Séance de VENDREDI 18/08/2017 à Ti Koad

« Le droit de vote des citoyens des Etats-Unis ne pourra être dénié ou restreint pour cause de sexe par les Etats-Unis ni par l’un quelconque des Etats. Le Congrès aura le pouvoir de donner effet au présent article par une législation appropriée. » Le 18 août 1920, le dix-neuvième amendement de la Constitution américaine, accordant le droit de vote aux femmes, entre en vigueur. Le suffrage universel devient dès lors une réalité dans le pays, qui connaît la plus grande extension du corps électoral de son histoire. En matière électorale, contredisant Groucho Marx, les hommes ne sont en tous cas pas des femmes comme les autres, en particulier aux USA où le « gender gap » atteignit un record de 24 points lors de l’élection du 45 ème président (+12 pour Clinton et -12 pour Trump), qui permit à la candidate de gagner le suffrage populaire, à défaut de l’élection. Et en France? Il faudra attendre avril 1944 pour que les femmes obtiennent de pouvoir se rendre dans les isoloirs….

Résultat de recherche d'images pour "august 18,1920"

97 ans après, une seule représentante de la gent féminine était représentée à Ti Koad, dans une soirée riche en découvertes. Les absentes ont donc eu tort !

Table 1, dite « Le golem et la cockatrice » : c’est Baptiste qui régale la compagnie (Neox, Nicolas II, Ivan) avec sa dernière acquisition: Massive darkness. CMON reprend ici ce qui a fait le succès de Zombicide et s’en sert comme base pour développer un Dungeon Crawler simple et grand public. Si vous avez déjà joué à Zombicide, vous serez donc en terrain connu. Pour autant, le jeu se révèle très différent, même si le risque de faire doublon avec un Zombicide: Black Plague est loin d’être nul. Le jeu dispose d’un vrai bestiaire: araignée géante, cockatrice, loup-garou, troll, gobelins, nains du chaos et golem côtoient Lillith, ogres, démon, élémentaire, troglodytes, minotaure et  momie. Auxquels s’ajoutent donc des zombies et wolfz avec Z:BP. Certains apprécieront cette grande variété, d’autres y chercheront la cohérence produite par cette accumulation….test massive darkness-figurines roaming monster

En conclusion de cette partie inaugurale, retenons que l’araignée fut tuée d’un coup de boule par le barbare, et qu’on décompta un elfe mort. Peut-être l’effet du passage de Donald Trump, qui, attiré par le nom du jeu, n’avait pu résister à faire le voyage à Lannion pour le baptiser ?

Table 2, dite « Les hommes viennent de Mars » : Bruno invite CTJ, Olivier et Mickaël à la très peu écologique expérience de Terraforming Mars. En passant devant cette table, François Hollande, de passage (il avait pris une navette pour Jupiter, mais s’était trompé de quai), demanda s’il y avait des poissons sur Mars. Alors que les joueurs le dévisageaient interdits, il se répondit à lui-même: « non bien sûr, puisqu’il n’y a pas d’eau. En revanche, je connais des poissons d’Avril ! », avant de repartir après un selfie avec Mickaël, le héros de cette table.

Table 3, dite « Le troisième sexe » : à cette table de Dark Moon, les humains (MKS, Xel, Armand) ont gagné. A ce jeu (anciennement connu sous le nom BSG Express), les joueurs sont des mineurs à cols bleus qui travaillent à la frontière de l’espace, drainant les gisements minéraux de la plus grande lune de Saturne, Titan. Lorsqu’un incident survient, infectant l’équipage d’un agent pathogène inconnu, les choses commencent à devenir incontrôlables. Les joueurs doivent effectuer des réparations, subvenir aux besoins vitaux, et fortifier le bouclier qui protège l’avant-poste afin de survivre assez longtemps – en attendant que le sauvetage arrive. Cependant, tout le monde ne se intéresse pas à la survie: Armand et son accolyte ont ici joué le rôle de cylons.

