Séance de VENDREDI à St-Elivet 26/04

Après la folle affluence de vendredi 19, retour à une session plus « normale » avec 3 tables. Plusieurs personnes reçurent leur mug Scorfel, et en furent tout à fait ravies, si j’en crois les sourires qui illuminèrent leurs visages, et la lueur de jalousie qui brilla dans l’oeil des autres.
J’en profite pour vous rappeler qu’il est toujours possible d’en commander (conseil malin : faire des commandes groupées !) afin de soutenir l’évènement à venir !

Table n°1, dite « Wonderful World »

… où Ania, Mks et Laurent se sont penchés sur un Pandémie, dont l’issue fut favorable aux humains.

Pas refroidis pour autant, ils ont enchaîné sur un deuxième jeu. Ayant aperçu un coin de la boîte de 7 Wonders, je devine que c’est ce jeu qui a remporté leur adhésion. Je crois également deviner que c’est Mks qui a gagné.

Voici le CR de Laurent :

Avec Anna et Michal, après avoir fouillé en vain dans l’armoire pour trouver Funkenschlag (on a trouvé que les cartes des pays), on a joué à Pandémie (sans extension), où on a remporté une victoire serré (on en était à 7 éclosions, encore une et c’était fini).
Puis ils m’ont fait découvrir 7 wonders, je ne connaissais pas et j’ai bien aimé.

Table n°2, dite « Old World »

… où Sly « there can be only one », Jeff, Julien et Votre Modeste Serviteur Marvin se sont affrontés autour du plateau de Chaos dans le Vieux Monde. Sly l’emporte brillament au cadran avec Slaanesh.

Il bénéficia d’une surabondance de pions Héros et Nobles, lui permettant de glaner plein de ticks. Il obtint deux fois le « double tick », aidé lors de l’avant-dernier tour par une carte Vieux Monde particulièrement vicelarde, qui priva Jeff/Tzeentsch d’un jeton supplémentaire qui aurait changé la fin de partie.

Julien jouait Khorne et fut à la hauteur de ce qu’on attendait de lui : il massacra des figurines autant que possible et nous mit une bonne pression sur les premiers tours, avant de prendre un peu de recul. Quant à moi, j’incarnai Nurgle et bien que j’aie marqué une tétrachiée de points (63 au final), ma montée en puissance fut bien trop longue pour contrecarrer l’avancée au cadran de Sly. Nous donnâmes tout dans le dernier tour pour tenter de l’empêcher d’avoir son tick, mais en vain.

Table n°3, dite « Unknown World »

… où David, Baptiste et Jérôme se sont penchés sur le cas Augustus. Ce jeu est pour moi une énigme, car il semble qu’il soit déjà beaucoup sorti, mais je n’en avais jamais entendu parler… Le jeu est semble-t-il rapide à jouer, si l’on en croit le CR de Baptiste :

Je remporte les deux premières parties, Jérôme remporte la troisième.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

[Jdr] mercredi 24/04 @Trébeurden

Séance 24 des Féals, par Kirdinn, avec son lot de scoops et de coups de théâtre si j’en crois les échos que j’en ai eu… 😉

JdR : Les Chroniques des Féals
Scénario : Révélations Pégasines

A propos :
Ce bref scénario de milieu de semaine est un flash-back de 30 ans dans le passé de la campagne. Il se déroule sur 3 jeunes mimétiques du Clan d’Usconia qui hiverne à 2 jours de marche à l’Ouest de Lideniel.

MJ : Kirdinn (Parties Civiles)
PJ : Gilmara, Elodie, Mik

2199296-1334164624
Résumé
Le Clan d’Usconia hiverne dans une grotte creusée dans le flanc du falaise écrasée par un glacier. Une faille de quelque mètres permet de descendre entre la falaise et le glacier, et de rejoindre la grotte où la communauté passe l’hiver rigoureux des Contrées Pégasines.

