Séance de VENDREDI à St-Elivet 28/09

Une séance exceptionnellement nombreuse : 16 joueurs réunis dont Maude : une nouvelle sympathisante qui découvrait notre assemblée. L’assemblée a marqué cet exceptionnel évènement par un pot offert par Sly : l’homme qui chuchotait à l’oreilles des dinosaures et qui atteignait l’age de 33 ans. Longue vie à lui ! Ensuite 4 tables furent constituées :

Table n°1 dite « Misère et décadence »…

… pour les humains qui n’ont pas survecu aux affreux Cylons dans un Battlestar Galactica. Dans le rôle des humains : Maude, Xel, Frank. Dans le rôle des Cylons : Michal et François-René. Ce dernier raconte :

Les survivants de l’humanité  menaient par Tom Zarek (Christelle) , Laura Roseline (Maude) , Chef Tyrol (Franck) ,Kat Katrain (Michal) et le Commandant Adama (VHN ) . C’est dans un climat de suspicion que démarre la partie . En effet le chef Tyrol voit des actes cylons dans chaques actions effectuées. L4arrosseur devient arrosé et les soupçons se retourne contre lui. Kat Katrain effectuer effectivement des actions douteuses et par une erreur de timing révèle son origine avant son tour ce qui la conduit aussitôt au sas. L’humanité a bien avancé mené par un grand amiral qui a effectué deux sauts à 3 malgré les protestations de chef Tyrol sur la consommation jugée excessive en carburant. Au moment ou l’humanité se croyait sauvé , le commandant adama se révéla étre un gentil cylon qui en provoquant une crise majeure recula l’avancé au saut et l’arrivée de flotte supplémentaire cylon. Cette flotte extermina de nombreux vaisseaux civiles achevant les restes des humains.

Table n°2 dite « Urgences »…

… où la planète fut une fois sauvée et une fois envahie par le virus de Pandemie. Dans les rôles de super-sauveurs : Hélène, Baptiste, Jeff et Sylvain l’homme qui va chuchoter à l’oreille de quelque chose dès qu’il sera né. On ne sait pas comment ils ont fait pour perdre. Ni pour gagner.

Table n°3 dite « Bourgogne dans le Val de Loire » …

… où Mr The President a entrainé Marvin et Françoise dans un Châteaux de Bourgogne en guise de decouverte. Marvin raconte :

Jibee, Françoise et moi-même nous attablâmes autour des Châteaux de Bourgogne. Ma première déception, suite à l’explication des règles, fut de remarquer que le jeu n’a aucun lien avec la vigne et le vin. « Châteaux de Bourgogne » ça sonnait bien pourtant…

Passée cette déception, nous commençâmes la partie. C’est un jeu Allemand™ et donc tout est parfaitement huilé. Il y a beaucoup d’actions à notre disposition, mais un habile mécanisme à base de dés (Fortune et Gloire !™) permet de les restreindre, tandis qu’un autre mécanismes dit « d’ouvriers » permet quant à lui d’ajuster le résultat de ces dés… Bref, un jeu dans lequel je réfléchis beaucoup, et surtout beaucoup trop.

Au final, j’ai eu l’agréable surprise de l’emporter. Nous avons fait une erreur de calcul de points, mais elle est assez marginale je pense et ne devrais pas bouleverser le résultat (Marvin 183, Jibee 168, Françoise 166). Je conclurai en disant que ce jeu est effectivement pensé et conçu pour Notre Impitoyable Président et que seule la découverte de la première partie nous a permis d’échapper à sa légendaire efficacité (dans ce type de jeu).

Table n°4 dite « Dessine moi un avion! » …

Il était beau, il était chaud mon intrépide pilote.

… où Votre Humble Serviteur attira vers le plateau austère dit « art & deco » de Aeroplanes: Aviation Ascendant Vincent et Sly (celui qui chuchotait à l’oreille des dinosaures) – qui découvraient le jeu – ainsi que François – qui ne le découvrait plus. La partie fut relativement longue, plus longue que les précédentes pour les raisons qui m’échappent, pourtant nous ne fumes que quatre. La tension n’était pourtant pas absente et quelques morceaux de bravoure des aviateur en herbe furent remarqués, en particulier le « vol deux doigt dans le nez » entre Europe et Amérique du Nord de Vincent et quelques « vols deux doigts dans le heu…  pot de chambre » de François qui manquait particulièrement de réussite sur ses jets. Par ailleurs Vincent réussit à engager TOUS les pilotes intrépides sans avoir à les utiliser ce qui a refroidi un tantinet les envies expansionnistes de ses compétiteurs. Cette constipation ne l’a pas empêché de livrer une course au points contre Sly qui mena lui une lutte acharnée contre François pour la prise des aéroports européens et africains. Ce même François a profité d’un vent favorable pour se rendre en Amérique du Sud. VHS a eu beaucoup de mou pour partir devant et jamais revenir. Il s’est permis de s’attaquer au marché asiatique en arrivant jusqu’à Singapour mais le Japon et Australie sont restés hors de sa portée. Au final VHS termine devant Vincent qui emporte d’une courte tête devant Sly qui lui même devance François.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de MARDI à St-Elivet 25/09

