Séance de VENDREDI 08/09/2017 à Ti Koad

Alors que la plupart des adhérents sont rentrés de vacances et que d’autres partent en voyage, les présents à Ti-Koad en ont profité pour partir loin voire très loin sans quitter leur chaise.

Table 1, dite « Ailleurs/1 » : dès le début de la soirée, Nicolas-2, Paul, Axel et Thibault bientôt rejoints par Vincent s’attablent devant The Battle at Kemble’s Cascade, un jeu dans l’espace infini où, pilotes avides de gloire et de fortune, ils parcourent la galaxie et font le coup de feu sur aliens et petits copains. Absorbés par leurs missions, ils y ont passé la soirée sans même prendre le temps de venir au rapport. La discipline se perd chez les pilotes.

Table 2, dite « New York » : un solide groupe de vétérans de PC, Nourdine, François-René, Baptiste, Neox et Mickaël ressortent Le Parrain, déjà vu récemment avec ses abondantes figurines (alors que c’est un jeu de gestion/contrôle de territoire. Où sont les pions en carton d’antan ?). L’Hudson s’est remplie de cadavres et le tournant de la partie a été une extorsion réussie par Nourdine. Ce dernier finit 1 point devant un Neox outragé par tant de déloyauté envers sa famille.

Table 3, dite « Rome » : où l’on revoit apparaître un jeu qui ressemble à peu d’autres, La Gloire de Rome, avec son rythme particulier, son interaction constante et ses combos scandaleuses. Autour de la table, Frank, Bruno, Thomas, Tristan et VHN. Une partie où Thomas accumulera une belle collection de clients, où les Légionnaires de Dom ne lui feront pas que des amis et où le lot central de cartes sera particulièrement bien doté. Fin de partie par épuisement de la pioche, avec Tristan qui gagne son triomphe impérial avec 27 PV, 4 points devant VHN. A noter pour le prochaine fois, ne pas hésiter à vérifier dans le livret de règles la description complète du pouvoir des cartes.

Table 4, dite « Istanbul » : Tristan, VHN, Bruno et Thomas font ensuite une partie de … Istanbul, les deux derniers découvrant le jeu. VHN réussit par deux fois à vendre 5 marchandises au grand marché et dispose d’une cagnotte confortable. Il arrive le premier aux 5 rubis marquant sa victoire, devant Bruno (4) et Tristan & Thomas (3).

Table 5, dite « Londres » : F-R, VHN, Neox, Nourdine et Mickaël disputent 3 parties de Time Bomb. Un jeu où il faut savoir mentir et où le clan Moriarty triompha par 3 fois. Shocking !

Table 6, dite « Ailleurs/2 » : Bruno, Thomas et Tristan partent coloniser l’espace avec Tiny Epic Galaxies. C’est tout ce que nous savons.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de MARDI 31/01/2017 à St-Elivet

Les Archives secrètes du Vatican furent officiellement fondées le 31 janvier 1612 par Paul V lorsque le pape les sépare de la bibliothèque du Vatican, formant ainsi deux institutions distinctes. Un million et demi de documents sur 2 000 ans d’histoire sont conservés sur deux étages dans 85 kilomètres linéaires de tablettes d’étagères dans un bâtiment climatisé construit sous la cour du musée du Vatican et inauguré par Jean-Paul II en 1982. Bien que le qualificatif de « secret » signifie « privé » (réservé à l’usage privé de ces documents par le pape et son entourage), de nombreux volumes restent interdits de consultation.

En 2012, marquant le 400e anniversaire de la création de ces archives secrètes, l’exposition « Lux in Arcana, les archives du Vatican révélées » au musée du Capitole dévoile, pour la première fois, une centaine de documents parmi les plus précieux : procès de Galilée, excommunication de Martin Luther, confession des Templiers (un parchemin de 60m), lettres de Michel-Ange sur la construction de la basilique Saint-Pierre, ou encore la requête en annulation du mariage d’Henri VIII et de Catherine d’Aragon.

A l’heure du numérique, les archives de Parties Civiles sont certes un peu moins volumineuses, mais surtout beaucoup plus accessibles. 405 ans d’histoire y tiendraient aisément dans un bâton d’octets ou l’écume d’un nuage.

Table 1, dite « Hostie apéritive » : arrivés en avance, Xel et VHS entament un Service compris. Et ici, il ne s’agit pas de la messe, mais du service, nettement plus prosaïque, de l’apétit d’ogre d’Oscar le géant dans la forêt de la dent creuse. Au final, c’est Xel qui s’adjuge cette mise en bouche.

