Séance de VENDREDI 02/10/2015 à St-Elivet

123 ans après la disparition de Joseph Ernest Renan, les « affrontements de Tréguier » qui accompagnèrent l’inauguration de sa statue nous reviennent. Si honorer ainsi la mémoire d’un « grand homme » dans sa ville natale était, au tournant du siècle, un événement ordinaire, celle de Renan, le 17 septembre 1903 a revêtu pourtant un autre caractère. Que le ministre de l’Instruction publique, Chaumié, soit venu de Paris pour inaugurer cet hommage à un grand universitaire était conforme aux usages, mais la présence, en outre, d’Émile Combes, président du Conseil, et d’Anatole France, leader reconnu de la gauche intellectuelle depuis la mort de Zola, donnait à l’affaire un caractère politique.

L’hommage à Renan, transfuge du catholicisme, auteur antidogmatique de la Vie de Jésus et sanctionné pour cela par le Second Empire, était l’accompagnement symbolique de la politique de laïcisation intransigeante qui allait aboutir à la séparation de l’Église et de l’État et à la rupture avec le Vatican. Il fut vécu comme une véritable provocation par les cléricaux, qui protestèrent vigoureusement et répliquèront par l’édification d’un « calvaire de réparation », encore visible sur l’un des quais du port de Tréguier. On était, en outre, en Bretagne, province typique de ces zones massivement pieuses que la République avait encore à conquérir moralement. Il y avait donc aussi dans l’affaire irruption de Paris dans la périphérie occidentale.

Il y eut des manifestations hostiles, des échauffourées, et c’est «miracle»  que personne n’en soit mort. Sur le socle, Renan, suivant les normes du temps, est montré bien réel, ressemblant, écroulé dans le fauteuil, attribut usuel des héros de la pensée et de l’écriture. Pour l’accompagner (autre convention) d’une femme allégorique, le sculpteur, Jean Boucher, n’avait pas érigé une Marianne banale mais une «Déesse» de rang, si l’on peut dire, supérieur, Athéna, la Pensée, la Pensée libre, symbolique évidente, en outre confirmée par l’allusion précise au texte de la Prière sur l’Acropole.

Les rapports entre la République et le catholicisme ont cessé d’être ceux de violente hostilité qu’ils étaient il y a cent ans. La Bretagne toute entière a reconnu la part qu’il y avait chez Renan de poésie et de sensibilité «celtiques », et que, au-delà de sa philosophie, son « génie » faisait honneur à sa terre natale. Les célébrités finissent toujours par être récupérées chez elles comme porteuses « d’identité », ce que nous ferons ici en revisitant sa bibliographie.

800px-21_Dessin_de_Le_Petit_journal_sur_les_incidents_de_Tréguier_en_1903_liés_à_l'inauguration_de_la_statue_d'Ernest_Renan

Table 1, dite « Mélanges d’histoire et de voyages  »
JiBee, Jack, Sly, Laurent, Julien et Julien se lancent un Imperial Assault de salon, dans le confort douillet de l’ex-bibliothèque. On me souffle dans l’oreillette que le secrétaire en fut vainqueur.

Table2 , dite « l’Antéchrist »
Michał, Françoise, Franck, Frank et Gaël s’affrontèrent dans un Dead of Winter, dont le forum nous dévoilera peut-être l’issue.

Table 3, dite « Qu’est-ce qu’une nation ? »
Marie-Anne, Xel, Axel et VHS tentent d’investir l’Europe Centrale (Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Autriche) à Fukenschlag. Axel l’emporte grâce à un dernier coup fumant où il crée quatre maisons d’un coup, et en alimente 13. Bloqué dès le départ par Marie-Anne qui coupa mes vaisseaux à Bratislava, plombé par une centrale à 37 qui me donna trop d’initiative, par un tirage de centrales adverse en fin de partie, et enfin par un coup tordu d’Axel qui assécha le marché du pétrole, je finis en spectateur résigné.

