Séance de DIMANCHE 20/11/2022 à Servel

Réclamé à haute voix par certains de nos gentils adhérents, c’est le retour des mythiques Dimanche on joue de Parties Civiles. En cette fin d’année en pente douce, parasitée par l’ouverture concomitante de la coupe du monde, quelques-uns se sont risqués à prendre la route de la maison de Servel. Bien leur en prit, car on retiendra de cette édition, outre l’atmosphère studieuse des quelques tables déployées, l’excellent gâteau rhum-vanille avec sa pointe de badiane concocté par Samuel, les succulents cookies moelleux d’Adrianne, et l’infusion citron-gingembre pour nimber ces douceurs de la magie épicée d’un Noêl bientôt annoncé. Sinon, on joua aussi : un interminable Pillards de la mer du Nord toutes extensions dehors (Neox, Xel, Adrianne, Samuel, Gilles), une exotique version d’Azul, un Bolt Action achalandé en majesté par Baptiste et Steven, et un voyage dans le temps de la bête du Givaudan, où Mickaël perdit une partie imperdable contre Fred et François, à une morsure de la victoire, laissant malencontreusement son diable en contact direct avec l’évêque, exposant donc le compte, seule identité restante, à un dévoilement fatal !

Baptiste fait sa grande entrée au panthéon des contributeurs de ce blog en livrant le compte-rendu épique, mais néanmoins aussi précis qu’un bilan comptable, de la joute qui l’opposa à Steven. Entre ici, Baptiste, avec ton cortège de cadavres.
« Le Japon a tenu 2 objectifs (2x 1pt) et a tué 2 unités US (2x 1pt) = 4pts
L’oncle Sam a placé une unité à 3″ du bord de table adverse (1pt) et tenait le 3ème objectif (1pt). Il a tué 5 unités japonaises (5x 1pt) = 7pts
Ce fut donc un débarquement réussi. La partie était serrée, ma première vague a subi la foudre comme on pouvait s’y attendre.
J’ai fait entrer mes réserves sur mon flanc droit ce qui m’a permis de mettre un pied solide dans le village et de remonter la table par là.
Mon Sherman a fait le taf en éliminant toutes ses menaces (tank + suicide men) ce qui m’a évité de perdre mon flanc gauche.
Par contre le centre de mes lignes s’est fait massacrer sur la plage »

Séance de MARDI 18/10/2022 à Servel

Ce soir-là nous fûmes dix puis nous fûmes sept, de quoi lancer deux tables de jeu.

Table 1, dite « Aux châteaux » : Retour des Châteaux de Bourgogne (dans l’édition « all in » des 20 ans, non pas ceux du jeu mais ceux de son éditeur Alea) que Olive fait découvrir à Evan, Marc et VHN. Peu d’interaction mais un jeu qui tourne bien avec une petite dépendance à ses dés, pas mal de planification et juste ce qu’il faut de course avec ses adversaires. Dom démarre dernier joueur et, jugeant la position  peu favorable, pose rapidement des tuiles Navire pour ne plus lâcher la première place dans l’ordre du tour. Construisant son domaine avec méthode, il récupère 4 tuiles bonus pour avoir achevé le premier une couleur. Evan se constitue un pâturage plein de vaches (ou était-ce des chèvres ?) bien rentable. Olive, tel un diesel sans FAP, met du temps à monter en régime mais finit sur une belle remontée en achevant un grand district urbain et en ayant grappillé quelques tuiles bonus lui aussi. Dans le décor historique des hospices de Beaune les résultats tombent : Dom 226, Evan 185, Olive 182, Marc 147.

Table 2, dite, « Aux jardins » : Adélie, Nico-2 et Nico-Doc explorent Azul, les Jardins de la Reine, une énième variation du succès de Michael Kiesling, plutôt du côté d’une plus grande complexité. La première partie voir N2 finir devant Adélie et Doc. La seconde, jouée à 2, voit le même l’emporter de quelques points. Le résultat de la troisième ne nous est pas encore parvenu.