Il faut le noter, cette table fut gratifiée par la visite exceptionnelle d’Emmanuel Macron, curieux de voir si l’on pouvait être traître et gagner en même temps. Ainsi qu’il l’avait déjà lui-même éprouvé, la suite lui montra que non: l’histoire ne rend justice qu’aux humains. Réconforté par l’expérience, il repartit aussitôt sur Jupiter, profitant du billet de retour resté inutilisé par son prédécesseur au Palais.

Table 4, dite « Cherchez la femme » : l’équipe d’inspecteurs de choc (Dom, F.-R., Thomas, VHS) se lance dans le huitième opus des aventures de Sherlock Holmes: Détective conseil, intitulée « Les meurtres de la Tamise ». Un score honorable de 45 ponctua leur prestation, score un peu miraculeux compte tenu des trous noirs qu’ils n’avaient pu blanchir. On se souviendra également qu’en milieu de partie, Vladimir Poutine fit une apparition incognito. Après un long apparté avec le médecin légiste, il repartit aussitôt sans attendre la conclusion de l’enquête.

Table 5, dite « Deux hommes et des coups fins » : Nicolas II et Nourdine s’isolent pour une partie de Unlock ! Une partie ponctuée par les gloussements du smartphone aux tentatives diverses de décoder les diverses énigmes qui ponctuent cette enquête au long cours mais au temps compté. Une table marquée également par la visite surprise de Recep Erdogan, alerté par ses services qui avaient reçu une alerte concernant le nom du jeu. Venu muni d’un épais calepin, il repartit sans avoir proféré un seul mot, mais en ayant noirci son carnet.

Table 6, dite « Gender gap » : une table de Codenames oppose les Bleus (VHS, Nourdine / Paul, Xel) et les Rouges (Thomas, F.-R., Dom). Bien servis par la distribution, les Rouges s’adjugent la première manche en concluant sur un jolie Chimie 3 (Noyau, Tableau, Pile). Troublés par la stratégie de billard à trois bandes de Xel (qui lance Leçon comme indice pour trouver Piano et Film), les Bleus égalisent néanmoins miraculeusement, profitant de la visite inopinée des Rouges sur l’assassin, avant de sombrer dans la troisième manche, ponctuée par le superbe Tube 4 de Thomas (Radio, Disque, Planche, Tuyau), qui vit Dom s’interroger à voix haute sur l’agilité mentale de son maître-espion face à une telle inventivité. A noter, en début de partie, la visite non sollicitée de Marine Le Pen, qui se croyait à une soirée Bleu-Blanc-Rouge, avant de déchanter en réalisant que ce n’était que la couleur des dès.

Table 7, dite « Tout en haut » : Nicolas II et Nourdine rejoignent Olivier à Tiny epic galaxies dont l’instructeur Bruno les initie aux arcanes. En résumé, c’est un jeu de dès où vous ne pouvez pas dire que c’est parce que vous avez de mauvais jets si vous perdez. Un jeu plus Tiny que Epic, au dire des forums, voire creux et sans réelle substance, mais qui se caractérise par le fait que l’on peut jouer même en dehors de son tour. Une partie qui se prolongera tard dans la nuit et dont le résultat vous sera conté sur le forum, où vous apprendrez également peut-être la visite d’un visiteur mystère (ou pas)….

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de MARDI 15/08/2017 à Ti Koad

Le 15 août 1977, le radiotéléscope Big Ear de Ohio State University qui était à l’écoute de signaux extraterrestres, détecta pendant quelques dizaines de secondes un signal à 1,42 Ghz en provenance de la constellation du Sagittaire. A ce jour, aucune explication ni nouvelle observation d’un tel signal. 40 ans plus tard, la Rédaction ne reçut aucun signal depuis Ti Koad.

Il semblerait toutefois qu’on y ait joué à Massive Darkness, à The Others voire peut-être même à Kemet. Une soirée figurines, donc.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.