Séance de MARDI 19/09/2017 à St-Elivet

Soirée de rentrée à Saint-Elivet où chacun a ressorti son cartable et ses outils.

Table 1, dite « Hache de pierre » : pour la rentrée, un cheu accessible avec des dés et du placement de pithécanthropes, L’Age de Pierre, regroupe Neox, Gérard, François-René et VHN. Ce dernier remporte une nette victoire.

Table 2, dite « Herminette en acier » : cinq autres adhérents (Baptiste, Ivan, Nicolas-2, Jean-Yves et Jack -que l’on pourrait baptiser Jack-2 pour le distinguer de Jack-Jacques-) s’attablent autour de Shipwrights of the North Sea. Et c’est Jack le charpentier le plus habile.

Table 3, dite « Pelle en fer » : trois joueurs sur quatre de la table 1 se lancent dans une partie de L’Auberge Sanglante. F-R remporte une nette victoire.

Table 4, dite « Mesure d’étain » : Jack et Nicolas-2 s’installent face à face. Entre eux deux, Sobek, un jeu où l’on fait commerce de diverses denrées au marché. L’un des deux a très sûrement fait de meilleures affaires mais lequel ?

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI 21/07/2017 à Ti Koad

Pas de vacances pour les joueurs : du monde, de la variété et de l’enthousiasme ce soir !

Table 1, dite « Ivoire & bambou » : Thierry, Xel, François et Joan s’installent pour une longue soirée de Mah-Jong. Joan se révèle comme une joueuse redoutable, seul l’expérimenté Thierry parvenant à rester au contact au score.

Table 2, dite « Pierre & bois » : Neox fait découvrir à Mickaël, Julien-Lannion et VHN le récent Lorenzo le Magnifique, jeu combinant placement d’ouvrier, moteur à combos de cartes et incertitude de tour en tour (la force des actions que l’on peut faire est déterminée par un lancer de dés dont les valeurs s’imposent à tous les joueurs). On y sent la patte des auteurs des Voyages de Marco Polo (le jeu permet aussi de donner des pouvoirs asymétriques mais nous n’avons pas utilisé la variante dans cette partie de découverte). Peu d’originalité et pas de thème mais la frustration est là et les différentes voies de développement ont l’air équilibrées. C’est Mickaël qui est le plus efficace ce soir, il finit avec une douzaine de points d’avance devant le peloton des trois autres.

Table 3, dite « Glace & acide » : Jérôme, Armand, Michal, Camille, Axel, Nourdine se lancent dans un Room 25. Eh oui Camille, c’est un jeu avec des traîtres et en plus elle se retrouve Gardien ; sous le coup de l’émotion, elle tente d’occire son acolyte Nourdine. Mais à la fin les gentils prisonniers parviennent à échapper aux méchants Gardiens. Les mêmes poursuivent par plusieurs rounds de CS-Files, complétés par un Vincent apparu en cours de soirée et trop heureux de jouer au docteur au médecin-légiste. Enfin, les restants se partagent entre des sérieux avec Dominion et des facétieux avec Panic Island et Profiler.

Table 4, dite « Acier & boue » : Thomas, Christophe, Tristan et Julien-Paimpol s’attablent autour de Mythotopia. Tristan l’emporte d’un point puis le thème Wallace-belliqueux est poursuivi par une partie de In Flanders Fields (Christophe aurait-il lavé l’affront ?)

Table 5, dite « Terre & eau » : on se lève tous pour le DUC ! En sa noble présence, quatre « volontaires » (Christophe, Thomas, Julien-Paimpol et Dom) découvrent Arboretum, un jeu de cartes dont la version originale est particulièrement agréable visuellement.

Il faut bien prêter attention à ce que font les autres et où sont les cartes 1 et 8, vu le scoring un peu alambiqué. Pour chaque couleur où on veut se positionner, il y des choix déchirants à faire entre jouer les cartes (pour marquer des points) et les conserver en main (pour avoir le droit de marquer des points). Julien l’emporte avec une belle combinaison brune, les scores s’étirant de 17 à 0.