Table 4, dite « Prière sur l’Acropole »
Mickaël, Elaine, Dominique et Julien s’essaient à Cyclades. Elaine aurait dû gagner mais, omettant le lui dire bonjour au passsage, dut céder le pas à Dominique.

Table 5, dite « L’âme bretonne »
Dominique, Axel, Xel et VHS enchaînent deux opus du fameux Beasty Bar bricolé. A pique, Dominique remporte la première haut la main (7 points), puis la seconde sur le fil (5 points).

Table 6, dite « l’Eau de jouvence »
Dominique, Julien, Xel et VHS essaient Illusio (« petit jeu » et acquisition récente à un déstockage de Scorfel). A ce jeu, on doit faire des tours de magie en rassemblant des composants, puis les mettre à l’affiche et gagner les points de prestige. Julien, détenteur d’un magicien aux facultés surmultipliées (il peut transformer deux composants quelconques en un de son choix), n’a aucune peine à l’emporter avec 13 PV, ce qui nous laisse un souvenir mitigé sur l’équilibre des pouvoirs.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de VENDREDI 18/09/2015 à St Elivet

Grosse séance à 26 joueurs et plusieurs tables :

Table dite  « racontée par Dom » :

Après quelques tergiversations, la dernière table à se mettre en place regroupe Joan, Dom et Françoise. Nous faisons découvrir à cette dernière Splendor. Le jeu semble lui plaire : elle écrase la première partie avec 3 nobles sur 4, puis (dé)coiffe Dom d’un point dans une seconde partie.
Puis la table, reconfigurée par le renfort de Baptiste et Julie (une amie de passage de Joan), se lance dans 2 parties de For Sale (excellent jeu d’enchères simple et subtil que nous encourageons le lecteur à aller découvrir à l’occasion du non moins excellent Festival Scorfel, prochainement à Lannion). Les négociateurs immobiliers les plus retors ont été VHN puis Françoise, Joan et Baptiste se distinguant pour des raisons que nous n’exposerons pas publiquement.
Pour finir la soirée, une assemblée diverse (on y a vu VHN, Nicolas, Baptiste, Julie, Jérôme-de-passage, F-R, Axel, Françoise et peut être d’autres) s’est essayée à plusieurs tours d’une version bricolée de Spyfall. C’est un jeu à mi-chemin entre Linq (pour le côté allusions, 1-contre-n et bluff) et les Loups-garous (pour le roleplay et la manipulation) où il faut probablement un peu de pratique pour ne pas trop hésiter avant de poser une question. A réessayer avec ceux qui aiment ce style de jeu (devoir tenir 8 minutes dans le rôle de l’espion est stressant !)
La nuit avancée n’a pas empêché un dernier carré (ou plutôt hexagone) de se lancer dans un Shadow Hunters dont l’issue ne nous est pas parvenue à cette heure.

Table dite « de forte bonne tension » :
… où JiBee a entrainé David, Jeff, Marie-Anne et Votre Humble Serviteur dans un Funkenschlag de fort bonne facture. Sur la carte de Corée l’incertitude régnait jusqu’au décomptage. Le président de Parties Civiles remporte finalement la partie d’une poignée d’electros devant VHS, suivent Jeff, Marie-Anne et David.
D’autres tables :
Les éléments fixes du décor : Brass et Battlestar Galactica ainsi qu’une table de X-Wing miniatures. Tout ça avec plein de gens et des tables de la 2e partie de la soirée, dont les événements seront dévoilées sur le forum…
 —
Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de MARDI à St-Elivet 25/03

Contribution de Xel :

2 tables :
Table n°1London avec Thomas, David, Jonathan et VHN
=> David découvrait le jeu, Jonathan en était à sa deuxième tentative…
=> Jonathan a choisi de s’endetter et son choix a été payant : il l’emporte avec 52 PV, suit David avec 51 PV, VHN avec 49 PV et Thomas avec 47 PV
Table n°2Funkenschlag avec Jeff, Ulysse, Denis et Gwen=> Denis l’emporte

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 7/03

beaucoup de monde et au moins 4 tables !
Table 1 : Terra mystica …

… où c’est avec plaisir que Votre Humble Serviteur n’a pas expliqué les règles à Marie-Anne, Jeff et JiBee. C’est aussi avec plaisir qu’il a remporté la partie devant les sus-cités dans l’ordre inverse.