Yarin, Egona et Nuanda sont 3 jeunes mimétiques, chacun portant une part importante mais différente de leur Féal, le Pégase: l’Etalon Coruscant, l’Araignée Toruscante, et le Faucon Manuscant. Alors que le glacier tremble et bouge, au risque de bloquer l’accès à la grotte pour plusieurs jours, nos héros sont envoyés à la recherche des chasseurs partis un peu plus tôt, et qui risqueraient de se retrouver mortellement coincés à l’extérieur, dans les griffes de cet hiver qui tarde à se terminer.

video-games-combat-mammoth-swords-marsh-the-elder-scrolls-v-skyrim-HD-WallpapersS’en suit un pistage dans la toundra qui mènera les Personnage à affronter une mère mammouth, avant de retrouver les chasseurs emprisonnés par un groupe de basiliks dirigés par un homme en noir au masque d’argent, avec ses deux enfants L’Rina et S’korn. Les Personnages réussissent à sauver le dernier chasseur encore vivant: Iriel, et le mettent à l’abris dans la cité proche: Lideniel, alors qu’un blizzard s’abat sur eux. Ils prennent à leur côté un des enfants de l’homme en noir, S’korn, qui semble perdu et abandonné.

Alors qu’ils tentent de rattrapper l’homme en noir qui monte à bord d’une tarasque au départ de Lideniel, ils apprennent sa véritable identité, et celle de ses enfants.

[Jdr] vendredi 19/04 @Beg Leguer

Nouvelle séance des Féals par Antoine/Kirdinn…

JdR : Les Chroniques des Féals
Scénario : Les fleurs amères n’éclosent que la nuit

A propos :
Ce scénario est issu du livre de base. Très dense, il nous a fallu 3 séances, ainsi qu’un peu de roleplay par mail pour en venir à bout. Notons toutefois que tout les secrets de Phalène n’ont pas encore été levés à ce jour. Il s’agissait des séances 20, 22 et 23 de la campagne que nous avons commencé il y a un an. La séance 21 ayant été un flash-back dans le passé oublié du personnage d’Hassam el Fatah (Sly).

MJ : Kirdinn (Parties Civiles)
PJ : Gilmara, Elodie, Gwen, Jimmy, Sly (the young one), Mik

Résumé (!!! spoils inside !!!):

medieval_town_by_hetman80-d37zunhPhalène est une cité située en Chimérie. D’immenses colonnes jaillissent de la tourbe de l’embouchure d’une rivière pour supporter une dalle colossale : le Collegium. Une cité sur la cité, pyramide blanche de bibliothèques, de facultés, d’universités… un joyau de la connaissance dans la barbarie chimérienne. Sous la dalle, Phalène surnage dans la boue, et s’enfonce peu à peu, les nouvelles bâtisse reposant sur celles plus anciennes. Seuls les piliers qui datent de l’époque grifféenne soutiennent tant bien que mal le Collegium.

Lorsque nos héros arrivent en ville, ils sont à la recherche des connaissances que renferme le Collegium, et souhaitent se rendre à Sorg, plus au nord. Ils découvrent une cité où l’ambition et les factions politiques s’opposent farouchement, sous le regard de la comtesse Léorde, Dame Sépia.

banshee_by_moonxels-d396thw

Les Personnages arriveront à arrêter la guerre civile qui déchire le Collegium, mais n’empècheront pas le massacre des Rigoureux Agonistes par les Exacts Exergues de l’Expiation qui avaient déjà pas mal décimés les Illuminés Enlumineurs retranchés dans la Tour de Géographie. La Faculté des Sciences Occulte s’est obstinée à demeurer introuvable. L’enquête dans la Faculté des Langues Ophidiennes a pu aiguiller les Personnages sur la mort de Dredis, un pauvre archiviste qui leur est littéralement tombé dessus un peu plus tôt.