Table 6, dite « Roses & sang » : les joueurs auront varié (VHN, Thomas, Christophe, Axel) et les versions aussi (StarWars-Internet, Daria-Dom et Medfan-Axel. Pas une officielle !) mais tout le monde a passé un excellent moment à jouer à Love Letter.

Table 7, dite « Silex & peaux de bêtes » : c’est l’été, pourquoi aller se coucher alors qu’il n’est qu’une heure ? ainsi Neox, Camille, Nourdine et Jérôme, coachés par les 2JR (Julien, Joan et Robin) finissent par un Age de Pierre, remporté dans cet ordre par Neox.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI 18/11/2016 à la Ludothèque

Le 18 novembre 1793 ouvrait officiellement le Musée du Louvre, dans l’ancienne résidence des rois de France. L’assemblée révolutionnaire de la Convention avait décidé la création d’un « Museum de la République » où seraient mis à disposition du peuple collections royales et œuvres d’art confisquées aux émigrés et aux églises. Quelque 223 années plus tard, la Ludothèque mit à disposition du peuple de Parties Civiles un véritable musée du jeu, joyeux patchwork de  boîtes multicolores.

Impossible de recenser toutes les tables qui furent jouées lors de cette nuit féérique. Je me souviens de tendres murs pastel résonnant de rires d’enfants dans une ambiance de pré-Noël tandis que, dehors, soufflait le mauvais vent d’automne qui allait amener, à la faveur de la nuit, son cortège de flocons.

Je me souviens d’une table de A study in Emerald avec Tristan, Thomas, Michal, et Paul, ces deux derniers étant des Restaurateurs que Paul fit plonger dans les profondeurs du score, dont je sortis à ma grande surprise vainqueur, en tête de la coalition des Loyalistes avec 11 PV, devant Tristan (8) et Thomas (7). Je me souviens de la tête déconfite de Michal englué dans un tourbillon de cubes et de dés, lorsqu’il perdit son troisième et dernier point de vie (sur trois lancers !), mettant fin, à son soulagement, au guêt-apens où il s’était fourré.

Je me souviens que les mêmes enchaînèrent sur un La Boca, jeu reposant sur joyeux assemblage de pièces de bois peintes aux formes diverses, où deux joueurs coopérant à tour de rôle pour former un motif compatible de leurs deux points de vue de part et d’autre du plateau, gagnant d’autant plus de points qu’ils reconstituent ledit motif en le moins de temps, pour un podium en forme de mouchoir de poche (Paul, 27, Michal 26, Tristan 25).

Afficher l'image d'origine

Je me souviens que s’ensuivit une table de Camelot où la victoire m’était promise, mais que Tristan s’adjugea sur le fil. Je me souviens du mauvais coup que nous fîmes à Thomas, le laissant gagner tout seul un tournoi rouge dont il n’avait plus l’usage.

Je me souviens d’un petit vélo à guidon chromé reposant à l’entrée de la salle, d’avoir vu Dom surgir de ce vélo plus tôt dans la nuit, puis, d’une geste scorfelienne, animer plusieurs tables de Diamant avec des ludopathes en herbe de plus en plus jeunes.

Je me souviens de Jeff, à la table d’à côté, expliquant doctement les règles de Kingsburg à ses  comparses, sérieux comme un prof avec ses lunettes carrées, et de Jacques et ses compères habituels bataillant à Scythe, indifférents à leur environnement comme s’ils avaient été copiés-collés depuis St-Elivet.

Je me souviens d’avoir vu dans des pièces attenantes des tables de Mysterium (dont l’issue restera mysterieuse), Rumble in the house (un joyeux b… je vous dis), et Conan où Mickaël, François-René, Nicolas II et Julien P. n’avaient pas l’air de déc….