Table 2 : Funkenschlag : => Gwen l’emporte

Table 3 : Expedition Northwest passage

Table 4 : Tzolkin ?

Table 5 : Keyflower + autres …

… racontée par Baptiste 1er le chevelu :

– Une table de Keyflower avec Hélène, David et Audrey. Après explication des règles pour David et Audrey, nous nous lançâmes dans le développement de nos villages. Les enchères furent acharnées dès la première saison. Audrey et moi combattîmes pour les supers ouvriers verts, David stocka les ressources de façon industrielle, et Hélène opta pour la tactique « je prends les tuiles qui rapportent des points aux autres ». L’hiver vint, et fut rude pour les hommes. Les femmes, telles des louves, firent un carnage et se partagèrent les tuiles de scoring. Le résultat final fut serré, à l’image de la partie. Je remporte le jeu, suivi par Hélène, Audrey et David. Ce qui confirma la déclaration de Julien : « Baptiste explique les règles sauf celle qui fait gagner ».

– Nous fûmes ensuite rejoints par Julien et Michal pour un Bang! meurtrier avec Hélène en shérif. Les coups fusèrent de tous côtés pendant que de la dynamite circulait de mains en mains. Après avoir arrosé l’assemblé avec une gatling, je provoquai le représentant de l’ordre en duel et mis ainsi fin à son règne. Son adjoint, Julien, ne pu rien faire pour empêcher sa mort. Michal le renégat n’eut pas le plaisir de voir sa dynamite exploser. Je célébrai la victoire avec mes comparses hors-la-loi David et Audrey autour d’une bouteille dans un saloon enfumé.

– Michal nous quittant, Hélène et moi initiâmes la tablée au Roi des Nains. La fortune changea plusieurs fois de main au fur et à mesure de nos quêtes, et la victoire fut mienne à la fin de la partie.

– Nous terminâmes la soirée avec un 6 qui prend qui vit deux fois des joueurs faire de gros score avec 37 têtes de vaches d’un coup. Mais dans ce jeu, il faut éviter les bovidés. Et David, tel un danseur de l’ancien temps, fut le plus habile et remporta la partie sans être inquiété par ses adversaires.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 07/02

Séance à tables multiples :

Table n°1 dite « Maya factor » …

… racontée par Marvin :

Jibee, Audrey et moi-même nous attablâmes autour de Tzolkin. Jibee, en bon connaisseur du jeu, me fit un rapide rappel des règles, car si j’y avais joué une fois, c’était en 2013 et j’avais eu l’occasion de pratiquer de bons jeux entre temps.

La partie commença et Audrey fit remarquer que Jeff n’étant pas là, nous aurions une chance de gagner. Je lui fis comprendre que Jeff n’a d’ordinaire pas cette réputation, et qu’avec Jibee à la table, nous allions au contraire nous battre pour la deuxième place. Il parait qu’Audrey tient cette image de Jeff de Xel. Soit.

Au final, Jibee réalise une partie correcte, mais un dernier tour plus que remarquable. Il l’emporte de 3 malheureux points devant moi-même. Sachant qu’il m’a forcé à dépenser 3 maïs au dernier tour (par un double tour de roue), et que ces 3 maïs m’ont fait perdre 9 points de victoire lors du nourrissage des ouvriers, on peut dire qu’il a eu chaud au cul.

J’ignore si je rejouerai à ce jeu qui, s’il est bien conçu et huilé, possède un « fun factor » inférieur à tous les Wallace que j’ai joués (c’est dire !), malgré un thème plus attrayant de prime abord. D’autre part, il me fait mal au crâne (de cristal. haha.)