Après moult péripéties, énigmes et âpres combats, ils découvrent qu’une espèce de fantôme danse sur les toits la nuit, provoquant peu à peu l’aNéantissement de Phalène, par le sabotage des piliers, le génération de papillons effaceurs de livres, et les exactions d’un groupe de rats usurpateurs de peaux humaines … Ils découvrent finalement qu’une famille ancienne, les Muril, avait fait tuer la fiancée d’un jeune premier de la famille Plissorde afin de lui faire épouser leur propre fille, Elviale. Mais la haine sépare les deux époux, et le jeune marié maltraite et prostitue sa jeune épouse qu’il croit stérile. Prise de folie, et devenue jouet du Néant, Elviale devient la Fille Perdue qui danse sur les toits et promet Phalène à la destruction ! Nos héros l’enlèvent, et mettent en place le rituel pour la libérer alors que Phalène commence à s’autodétruire, aspirée par un ciel déchiré par le Néant.

C’est à la dernière minute qu’ils s’en sortent, presque indemnes …

Séance de VENDREDI à St-Elivet 19/04

5 (!) tables pour cette séance :

Table n°1 dite « dératisation »…

… avec Thomas, Vincent, Marvin et Marie-Anne autour de Mice&Mystics. Marvin raconte :

Mice & Mystics en compagnie de Marie-Anne/Maginos, Thomas/Tilda et Vincent/Filch. J’incarnai Lily.

Nous déroulâmes le chapitre 3 dans un confort relatif. Quelques tensions lorsque nous nous trouvâmes sur une table en compagnie d’une demi-douzaine de rats. Nous tentâmes de les amadouer dans une partie de dés, mais nous dûmes assommer le dernier pour être libres de partir.

Le reste du scénario fut assez calme, les choses se goupillant favorablement. La dernière tuile fut nettoyée grâce à un puissant parchemin trouvé par Maginos et une chance insolente de ma part aux dés (il faut dire que je m’étais dégoté depuis quelques tours un arc de fort belle facture).

Table n°2 dite « marchands du ciel » …

… avec Jérôme, Xel, François et Baptiste 1er dit « guru of the abundant hair community » ont planché sur Sky Traders, un nouveau venu sur nos tables. François raconte :

Depuis l’aube de l’Ère des Vaisseaux Volants, des marchands sans pitié se disputent le contrôle des très lucratives lignes commerciales. Pour empêcher que ce conflit ne tourne au bain de sang, la puissante Guilde Céleste fut créée, avant de devenir un objet de la compétition entre les Sky Traders. Les joueurs incarnent un capitaine de vaisseau volant et cherchent à devenir le Maître de la Guilde Céleste en faisant du commerce, en combattant les pirates et en manipulant le marché pour gagner de l’influence afin de remportez la partie.

Les vaisseaux ne volent pas à l’essence mais au phlogiston: de l’énergie pure liquide découverte par l’excentrique scientifique Von Neustadt qui espérait découvrir le secret de la fabrication de la bière parfaite. Chaque joueur commence avec un vaisseau vide et doit engager un équipage: il vaut mieux ne pas rester seul pour commercer et combattre les pirates. Une bourse aux marchandises indique les variations de leurs prix pendant la partie. Il y a des marchandises légales comme la nourriture et le textile par exemple, mais aussi des cargaisons risquées (mais plus rentables) comme la Gnôle (un dérivé alcoolisé du raffinage de phlogiston) qui est illégale et sera refourguée au Marché Noir, ou le Résidu, qui lui est un déchet toxique potentiellement dangereux (si les vents sont capricieux) et qu’il convient de ne pas larguer n’importe où… sous peine de poursuites ! Quand tous les joueurs ont accompli leurs tours, le Conseil de la Guilde se réunit et tous les joueurs doivent délibérer. En deux minutes chrono de délibération, les négociations vont bon train pour faire augmenter ou baisser le prix des marchandises.