Je me souviens de Joan explorant l’âge de pierre avec deux autres joueurs en attendant fièvreusement l’heure de Codenames. Quant cette heure fut venue, en exégète de Van Gogh, elle affirma non sans raison (voir la reproduction ci-dessous d’un autre Moulin de la galette) que Moulin devait compléter Tableau et Cadre dans le Van Gogh 3 lancé par Marina (nous en face, étions persuadés que c’était Docteur, mais finalement ce n’était ni l’un ni l’autre, c’était Pomme – une allusion érudite aux fameux Mangeurs de pomme de terre ?). Les bleus s’adjugèrent facilement 3-0 cette partie en deux sets gagnants qui fut prolongée en cinq sets après le « transfert » de Dom vers les bleus, qui ne changea rien à l’affaire. Je conclus un des sets par un renversement de sens sur Pompe, que j’avais d’abord associé à Tsahal, puis finalement à Clown. Paul réussit un joli bull’s eye en associant But et Oeil pour Cible 2, et un non moins superbe Verre 3 (Bouteille, Bar et Pied) que Dom déchiffra avec lucidité.

Je me souviens que les rouges ont passé le plus clair de leur temps à l’obscurcir, à l’image d’un mystérieux Pâté 2, que personne ne comprit vraiment, et qui visait Assiette et Mule….

Afficher l'image d'origine

Je me souviens qu’on se dit qu’il fallait partir parce qu’il fallait bien que nos hôtes ferment un jour et qu’ils étaient trop affables pour nous mettre dehors. Je me souviens des courbes noires que laissaient les pneus sur le manteau blanc du bitume, et d’une maison, éclairée dans la nuit.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à Ti Koad 30/01

Une salle de Ti Koad bien bondée ce soir là :

Table n°1 dite « initiatrice »…

… où Johan et Mickael ont initié deux nouveaux visiteurs aux joies du jeu de société moderne à travers Age de Pierre.

Table n°2 dite « Morts de l’Hiver, l’abattoir » …

… racontée par Marvin :

La première table de Dead of Winter a regroupé Xel, Aurélie, Frank et moi-même. Nous avons tous perdu, même la traîtresse Xel, après 4 tours, submergés par une invasion de zombies en force.

Il est à noter que Xel aurait pu empêcher cette fin tragique mais a préféré provoquer la défaite de tous, y compris la sienne. Du King-making inversé, si on veut bien. 😉

Table n°3 dite « Morts de l’Hiver 2, le massacre » …

… où François-Réné, MKS & Co ont mené la même danse de Dead of Winter

Table n°4 dite « chépu » …

… où des gens – dont Jérome et Pierre – ont joué à chépakoi.

Table n°5 dite « Planante » …

… où François, Jeff et Votre Humble Serviteur ont fait la course aux lignes aériennes dans Aeroplanes: Aviation Ascendant. François arrive premier à qqs points de Jeff & VHS ex-æquo dans une partie serrée comme le hareng fumé dans son sachet plastique rempli sous vide.

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance St-Elivet 20/08

Une séance « de rentrée » avec 3 tables ! Votre Humble Serviteur ne fait qu’une note de séance cependant car rentré après avoir transmis les clés.

Table n°1 : Age dePierre avec Alex,  Aurore, Marvin et Pierre.

Table n°2 : Pandémie avec Marie-Anne (& Dafnée), Frank, Sylvain « the young », Emile et Fabien

Table n°3 : Fabrik der Träume avec Pascal, Jeff, Nolwenn et Mathieu.

Jeff raconte :

Jeff au studio 1 , le studio des films biens
Nolwenn au studio 2, le studio des films mieux
Mathieu au studio 3, le studio des films qui laissent pantois
et Pascal au studio 4, le studio des films qui ne sont pas des désastres.
Les studios 1 et 4 ont tout le long de la partie  essayé de faire du grand cinéùa en sortant de très grands films.
Les studios 4 eurent l’oscar du meilleur film de tout les temps avec « Autant en emporte le vent. » et du meilleur drame.
Les studios 1 sortirent de grands films avec de grands réalisateurs qui leur valuent le prix de la réalidation.
les studios 2 sortirent également de bons films au début et quelques naanrs sur la fin.
Mais les studios 3…
Films à petits budgets, sans scénarios, acteurs moyens, les studios 3 sortirent moults films déplorables avec tout de même un grand film à la fin, King Kong, le meilleur film d’aventures.
Evidement, les studios 3 eurent l’oscar du pire nanar
Cette politique de sortir beaucoup de films fut payante puisque c’est Mathieu au commande du studio 3 qui gagne la partie.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance St-Elivet 25/06