Table 2, dite « La canine et le goupillon » : François-René invite Nourdine, Nicolas III, Guillaume, Hélène et Sophie à l’univers inquiétant de Dracula. L’histoire ne dit pas qui a mordu le plus fort.

Table 3, dite « Il est plus facile à un chameau… » : tel le chameau dans le chas d’une aiguille, Neox  s’adjuge une partie de Camel up. Xel, Baptiste, Paul et Hélène en ont été tout désarçonnés.

Table 4, dite « Le feu sacré » : Bruno fait deux nouveaux adeptes du voyage initiatique d’Iki: Jean-Louis, qui fit bonne figure, devançant même avec 50 le possesseur du jeu (47), et votre modeste narrateur, qui ressortit sain et sauf de tous les incendies et explosa tous les compteurs avec une marque historique (90) ! La partie se joua notamment sur un temple à 24 que je m’adjugeai au nez et à la barbe de Jean-Louis, qui n’en avait point voulu.

Table 5, dite « Capitulaire » : prisonniers dans l’univers angoissant de Room 25, les protagonistes de la table 3 ont pu échapper aux griffes de Neox, le gardien solitaire, sauf Hélène qui capitula avant l’heure de la sortie de cellule.

Table 6, dite « In partibus » : à la table de The battle at Kemble’s cascade, Jérôme, Nicolas II et Jean-Yves ont guerroyé, sans que l’issue de leur joute à cette adaptation pixellisée des jeux vidéos rétro « shoot’em up » ne s’imprime dans les grimoires.

Table 7, dite « Sur la mer comme au ciel »: à la table de Sea of clouds, Bruno, Xel, Paul et votre modeste narrateur entament une quête parsemée de trésors à collecter et de pirates à affronter. Bruno s’impose avec 63, suivent VMN (59), puis Xel (39), tandis que Paul (29) reste en cale sèche.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à St Elivet 19/06

Deux CRs pour le prix d’un, à confronter pour détecter les divergences :
CR de Dominique :
Une douzaine de joueurs se retrouvent à St Elivet ce vendredi :
Table N°1 : Hélène, Jérôme, MKS et Neox se lancent dans The Battle at Kemble’s Cascade, une transposition sur plateau des jeux d’arcade shoot’em up. La partie est remportée par Neox grâce, selon ses dires, à une longue pratique des consoles pendant l’adolescence.
Table N°2 : Dans la bibliothèque, Audrey, François et Mickael s’essaient à Minivilles puis enchaînent deux parties de Splendor.
Table N°3 : Julien-le-lannionnais (dont on a cru comprendre qu’il joue aux jeux de plateau avec son chien) a attiré Thomas, VHN et Xel dans la jungle guatemaltèque pour les initier à un classique des années 90, Tikal. Un jeu d’exploration et de majorité aux mécanismes bien pensés et, ce qui n’ôte rien, visuellement superbe. Un coup de force imparable sur un temple isolé permet à VHN de coiffer Thomas dans le dernier tour.
En seconde partie de soirée, les restants de la table 1 ont joué à Fantasy pendant que ceux des tables 2 et 3 ont enchaîné 3 parties de Lemming Mafia, le jeu de course et de paris (inévitablement truqués) plein de rebondissements et d’éclats de rire. Victoires successivement de Xel, Audrey et enfin Audrey et VHN à égalité.
A minuit passé, Xel, François et Thomas cherchaient un jeu à 3 pour prolonger la soirée. Qu’ont ils trouvé ? le forum le dira.
CR de François :
Table 1, dite urbainement phrasée :
Audrey, Mickaël et VHS jouent les bâtisseurs à Minivilles. Mickaël l’emporte. Puis les mêmes enchaînent 2 parties de Splendor. Le vainqueur reste identique.
Table 2, dite farcement arvicolinée:
Audrey, Mickaël, Xel, Thomas, Nicolas et VHS arpentent les sombres dédales de Lemming Mafia. Audrey s’adjuge deux parties.
Table 3, dite férocement belliqueuse:
Grosse bataille de vaisseaux opposant, entre autres, mks, Jérôme, Hélène, Nicolas, ce dernier emportant la mise. Le jeu (pour un spectateur sans bésicles, un parent éloigné de BSG) restera confidentiel.
Table 4, dite forcément sublime:
Xel, Dominique, Thomas et Julien jouent à un nouveau jeu (pour un spectateur sans jumelles, un lointain cousin d’Amitys), follement excitant, et totalement secret.

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.