Table n°2 dite « raid sauvage dans l’outback » …

… racontée par François :

Il y a 12 ans, le 7 février 2022, la compagnie Air Afrique était déclarée en faillite. L’ancienne Transafricaine, qui avait commencé son exploitation en 1943, s’était constituée sous sa forme moderne dans un accord de 1961 liant onze états africains francophones, issu de la volonté de créer une grande compagnie africaine.

Commémorant cette triste disparition, c’est donc à une plus lointaine destination que François-René fit embarquer Virginie, Xel et VHS pour un Fukenschlag autralien. La carte de l’Australie recèle de nombreux pièges: villes non reliées aux autres et nécessitant un vol de jonction, ressources rares et augmentation de leur prix subite en Stuffe 3, centrales nucléaires ne permettant pas d’alimenter les villes.

Les enchères furent assez sages, Virginie donna dans le renouvelable, François-René amassa le nucléaire qu’il vendait sur le marché, Xel et VHS se disputèrent le charbon et un peu le pétrole. Etabli aux alentours de Melbourne, je fis la course en tête jusqu’à l’avant-dernier tour, où mes compétiteurs firent main basse sur les ressources: je ne pus acheter de charbon que pour alimenter six villes ! Je rongeai mon frein et me laissai glisser en troisième position à l’aube du tour que je savais être le dernier. En effet, j’utilisai 117 de mes 119 Elektro pour acheter 4 villes, passer de 13 à 17, et donc rafler la mise, les alimentant toutes. Ce raid éclair coupa l’herbe sous les pieds de Xel qui s’apprêtait à finir, et de FR, qui n’en était pas loin.

Rejoints par Audrey, nous enchaînâmes par une partie de Kingsuburg, où FR joua un duc fort assidu auprès de sa duchesse. Xel campa un prédicateur et palpait des PV à chaque tour, alors que les dés d’Audrey s’envolaient dans des hauteurs stratosphériques. Au final, Xel l’emporte sur le gong avec 1 PV d’avance sur FR, assommé par un évènement funeste au dernier hiver. Je les talonne de quelques longueurs, pénalisé par des dés désespérément faibles.

Table n°3 dite « pas racontée avant longtemps » …

… où un Alien Frontier fut joué par MKS, Frank, Hélène la Briochine et Baptiste 1er dit « 2nd age of hair ».  Ce dernier raconte :

Vendredi, il y eut effectivement une table d’Alien Frontiers avec les personnes citées dans ton CR. Etant le seul à avoir déjà tâté du jeu, j’expliquai les règles en me basant sur des souvenirs plus ou moins corrects. Des correctifs furent apportés pendant la partie mais ne changèrent pas fondamentalement le cours de celle-ci.
En début de partie, Franck se focalisa sur le développement de sa flotte, Hélène joua les voleuses, Michal avança prudement, et je collectionnai les artefacts aliens. Ouvrant la première colonie, je pris la tête avant de subir un retour de fortune désastreux : vol de carte, destruction de ma flotte, perte de contrôle des territoires…je fus bon pour contempler les fesses des fusées de mes adversaires.
Michal sembla voler vers la victoire jusqu’au tour où Franck le menaça en posant deux colonies sur les trois qui lui restaient. Hélène se projeta alors sur la première place, semant le trouble sur le podium.
Je mis à mal tous les pronostiques en posant le tour suivant ma dernière colonie, et dans un dernier coup de réacteur, dépassai mes opposants pour voler jusqu’à la consécration. Une partie serrée comme le prouvent les photos.

Nous fûmes ensuite quittés par Franck, et rejoints par Baptiste « au crâne aérien » et son ami Alexandre. J’initiai tout ce petit monde aux joies de Pix. Dans ce jeu de dessin en pixels, des équipes s’affrontent pour faire deviner des mots aux autres équipes. Les points sont cependant individuels, et vous pouvez les gagner en devinant le mot de vos adversaires ou si votre propre dessin est reconnu sans que vous ayez eu besoin de donner d’indice. Mais si votre coéquipier a utilisé moins de pixels que vous, c’est son dessin qui sera montré en premier. Il faut donc trouver l’équilibre entre utiliser beaucoup de pixels ou avoir un dessin plus abstrait. Aidé peut-être par mon habitude du jeu, je remportai la partie.