3 tables pour cette séance

Table n°1 : Age de Pierre

… avec Alex, Laurent, Marvin et Pierre. Marvin raconte :

Petite partie assez tranquille,  comme d’habitude à l’âge de pierre.
Pierre, justement, a tenté de nous griller sur les cartes et les outils, mais c’est finalement Alex, avec beaucoup de maisons et de points de cartes qui remporte la victoire.
A noter une mauvaise interprétation des règles de la part de Laurent, qui aura nuit à sa stratégie.
Alex 158
Marvin 150
Pierre 146
Laurent 131

Table n°2 : Carson City

… avec Fabien, Camille, JiBee, Sylvains  le jeune & le vieux.

Table n°3 : Agricola

… avec Lucie, Christophe, Marie-Anne et Votre Humble Serviteur. Partie à 2 vitesses pour deux groupes de 2 : Christophe et Marie-Anne ont durement bataillé pour la première place et, plus loin et plus modestement Lucie et VHS construisaient des fermes « à taille humaine ». Christophe a sortie une combo astucieuse qui lui faisait mettre automatiquement des cartes Savoir Faire sur table ! Quant à Marie-Anne, elle a recruté une nourrice (un peu en avance de phase par rapport à la « vraie vie » 🙂 )  qui a fait arriver un enfant dès la 1ère période ! Au final c’est Marie-Anne qui emporte la partie alors qu’on avait impression qu’elle faiblissait sur la fin. Suit Christophe… d’un petit point. Lucie prend la 3ème place, également 1 point devant VHS qui a mis un point d’honneur à produire des céréales … et que des céréales 😀

Avec une petite pensée pour l’équipe de Trollball : Ania, Nolwenn, Marcin, Jeff, Mathieu, Alexis & Co qui, pendant cette soirée, ont peaufiné leurs tactiques et leurs costumes pour ce WE !

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance St-Elivet 11/06

Séance avec 4 tables ! Et cela malgré la rude concurrence du mondial de football 😉

Table n°1 dite « agedecaverneuse » …

… regroupant Laurent, Marvin, François et Marcin autour du plateau de l’Age de Pierre. A la fin de la partie le classement a été exactement inverse de l’ordre sus-cité.

Table n°2 dite « grosbillesque » …

… avec Nolwenn, Fabien, Franck et Sylvain le Jeune qui se disputaient toujours les trésors du Munchkin Quest quand Votre Humble Serviteur quittait la salle.

Table n°3 dite « de paix » …

… autour du Havre où la course au gain était engagée entre Ania, Jeff et Christophe. Toujours en cours quand VHS quittait la salle.

Table n°4 dite « de filles » …

… où Cécile, Marie-Anne et VHS ont fait pousser les veaux, sangliers et moutons dans un Agricola tendu comme un fil de pêche combiné avec la nasse pour piocher 3 points de nourriture à chaque fois que la case « pêche » est activée. Marie-Anne fait un démarrage en trombe avec une combo de folie pour la nourriture, on croit la partie pliée au 5ème tour où elle a déjà posé 6 ou 7 cartes et sa petite famille est assurée de survie. C’est Cécile cependant qui fait naître en première le 3ème membre de famille. VHS est à la traine au fond d’un étang et commence à creuser dans la vase après que l’épouse du président (lui-même installé devant un France-Uruguay aussi palpitant que la pupille d’un castor en hibernation)  ait emporté une cargaison de pierres et fait envoler ses espoirs de bâtir une habitation solide. Sa seule planche de salut : une famille nombreuse qui lui permet enfin d’atteindre un fond dur et donc rebondir après que ses superbes adversaires lui ont laissé les 2 cases à double action au dernier tour. Au final VHS ayant profité de cette galanterie inattendue finit de peu en tête laissant les filles ex-æquo en 2ème place.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance St-Elivet 17/12

Après un bref speech présidentiel en raison de la dernière séance de cette année, 4 tables furent constituées :

Table n°1 dite « la plus grosse » …

… avec Marvin, Fabien, Sylvain « le vieux », Marie-Anne et JiBee qui se sont attelés à un Elektro Manager. Partie d’initiation pour la plupart, voici la déclaration qui accompagnera désormais la description de la partie où joue le président :