Jérôme, rompu aux arcanes de ce jeu, engage rapidement un équipage conséquent. Aprèq un début tranquille où chacun commerce dans son coin, il engage un raid brutal sur VHS qui venait de charger ses cales de gnôle. Il lui propose la paix des braves moyennant deux fioles, ce que VHS refuse avec autant de courage que d’orgueil car son équipage est bien maigre pour résister à l’assaut. Têtu comme un breton, il s’acharne à refuser les propositions de cesser-le-feu et le vaisseau prend alors l’eau de toutes parts, cinq de ses six cales étant inutilisables. Je finis par l’abandonner dans un raid vengeur et sournois contre Baptiste, qui était imprudemment venu me rendre visite sur ma cité. Grâce à cette manoeuvre, étant désargenté, je me renfloue et perçois 10 PG de charité des autres joueurs. Une autre partie commence, je découvre du minerai, mais je subis une fois encore un raid et perds une nouvelle fois mon vaisseau. Entretemps, Jérôme s’était envolé sur la spirale de l’influence grâce à des ventes très lucratives sur des valeurs en hausse, mais il fut rejoint puis dépassé par Xel, qui, grâce à des ventes d’épices à un cours prohibitif, emporta cette partie écourtée pour cause de temps (il fut décidé que la partie prendrait fin quand les joueurs arriveraient dans les cases jaunes de l’échelle d’influence). Baptiste les talonnait alors que je restai aux premiers barreaux de l’échelle. Au final, un jeu très agréable sur un matériel de qualité, très interactif, forcément cahotique, et un peu brutal pour ceux qui ne sont pas prêts à aller au combat…

Table n°3 dite « mémoire courte » …

… où Hélene, Rebecca et Franck ont joué à Zooleretto, avec une issue qui ne m’est pas connue.

Table n°4 dite « mémoire portée disparue » …

… où Julien, Baptiste 2nd dit « maître de la secte des cheveux domptés », MKS et Françoise se sont attaqués à Clash of Cultures dont l’issue ne m’est pas connue non plus.

Table n°5 dite « vole vole petite fusée » …

… avec François-René, Jeff et Votre Humble Serviteur qui ont abordé Alien Frontiers. Si je devais être de mauvaise foi je dirais que F-R ait gagné grâce à une chance insolente aux dès mais comme je suis tenu de me munir d’une objectivité exemplaire je dirais que F-R a gagné grâce à une chance insolente aux dès qu’il a su employer intelligemment au service d’une victoire arrachée au décompte des cartes (à égalité des points avec VHS).

Cette table a ensuite fusionné avec la Table n°3 pour faire 2 parties de Skull & Roses gagnées par F-R et Jeff, et a terminé par The Boss gagné par, vous l’avez dans le mille : F-R.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de MARDI à St-Elivet 16/04

Deux tables pour cette séance :

Table n°1 dite « classique » …

… et un Puerto Rico réunissant David, Baptiste et François dont voici le récit :

Le 16 avril 1943, Stoll et Hofmann, deux chimistes suisses expérimentent accidentellement les effets psychotropes d’une molécule lors de la phase finale de sa synthèse. Leurs recherches sur le vingt-cinquième dérivé de l’ergot de seigle n’éveillaient aucun intérêt et les expérimentations furent arrêtées. Malgré le classement sans suite des études sur cette molécule, ils reviennent sur leurs recherches et Hofmann décide alors de s’auto-expérimenter la substance. Lors de cette expérience, l’anecdote dit qu’il soit rentré chez lui à bicyclette et que, se croyant empoisonné, il ait consommé du lait. Un breuvage parfaitement inoffensif contre les effets du Diéthylamide de l’acide lysergique, autrement dit, le LSD. 70 ans plus tard, David, Baptiste et VHS s’abandonnent aux plaisirs artificiels dans un lointain voyage à Puerto Rico. Je cède aux charmes vénéneux du tabac et de l’indigo, Baptiste se réfugie dans le café et le sucre mais récolte de tout avec son hacienda  pendant que David, réfugié dans les paradis artificiels, prise le tabac et fume le maïs. Rassemblant mes souvenirs de ce jeu, je mise sur le bâtiment gagnant, l’hospice, qui permet de peupler les plantations à bon compte, et amasse les deniers grâce à un comptoir qui me vaut de lucratifs achats (2 édifices à 10) en fin de partie. David thésaurise les PV en chargeant ses bateaux, pendant que Baptiste fait des impasses subtiles sur les constructions et recrute les colons. On le croit vainqueur mais le décompte final le trouve dernier avec 49 PV, devancé par VHS, qui culmine à 54,67 PV et enfin David, qui l’emporte d’une courte tête avec 57 PV, bien que n’ayant pu activer son dernier bâtiment.