Nous clôturâmes la soirée par un Zombie dice (avec extensions dedans et président en plus). Hélène vit la victoire lui être arrachée des mains par un remontée présidentielle remarquable. Un bon président est un président zombie.

Table n°4 dite « jouée d’office » …

… où VHS a raconté les règles de Terra Mystica à Clarisse, Rémy et Gérard tout en écoutant Jeff tailler un roupillon. Après cela tout le monde a tiré le gagnant au sort qui fut favorable à VHS ayant eu les ingénieurs en cadeau. La partie qui suivit ne fut qu’un agréable moment car le jeu est bien foutu. A noter la bonne performance de Jeff qui ayant tiré « le peuple qui perd » : les Fakirs termine 2nd avec un bon finish, suivi de Gérard longtemps présumé 2nd avec les Halefings, suivent Clarisse avec les Aurènes et Rémy avec les Sorcières.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

 

Séance de MARDI à St-Elivet 12/11

Compte-Rendu fait par Xel :

 

3 tables :

 

Table 1 : [Baptiste ex-nuque longue, LN, Audrey et David]

Divers petits jeux apportés par LN en attendant leur cinquième joueur…

Table 1 bis : [les mêmes + François-René]

Mice & Mystics que raconte Baptiste :

F-R, Audrey, David, Hélène et moi nous attaquâmes au premier scénario : la fuite de la prison. Si les fromages furent rares dans les geôles mais nos assauts implacables, ce fut l’inverse une fois mis le museau dehors. Néanmoins, nous atteignîmes sains et saufs le glorieux trou du respectueux arbre, triomphant ainsi de cette initiation au jeu.

S’enchaîna un Room 25 raconté aussi par Baptiste :

Nous enchainâmes ensuite avec un Room 25. David se révéla assez tôt en poussant Hélène dans la pièce tu-rentres-tu-meures (dommage, elle était dans son camp). Pris de fébrilité, F-R me poussa lui-aussi alors que nous étions sur la sortie. J’avais entamé le chemin du retour lorsque l’infâme, le perfide David surgit et me poussa dans une autre pièce tu-rentres-tu-meures, me faisant découvrir avec surprise qu’elle existait en deux exemplaires. Les survivants étant arrivés à la fin de la piste des tours, la victoire revint à David (ainsi qu’à Hélène à titre posthume).

Table 2 : [MKS, Jérôme, JC, CHarlotte et Gwen]

– Small world
– Le saboteur
Table 2 bis : [les mêmes sans MKS]
– ?

Table 3 : [Jeff, Dominique, Thomas, Mélanie, Nicolas et VHN] Funkenschlag sur un air de samba *;) Clin d’œil
Première partie pour Thomas et Dominique.
Partie relativement bisounours : pas d’enchères à la polonaise  mais à la belge ! *;) Clin d’œil
Je gagne la partie avec 14 villes alimentées et encore beaucoup d’argent, Jeff réussit aussi à atteindre les 14 villes alimentées mais avec très peu d’argent en poche, Nicolas alimente 12 villes, Thomas, Mélanie et Dominique ferment la marche.
Table 3 bis : [Jeff, Thomas et VHN]
7 wonders : Jeff l’emporte grâce à ses combos vertes (68 PV ?),  Thomas (47 PV) et VHN (44 PV).