« En raison de la forte participation de Jean-Baptiste Hernandez, cette partie a été gagnée par le sus-nommé et néanmoins président, et ce jusqu’à ce que ce postulat soit contre-dit par des faits réels. »

Et voici le mot fin de Marvin :

La devise de la partie pourrait être « Nouveau jeu, et à la fin c’est le Président qui gagne. »… Nouveau jeu car 3 joueurs sur 5 découvraient Elektro Manager, et le Président en a bien profité pour nous roucouler. De mon côté j’ai modérément apprécié la partie grâce un début absolument catastrophique pour ce jeu, dont le Président a déclaré « Toute façon, ce jeu, en général les erreurs font très mal ». Voila donc je le dis haut et fort : « Une stratégie qui consiste à laisser aller la consommation électrique pour essayer de produire plus est vouée à l’échec. Et même à un échec cuisant. »
J’ai donc galéré toute la partie en admirant la maestria de mes adversaires tout en essayant d’imaginer si Sylvain-le-Vieux pouvait couper l’herbe sous le pied de JB. Ce qu’il n’a pas fait.
Bref à rejouer, à 4 pour aller plus vite, et sans se gameler au deuxième tour 😉

Table n°2 dite « prototypée » …

… où Franck entraina Christophe et Lucie dans le test des prototypes de son cru nommés Meeting bing-bling et Wu Shan. Il se sont ensuite penchés sur le cas de l’Age de Pierre et sont restés dans la salle au-delà des heures raisonnables pour Votre Humble Serviteur pour que ce dernier puisse rapporter quoi que ce soit sur le résultat de la partie.

Table n°3 dite « visitée » …

… avec des Aventuriers de Rails – Europe regroupant Pierre, Alex, Jeff et Nelly qui est venue nous rendre visite. Pierre puis Alex rafflent 2 victoires de suite et sur cette note positive vont aller dormir.

Table n°4 dite dite « dominée » …

… car regroupant des joueurs jouant à Dominion – L’intrigue. Excellent ce jeu de mot, je m’améliore avec chaque CR, non vraiment. Bref… Hervé – un visiteur également – Sébastien et VHS ont fait 2 parties de ce curieux jeu de cartes avec victoires successives de VHS puis de Sébastien.

Séance St-Elivet 13/08

3 tables avec le retour d’un « ancien » : Bruno. Welcome Back !

Table n°1

L’Age de Pierre avec Alex, Marvin, Sébastien et Jeff ainsi que Pierre en pompom-boy. C’est l’âge sûrement… Victoire de Sébastien. Voici le commentaire de Marvin :

Sébastien, qui découvrait le jeu, nous a fait le coup du « tour pour du beurre » afin de bien apprécier les tenants et aboutissants du jeu. Ensuite, grâce à une habile politique dite « du lapin », il a agrandit son cheptel de villageois de manière significative. Cela lui aura coûté cher en nourriture, mais au final sa victoire est assez nette, par 180 points, contre 170 et quelques pour Alex. Jeff et moi fermons la marche, largement distancés, avec environ 150 points pour moi et une dizaine de moins pour Jeff. Bel exploit du débutant, donc !

Table n°2

Funkenschlag : Mathieu, Sylvain, Marie-Anne et Véronique se sont lancés à la course aux centrales sur la carte de France. La partie la plus longue de la soirée, finie pas loin du minuit. C’est Véronique qui l’emporte  lors de cette partie découverte (qui en était une également pour Mathieu).

Table n°3

Glory to Rome : avec Bruno, Pascal et Votre Humble Serviteur. Curieusement ce jeu agit comme un repulsif car la grande majorité de joueurs « ne voulaient pas toucher à ça », même après que Pascal ait changé sa description du jeu de « mixte entre Puerto Rico & RFTG«  vers « mixte entre Dominion et RTFG« . Je soupçonne mon engouement pour le jeu être à la base de cette allergie, étant estampillé par la majeure partie de l’association en panzer bisounours. Ce n’est pas juste. Le jeu en lui-même est certes interactif comme l’ont prouvé les 2 parties jouées : dans la 1ere et dans la 2ème c’est la combo « Route » + « Colisée » qui a donné la victoire à leurs constructeurs successifs : Bruno puis VHS. Il faut faire attention au départ dans ce jeu : raté il peut mener à pas mal de frustrations… Par ailleurs la règle inclue « l’abandon » : les joueurs peuvent déclarer un vainqueur s’il sentent que la partie est « pliée » (cas occuru lors de la 2ème partie).