Les deux tables se réunissent enfin dans un double Skulls & Roses où François-René et VHS rivalisent de bluff, mais se font coiffer par Baptiste puis Xel qui ont bien mené leur barque sur le Styx.

Table n°2 dite « Zombie Family » …

…  et un Earth Reborn racontée par MKS :

Jeff Deeler a passé la majeure partie de sa vie à étudier la psychologie et les comportements zombies. Depuis quelques années déjà, ses recherches se concentrent vers la procréation entre zombies et leur sexualité, inexistante à ce jour. Deeler travaille en collaboration avec le professeur Kendall afin de mettre au point une drogue stimulant les pulsions sexuelles chez les zombies, et permettant de réactiver leurs fonctions reproductrices. Après presque une décennie d’expérimentations diverses et variées, des échecs aussi cuisants que des couples de zombies s’entre-dévorant et de nombreux faux espoirs de réussite, pour la première fois, durant l’été 505 PA, une femme zombie est enceinte ! La Terre a enfin une opportunité de se réincarner.

Quand les services de renseignement du NORAD découvrent cette nouvelle, la vision d’un monde dans lequel les zombies se reproduiraient et découvraient les charmes de parentalité est inacceptable pour le haut commandement. La décision est cruelle : le couple Zombie doit être éliminé !

Un nuit les brutes du NORAD forcent la porte du labo Salemites et finissent la courte vie de la famille zombie. Jack Saw fait son mieux pour sauver les innocents. Il scie James Woo (un nouveau venu dont prénom m’a échappé) en plusieurs morceaux et blesse gravement Lt. Vasquez (F-R), qui n’a plus qu’un bras après cette rencontre. Mais c’est trop tard pour arrêter Nick Bolter (Xel), un homme de cœur noir et aucune pitié, qui massacre Jeff (un vrai homme de science, le docteur vie), Madame Zombie (une mère dépourvu de possibilité de caresser son enfant) ainsi que son fœtus (un petit zombie tout innocent). Le pleur du papa Zombie se noie dans l’éclat de rire démoniaque de Nick. Le mal triomphe encore une fois.

 —

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 12/04

3 tables pour cette séance :

Table n°1 dite « coups bas a Cuba » …

… racontée par le Zident :

Gérard, David, Baptiste à la drue toison et Jibee se sont attablés autour de Cuba pour en faire la découverte ludique. Si le jeu est fortement affilié à Puerto Rico (une ile des caraïbes, une exploitation particulière, des rôles a jouer, des bateaux a remplir, des bâtiments a construire), le gameplay est très différent et on a pas l’impression de jouer au même jeu. Il me semble plus accessible que son illustre ancêtre et moinsssssse (tribute to the Old Sly) calculatoire. Une des différences majeures est l’ajout de lois. Deux nouvelles lois parmi quatre sont choisies chaque tour par le joueur qui a su récolter le plus de voix, par le choix d’un personnage et par une mise cachée d’argent. Trois joueurs ont déclaré que c’était ni plus ni moins que de la corruption. Votre Incorruptible Président dans le même temps n’hésitait pas a se vider les bourses pour s’octroyer le choix des lois pendant les 3 premiers tours d’un jeu qui en compte 6. C’est ainsi qu’une subvention sur l’eau resta longtemps active. Ça tombait bien VIP avait construit un barrage pour le fournir en eau. David avait construit une manufacture de cigares et les chargeait sur les bateaux dès qu’il le pouvait. Gérard exploitait plutôt les ressources non manufacturés qui sont le sucre, le tabac et les agrumes. Baptiste construisit le phare, puis une auberge, plus confortable. Quand tout le monde eut décidé que la corruption finalement était un mal nécessaire, Jibee jeta son dévolu sur une distillerie pour transformer le sucre en rhum puis sur un bistrot et un golf pour écouler sa marchandise. La partie fut serrée. VIP finit d’une courte tête devant Gérard, David et Baptiste à la peau de nuque discrète.

Table n°2 dite « Vendredi » …

… avec un Robinson Crusoë avec Mks, Jérôme et Franck. Les nauvragés ont survécu.

 

 

Table n°3 dite « Haut les mains ! »

 

Un Hermagor avec Xel, Françoise, François et Jeff que Xel a gagné haut la main.

 —

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

PC à Fest4Games 13-14/04

Des nombreux particiviliens se sont déplacés pour animer ou visiter notre tanière à F4G.

Le samedi l’intérêt  pour les jeux de société a été sensiblement plus prononcé que l’année dernière. En dehors d’une table particivilienne (assez mobile par ailleurs) autour de London 1888 (cf CR plus bas) plusieurs autres tables d’initiation ont été jouées : Alien Frontiers, Taluva, Mouse & Mystics

Le jeu de rôle n’était pas en retrait avec le sérial Meujeu Kirdinn qui mena une table de Chroniques de Féals.

Le dimanche le public était un peu plus familial, Julien ayant présenté une belle table de X-Wing, Xel & François faisaient découvrir Endeavor, une re-table d’Alien Frontiers a vu la victoire d’Erzie – la chasseuse de dragons (et qui a auparavant remporté une partie de Agricola – Terres d’élevage face à David) , et puis encore une re-table d’Alien Frontiers avec des personnes qu’on espère revoir à Parties Civiles pour la terminer 😉 enfin une découverte agréable : Room 25, avec une thématique issue directement du film « Cube » et des mécaniques sympathiques pour un jeu d’une durée d’environ 30 min (1 min pour VHS qui s’est précipité dans une chambre inconnue pour  y fai… /SHLACK !!!/)
20130412_F4G_London1888

London 1888 : Jack The Ripper est sur la photo !

20130412_F4G_Feals

Odeur virile et musquée d’une partie de Féals…

 

En bonus, le point de vue du meurtrier, par David/Jack, plein de dépit et de fiel.
(Précision : Jeff est parti initier des jeunes à Taluva)

Samedi soir, Mara nous invite à une partie de London 1888. Jeff le commissaire, Xel l’inspecteur, Baptiste-à-la-queue-équine le prince, François le médecin, Marvin le marxiste qui pleure encore le décès tout récent du grand Karl, Jack qui avait sans doute un rôle extrêmement intéressant aussi mais qui m’échappe pour le moment, Vincent Mansfield, l’acteur, qui chérit par avance sa descendance à la poitrine avantageuse, et VHS le cocher méprisé de tous s’attablent donc autour de la carte de Londres, dans une ambiance pour le moins débridée. Parmi nous se cache Jack ; l’éventreur, pas le secrétaire.

Le respect s’impose tout d’abord pour Mara qui parvient tant bien que mal, aidée d’Antoine, à expliquer le jeu tandis que les conversations fusent à propos de tout et de rien, et que Jeff fait la sieste devant son café. Les premiers tours sont assez laborieux, chacun fouillant ses alentours immédiats, Jeff se réveillant, Jack faisant la navette pour servir le café. Et pendant qu’apparaît Mélanie, possible future recrue et adepte de GN, quelques rencontres ont tout de même lieu. Marvin et Jack s’auscultent mutuellement dans la  morgue, et Baptiste est rapidement écarté de la liste des suspects. Il quittera la partie peu de temps après afin de se remettre de tant d’émotions.

Deux meurtres plus tard, et sous une pluie battante qui ne s’interrompt que pour laisser place au brouillard épais londonien, Xel, qui a pourtant démissionné de son poste de commissaire, commence enfin un travail efficace d’enquête et s’acharne sur son ancien subalterne jusqu’à enfin démontrer qu’il n’est qu’un honnête policier. Mélanie, après avoir discuté de Montpellier, de Vin, de PHP, de Lille et normalement de Parties-Civiles avec Vincent, remplace Jack qui s’occupe d’installer des jeunes devant une table d’Alien Frontiers. Mara continue d’assurer son rôle de guide tout en remplaçant Baptiste au pied levé.

Vous suivez toujours ?

L’étau se resserre doucement autour de l’éventreur. Marvin organise manifestation sur manifestation afin de semer le trouble et de piéger les suspects. François utilise tous les passages secrets possibles et imaginables afin de se déplacer d’un bout à l’autre de la ville, et tente d’envoyer la moitié des suspects à la gare. Jeff se retourne vers le cocher et, coup de bol ou flair incroyable, met immédiatement à jour Jack, c’est à dire VHS. Dès lors sous l’impulsion de Marvin, plus moralisateur que jamais, tous vont tâcher de se comporter en citoyens respectables en se rangeant immédiatement du côté de la police, au prétexte fallacieux que mes actions étaient déplacées ou immorales. Je tente de m’expliquer, mais ils n’entendent pas. Pauvres fous. Jack remplace Jeff parti je ne sais où (Mélanie gardant le rôle de Jack, et moi aussi). Dans les troubles et la fureur, et malgré une première blessure infligée par Vincent qui pleure à chaudes larmes la pauvre Mary-Ann qui l’avait déniaisé, je mutile joyeusement une troisième victime. Ce sera hélas la dernière ; plutôt que de simplement m’arrêter, les exemplaires habitants de Londres m’encerclent enfin pour me tuer froidement, démontrant par là que leur morale élastique n’est qu’un prétexte à la sauvegarde de leur confort de petits bourgeois, et qu’ils ne savent que détruire ce qu’ils ne comprennent pas.

Pour discuter de cet événement  RDV sur le forum

Séance de MARDI à St-Elivet 09/04

Deux CR en un pour cette séance.

Le premier, raconté par Mks, autour d’un jeu qui fait son entrée sur nos tables (sauf erreur de ma part) :

Quelle tempête horrible. En quelque minutes notre bateau complètement déchiré par l’élément. C’était avec mes dernières forces et beaucoup de chance que je suis arrivé sur une île. L’océan a jeté sur la même plage aussi notre guerrier (Hélène), notre charpentier (Baptiste) et notre chef de cuisine (Jérôme), qui était heureux de voir un explorateur (moi-même). Il semble que la mort nous a épargné. Au moins pour l’instant. Les cris des bêtes sauvages la nuit, la météo annonçant l’hiver, le manque d’outils (qu’il nous fallait produire à partir de zéro), des terrains hostiles qu’on traversait en recherche de la nourriture et autres ressources et surtout notre manque de compétences ont résulté en plein d’aventures qui nous a presque tué tous. Heureusement, on a mis un effort collaboratif pour ramasser du bois et le mettre en feu le jour on a vu un bateau passer pas loin de l’île. On était sauvés (avec au moins deux personnages avec un dernier point de vie restant).

« Robinson Crusoe » est un jeu collaboratif où on est sûr de souffrir. Souffrir toute au long de la partie. Et après avoir souffert, on a une forte chance de mourir. Parmi les scénarios on y trouve entre autres un qui nous oblige simplement à survivre, un qui nous oblige à sauver un autre survivant, un qui nous met en face de tribus de cannibales, un qui nous menace avec un éruption d’un volcan, etc. Ce qui rend le jeu unique est son système d’effets de décisions de joueurs : si on construit un toit en vitesse pour se protéger contre la pluie, on peut prévoir le toit se casser un jour; si on explore le terrain et on entend des cris d’animaux, c’est possible qu’ils vont trouver notre camp et nous attaquer un jour, etc.

Et le second par Notre Humble Trésorier, Jeff. Je crois deviner que le jeu est Kingsburg… le fameux Yam’s amélioré 😉

Xel, l’héritière, Baptiste, l’intrigant, François-rené, le duc, David, le général et Jeff, le chef des mercenaires ont géré chacun une province pour le compte du roi.
La première année a été très difficile (évènement : les 5 sont transformés en 3 et les 6 en 4). Seul s’en sort le Duc qui pouvait transformer son meilleur jet de dé pour aller voir la Duchesse.
L’intrigant a peu construit mais a pu ainsi construire de beaux bâtiments; Et les autres? Ils se sont battus pour la 3° place.