Soit 16 joueurs pour un mardi !
Et un Vincent de passage non comptabilisé *>:) Démon

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de LUNDI ailleurs qu’à St-Elivet 5/08

Racontée par François :

Une table, dite: « la tête et les jambes »

Il y a exactement 51 ans, le 5 août 1962, deux événements funestes secouaient le monde: la mort de Marilyn Monroe et l’arrestation de Nelson Mandela. En ce mois de vacance de St-Elivet, une table déportée accueillit Xel, JiBee, François-René, fraîchement revenu d’entraînement de foot, Jeff et VHS pour une partie de Funkenschlag sur l’originale carte de la Russie, pays comme on le sait fort étendu et bien pourvu en ressources, que le marché nous fournit avec abondance. Cette table fut donc éclatée en deux duels distincts: Xel et VHS à l’Est, et les trois autres à l’Ouest, la jonction s’établissant en fin de partie. Jeff monopolisa le charbon, je me lançai dans le nucléaire et le pétrole, Xel s’essaya à l’éolien et aux déchets, JiBee carburait au mazout et FR avait un peu de tout. Quoi qu’il en soit, comme il est dit plus haut, les ressources étant servies en « open bar », ce n’est pas là que se joua la partie. Les centrales furent la clé de la victoire, et François-René acheta celles qui firent gagner, étant le seul à parvenir à 15, résistant au bluff de Xel qui surenchérissait pour faire monter les cours. Il réussit à construire 15 villes, et les alimenter ne fut qu’un jeu d’enfant. Ainsi la victoire lui échut, devant JiBee et ses 13 maisons, qui devança VHS aux Elektro. Une soirée où il avait donc mis à contribution la tête et les jambes, dans un hommage subtil à la mémoire respectivement de Nelson et Marilyn.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de MARDI à St-Elivet 30/07

Tablé n°1 dite « impérisante »…
…racontée par Xel :
30 juillet 2013 : Christopher Nolan fête ses 43 ans et à St-Elivet on rejoue Memento…
Michal, Baptiste le chevelu et VHN autour d’un Impérial 2030 
Une fois de plus les pays changent de mains (j’ai oublié lesquelles *;) Clin d’œil) : j’en ai deux, puis trois, puis un seul au final…, Michal a commencé avec un seul pays et en avait trois à la fin, Baptiste est le seul a avoir été « suisse » [sans nation] l’espace de quelques secondes *>:) Démon
Les tours se suivent « à l’allemande » – sauf pour notre oncle Sam (Michal) au début du jeu – : Factory – Production – Manoeuvres – Investor – Production – Manoeuvres – Taxation
Tous les pays progressent même l’Inde ! Factory – Production – Manoeuvres – Investor – Import – Production – Manoeuvres – Taxation
Nulle insomnia ne nous gagna.  Production – Manoeuvres – Investor – Import – Production – Manoeuvres – Taxation
Le rythme s’accélère allant plus vers du Investor – Taxation pour l’Europe qui termine la partie avant ses « gentils voisins ».
Prestige européen seul à x 5, suivi par le Brésil et l’Inde à x 4, la Chine, la Russie et les USA à x 3.

J’obtiens 195 points, Baptiste 169 et Michal 149.

Table n°2 dite « energisante » …

… où Grégoire remporta 2 Funkenschlag de suite contre JiBee et François-René

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 19/07

Séance estivale à 2 tables :

Table n°1 dite « l’étoile de bataille » …

… où Michal, Frank, Xel, Darholm et François-René se sont attablés autour d’un Battlestar Galactica.  Qui a gagné ? Le forum est là pour le dire !

Table n°2 dite « le pic du pétrole » …

… où Grégoire a appris à nager parmi les requins aka Sly The Old Man, François Jibee et Votre Humble Serviteur dans un Funkenschlag pour occasion nommé MegaWatts.  C’est la carte d’Allemagne qui a servi du support de cours. D’office Jibee se fait garrotter par Grégoire alors que François, Sly et VHS s’établissent dans les coins relativement pénards. La partie se joue comme souvent sur les enchères pour les centrales : François achète la centrale qui fait gagner (celle à 25) et carbure au charbon, Grégoire tente le « tout nucléaire », Jibee et Sly sont moins chanceux sur les enchères et VHS vise un semi-monopole de pétrole qui passe presque inaperçu. Alors que François commençait à galoper vers la victoire, VHS a poussé ses centrales à bout pour alimenter pile poil 15 villes dont il vient de faire l’acquisition et achève ainsi la partie. Suivent François, Sly, Grégoire et Jibee décidément très en garrottage pendant cette partie.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum