant de Wallace, poussant l’érudition à corriger un point de règle oublié (à savoir, deux enquêteurs qui résolvent leur affaire dans le même tour récoltent le même nombre de points).

Table 6, dite « Pair de France »
Jérôme, Xel, Thomas et VHS enchaînent deux parties de Dixit. Les deux plus jeunes s’adjugent les deux manches à tour de rôle.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

 

Séance de MARDI 15/09/2015 à St Elivet

Séance racontée par Xel :

Retour à Zombiland (première séance à St-Elivet)
Avec dans les rôles principaux : Baptiste, F-R, Neox, David, NIP, Thomas et VHN
En entrée : un tout petit Zombicide où les trois survivants [les trois premiers cités] sont rapidement passés à la casserole…*^O^||3 manger
En plat principal : un Alien frontier où le double président présent à la table – un peu zombi sur les bords – a gentiment prouvé qu’on pouvait gagner en étant malade *;) Clin d’œil
En dessert, un petit jeu coopératif, Les poilus, sans David – épuisé par sa victoire – et sans NIP – qui a aussi un métier – avec deux jeunes bleus – Baptiste et Thomas – qui ont péri avec leurs aînés…
Une vraie boucherie… le tout bien arrosé par la pluie ! *;) Clin d’œil
 —
Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de MARDI 8/09/2015 à Ti Koad

Il y a exactement 184 ans, le 8 septembre 1831, les troupes Russes entraient dans Varsovie, mettant un point d’orgue à la guerre russo-polonaise de 1830-1831 (aussi dite « insurrection de novembre »), qui devait asseoir pour longtemps la domination de l’encombrant voisin. Le ministre des Affaires étrangères Français, qui refusait d’apporter son concours aux insurgés polonais, estima la situation tranquille, une prise de parole restée célèbre dans la reformulation que la gauche en fit: « l’ordre règne à Varsovie ».

Capture_of_the_Arsenal_in_Warsaw_1830

A Ti Koad, la soirée fut en tout cas « plutôt tranquille ».

Table 1, dite « ordonnée »

Une studieuse partie de P.I. opposa VHS à Xel et Thomas. Chanceux sur les deux premières manches où je tombai rapidement sur des indices décisifs, et opportuniste dans la troisième, je l’emporte avec le total record de 19, devant Xel, 15, et Thomas, 11.

Table 2, dite « aliénée »

Hélène et Baptiste contestent la suprématie présidentielle. dans l’univers futuriste d’Alien Frontier. Baptiste, longtemps en tête, sera devancé par Hélène, « engouffrée dans la brèche » ouverte par le trésorier (pour les détails, on s’adressera aux intéressés). JiBee réalisa un peu tard l’intérêt de coloniser les planètes.

Table 4, dite « échevelée »

Une partie de Linq réunit les protagonistes des tables 1 et 2 (une sorte de mitose inversée). On y parla coucous suisses, maraîchers charlatans, bilboquets dans l’océan, et barreaux de cellules mitosées. Surtout, on y rit beaucoup. Au final, le score fut à peine croyable: on compta 6 ex-æquo, tout le monde avait gagné. Au fait, la mitose, c’est la division d’une cellule mère en deux cellules filles (et ne me dites pas que vous le saviez déjà).

Table 3, dite « stendhalienne »

Cette table de CITOW réunit Jeff, Nicolas, François-René et Yann (pris en auto-stop à St-Elivet, et dont nous saluons le retour à Lannion). Ce dernier, tout vêtu de noir mais jouant avec les rouges, s’apprêtait à l’emporter à l’heure du bouclage. Grâce à une carte qui fait gagner (intitulée « On a trouvé le Graal »), il avait nettoyé les verts du plateau, donc quasiment expulsé les miasmes et autres parasites de son détenteur (j’ai nommé M.Jeff), et la suite n’en fut que son expiation.

 

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

 

Séance de MARDI 28/04 à Ti Koad

Séance relatée par François :

Table 1, dite « encombrée »
Une table de spécialistes pour une partie de Brass très disputée, avec un plateau fort encombré dès le début de la période des rails. Le charbon et l’acier vinrent à manquer en fin de partie, où tout ce qui était rare devenait très cher. Xel l’emporte sur le fil en posant un port sur le dernier emplacement libre, avec 174 PV, devançant Thomas, 169 PV (malgré 2 chantiers navals !), et VHS, 160 PV.
 
Table 2, dite « envolée »
Hélène, Baptiste, Audrey et Jérôme s’envoient en l’air dans l’univers intersidéral d’Alien Frontier. On me souffle dans l’oreillette que le vainqueur l’a emporté « haut la main ».
 
Table 3, dite « dominée »
Jeff, Nicolas, et Frank se disputent les trésors du royaume de Dominion. Le plus aventureux a gagné.
 
Table 4, dite « after hours »
Les rescapées non endormis des tables précédentes restent pour un Citadelles, dont l’issue ne nous était pas parvenue au moment du bouclage.

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à St Elivet 6/06

Séance où débarquaient 3 tables :

Table n°1 dite « des aliénés » …

… avec Alien Frontiers et Jeff, Hélène, Baptiste dit « cheveux 2 : le retour de la vengeance » et Thomas

Table n°2 dite « interminable » …

… avec un Munchkin et plein de gens autour qui se reconnaîtront.

Table n°3 dite « PMT » …

… avec un Pathfinder – Le Jeux de Cartes expliqué par Julien et joué avec Sly The Old, JB ,Thomas dit « l’ex-secrétaire exilé » et Votre Humble Serviteur. Partie de découverte pour les 3 derniers sus-cités. Le jeu consiste essentiellement à heu… ouvrir une porte (région, cave, etc) et trouver un trésor voir bâcher un monstre. Chose faite à plusieurs reprises avec succès, VHS ayant eu l’ultime privilège à se faire un dragon à mains nues (parce que le moine il le vaut bien). Saison d’initiation est terminée, le « vrai » scénar commence avec des persos qui ont « monté » (un peu) leurs compétences.

_
Pour discuter de cette session RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à St-Elivet 21/02

4 tables puis d’autres :

Table n°1 dite « d’aventure »…

… où nouvelle joueuse : Magalie s’est lancé dans l’aventure de Tzolkin accompagnée de Virginie et David avec la bienveillante présence du président JiBee. Ce dernier ne gênait personne pour la lutte pour la 2nde place.

Table n°2 dite « d’industrie » …

… où Thomas, Maud, Jeff et François se sont penchés sur le cas Brass. L’histoire dira qui a été le plus industrialisé.

Table n°3 dite « du chaos spatial » …

… où Laurent, MKS, Xel et Julien se sont affrontés dans Rencontres Cosmiques (édition d’au moins de 1985). Deux parties ont été jouées puis je ne sais plus quoi ensuite puis un Level  Up qui mixa plusieurs tables comme il a l’habitudes de faire.

Table n°4 dite « de l’espace-temps » …

… où Votre Humble Serviteur a initié Gwen et ses 3 compagnons à Alien Frontier. Partie longue et belliqueuse qui se solde par une victoire de VHS qui n’espérait plus de voir la fin des vengeances et autres coups bas de ce soir… et ça valait son coup d’oeil !

Pour discuter de cette session RDV sur le forum