Au final, FR dit le duc avec 58 points, puis Baptiste dit l’intrigant avec 40, puis ex aequo à la 3° place Xel, l’héritière et Jeff le chef des mercenaires à 36 points et enfin David le général à 34.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

[Jdr] lundi 08/04 @Trebeurden

Une table dite « doublement mortel »… puisque Antoine, Gilmara, Xel, MKS et Gwen ont rejoués le one shot proposé ce Vendredi à St-Elivet. Un scénario d’introduction au jeu Z-Corps… Voilà désormais le compte rendu de la séance de St Elivet.

 

 

    Par une chaude nuit d’été 2012, un geek , un chasseur de primes, un chanteur de country, un Hell’s Angel et une pompom  girl sont au Bowling Paradise. Un charmant établissement perdu sur l’interstate 70 entre Topeka et Lawrence dans le Kansas. Alors que la soirée suit son cours et que chacun vaque à ses occupations, une voiture fait une embardée sur le parking avant de démolir les baies vitrées et de s’encastrer dans les pistes. Le conducteur décédé, un certain John Blutter (au vu de ses papiers) travaillait pour OneWorld : une méga corp hyper connu… Du matériel de prélèvement d’eau est découvert dans son coffre. Le shérif local est appelé sur les lieux. En l’attendant nos amis découvrent aux infos lors d’un flash spécial alarmant que la ville de Kansas City (proche d’environ 60 miles) est victime d’une épidémie de ce qui serait une nouvelle forme de grippe A : l’armée est sur les dents. Autant dire que le serveur qui s’est fait mordre par 2 junkies entre temps et qui commence à se sentir fiévreux est regardé d’un mauvais oeil ! C’est sur ces entre-faits qu’une panne de courant survint. Lorsque la lumière revient par le biais d’un groupe électrogène nos joueurs s’aperçoivent que le corps de John Blutter a disparu. Il est vite retrouvé en même temps que le serveur et les 2 junkies. Tous sont debouts , marchent , ont le teint blanc, les yeux cernés de noir, la démarche mal assuré et un seul mot à la bouche : BRAIN ! Alors qu’un rôdeur s’attache au chasseur de prime, le Hell’s Angel le détache à coup de fusil à pompe avant d’en asperger un autre d’alcool et d’y mettre le feu… Le geek et le chanteur s’enferment à l’étage et apprennent par le net que l’état d’urgence est déclaré et que seul les vols militaires sont autorisés. Le check point à rejoindre ce trouve être l’aéroport de Lawrence. La pompom ayant malencontreusement attiré 2 rôdeurs, ces 3 personnages s’enfuit en sautant par la fenêtre sur le toit d’un pick up garé plus bas. Tout ce joli monde prend la route tantôt bloqué par des hordes de zombies , tantôt par un enchevêtrement de tôle , tantôt par un ex militaire s’étant fait mordre mais toujours à son poste de tir… Tant bien que mal ils arrivent à rejoindre l’aéroport : tout ça pour s’entendre dire que la piste est la proie d’une bataille entre armée et rôdeurs et que finalement ce sont les équipes de One World qui gèrent les évacuations vers leurs propres cliniques… Sale soirée…

 

Pour discuter de cette session RDV sur le forum 

 

Séance de VENDREDI à St-Elivet 05/04

3 tables ce vendredi :

Table n°1 dite « History of he World »…

… et un Civilization joué par Jeff, David, MKS et Françoise.

Table n°2 dite « ma qué »…

… avec Jérôme,  Baptiste 2nd dit « pilosité au garde à vous », Rebecca et Hélène  qui ont fait successivement 2 jeux mais je ne me souviens plus lesquels.

Table n°3 dite « on garde le secret du contenu » …

… avec JiBee, François, Maud, Kevin et Votre Humble Serviteur menés par Sly dit « cellule souche » dans un JdR endiablé. Tout ce qu’on peut dire c’est que le taux de survie chez les PJs était acceptable. On ne peut pas dire la même chose des PNJs…

Pour discuter de cette session RDV sur le forum