Séance St-Elivet 06/08

Retour vers une configuration de 3 tables :

Table n°1

Age de Pierre : regroupait Alex, Pierre et JiBee. Voici le commentaire de Pierre :

Alex, JB, et Pierre ont pris place autour de la table, suivi par Mathieu qui s’est retourné vers SmallWorld, puis par Pascal qui s’est également détourné vers Glory to Rome. Avec JB comme nouveau joueur à l’age de pierre, plein de fougue et d’énergie, il a fallu à Pierre toute sa ruse pour indiquer les « mauvais choix » (selon JB) à faire. En cours de partie, JB remarque que ses deux adversaires sont très aggressifs sur les cartes, JB préfèrant garder ses ressources pour une plus grande lattitude de choix ultérieur. La fin de partie est précipitée par JB qui achète toutes les maisons d’une pile. Les trois joueurs sont dans un mouchoir de poche, mais Pierre s’en sort un peu mieux avec son rush sur les cartes (et sans égalité cette fois)

Table n°2

Smallworld, avec Sebastien, Vincent, Mathieu, Jeff et Marie-Anne. C’est cette dernière qui remporte la partie. Comme quoi les filles peuvent panzerizer 😉 Je n’ai pas eu la connaissance du classement des autres …

Table n°3

Glory to Rome : Fanck, Pascal et Votre Humble Serviteur se sont penchés sur ce cas curieux d’un jeu de cartes assez original, « un mixe entre Race for the Galaxy et Puerto Rico » (qualification de Pascal). Le thème : reconstruction de Rome après l’incendie ayant eu lieu lors du règne de Néron. Le design est hmmm… artisanal, rien de « injouable » cependant (c’est une toute petite structure qui édite cela). A défaut d’être agréables aux yeux, les couleurs des cartes rendent le jeu accessible aux daltoniens 🙂 Un autre point : les cartes sont en anglais mais rien d’insurmontable. Le jeu est plutôt tordu car chaque carte possède 5 fonctions : un personnage, un bâtiment, un matériau, un effet de bâtiment et des points, les trois premiers s’excluant, le 4e est en toute logique associé au bâtiment et la 5e n’est compté que dans 1 cas particulier : quand la carte se retrouve dans le « coffre » du joueur. Les règles, assez simples somme toute, nécessitent d’être apprivoisées car elles ne sont pas intuitives – c’est cependant subjectif : Pascal trouvait le jeu plus simple que RFTG alors que Franck était parfois perdu même au milieu de la partie. En gros il s’agit de monter un moteur d’actions, puis par le biais des actions acquérir des points en construisant des bâtiments ou/et en remplissant son coffre. Les effets de bâtiments permettent de créer des « combos » puissantes – chose que Pascal a bien exploité en piochant des ressources, construisant des bâtiments et remplissant son coffre à toute vitesse. Franck s’est concentré sur le « pouillage » du moteur d’actions de VHS jusqu’à ce que Pascal fasse de même avec le sien en fin du jeu. En effet une action (Légionnaire) accompagné d’un bâtiment Colisée permet de confisquer des cartes action (dites « clients ») et de les mettre dans son coffre. Des bâtiments Palissade ou Mur permettent cependant se défendre contre cet effet – je n’ai pas eu le reflexe d’en construire un, puis après c’était un peu dur de tomber dessus… De plus on s’est trompés dans l’application de l’action Légionnaire au début de la partie ce qui m’a  porté un petit préjudice au début 🙁 Le jeu ressortira et VHS sera encore plus méchant (pas dur, parce que là il ne l’était pas du tout… juste à la limite de la folie de se faire pouiller sans vergogne…). En principe c’est Pascal qui remporte la partie mais un léger cafouillage à la fin du jeu a empêché de départager la victoire entre lui et Franck.