Séance avec une …

… table unique dite : « no limits ! » …

… qui a rassemblée Vincent, JiBee, Jeff, Xel et Votre Humble Serviteur autour d’un consensuel Funkenschlag – mais qu’a-t-il de plus que les autres ? Le début de la partie fut… dispersé. Les conversations tournaient autour de tout sauf de la partie elle-même ce qui a contribué à quelques erreurs d’inattention ainsi que quelque remarques ayant autant d’affinités avec le bienséance que le couteau de boucher avec un carambar. La carte choisie fut celle des deux Corées avec son charmant 38e parallèle, sa petite dictature stalinienne, son petit paradis capitaliste et son double marché de ressources. VHS a tenté le gambit de Jeff : placer beaucoup de villes au début pour payent moins cher que cher les fils éléctriques par la suite. Il fut immédiatement pris en sandwich entre le président au sud de Séoul et le trésorier au nord su Séoul. Vincent a choisi la côte est et Xel le sud.  Quelques tours plus tard le point culminant (en tout cas en terme de tension) fut une enchère entre JiBee et VHS pour une centrale qui de 31 éléctros est montée à 57 pour atterrir dans le pool des centrales présidentielles. Encore 2 tour plus tard Vincent construisait sa 15e ville, en alimentant 13 – tout comme VHS. Vincent  étant cependant le plus riche emporte la victoire. Suivent VHS, JiBee, Jeff et Xel respectivement à 13, 12, 11 et 10 villes.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 21/09

Lors de cette séance Rebecca qui nous a découvert au forum des associations est venue découvrir nos activités sur place : bienvenue à elle ! On a fait donc 2 tables :

Table n°1 dite « Virale » …

… où Frank et François-René ont lancé une Pandémie en y associant Rebecca. Un jeu coopertif, parfait pour commencer les activités ludiques « sérieuses ». Je crois que le jeu a eu raison des joueurs mais je ne suis pas sûr.

Table n°2 dite « Les aventuriers des lignes perdues »…

Les joujous de Jeff

… où malgré les préconisations présidentielles Aeroplanes: Aviation Ascendant fut de nouveau joué à 5, réunissant Jeff, Marie-Anne, Christel, François et Votre Humble Serviteur. Cette fois-ci toutes les règles ont été appliquées à la lettre et ce depuis le début. Nous avons cependant changé la règles du premier joueur : il était déterminé 1 fois par époque : pour la première au hasard, pour les les suivantes : le joueur qui terminait l’époque commençait également l’époque suivante. La règle « long-courrier » en particulier (utilisation des avions avec une icone d’enveloppe) change pas mal de choses dans l’établissement des aéroports, surtout en Europe : il n’est plus aussi facile que cela d’établir Moscou-Madrid et la pénalité pécuniaire de Paris par rapport à Rome par exemple est pleinement justifiée. La conquête d’autres continents fut plutôt timide au début : seul Jeff a établi un aéroport à Casablanca et VHS a échoué dans la tentative de relier Moyen-Orient. Lors de la 2e époque Marie-Anne prit des risques et réussit à relier les Indes : à partir de là la conquête de l’Asie fut sienne, allant jusqu’au Japon. François et Jeff se sont lancés dans la conquête de l’Afrique puis ont relié l’Amérique de Sud. Xel a eu un long moment de flottement sur le objectifs pour finalement se disperser un peu partout. Enfin VHS a cédé à la facilité pour se concentrer uniquement en Europe avec d’abord un axe Londres-Rome puis un deuxième Moscou-Madrid. Lors de la 3eme époque il fallait être très vigilant sur la prise des aéroports : l’ordre des tours étant connu par avance il était possible de préssentir les prises de controles sur les « plaques tournantes ». A l’opposé de la partie précédente Jeff fut perdant à ce jeu là, c’est François et Xel qui ont remonté en nombre d’aéroports européens mais pas suffisamment pour dépasser VHS. Ce dernier a pris soin de remplir ses avion à ras-le-bord : en obtenant des points de rentabilité et d’Europe à chaque époque il gagne la partie devant Marie-Anne qui engrange des points pour les voyageurs en Asie, suit François, Xel et Jeff.

Au final Marie-Anne et François qui découvraient le jeu ont bien apprécié. Le jeu est agréable une fois les règles bien assimilées et appliquées. Il me semble que le point de stratégie crucial est de surveiller la prise des 6 aéroports « générateurs de passagers » en Europe. Il est en principe possible d’être présent dans au moins 3 de ces villes sur les 6 existantes (6 * 3 places cela fait 18 places disponibles pour 5 joueurs ce qui fait plus de 3 places par joueur). Les aéroports de niveau 3 ne pouvant être repris par d’autres, ils assurent la pérennité de présence jusqu’à la fin de la partie.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de MARDI à St-Elivet 18/09

1 table de 5 personnes pour cette session :

Table unique dite « les chevaliers du ciel »…

Il y a deux versions du jeu : anglaise et polonaise. C'est un signe.

… sur un lobbying de Votre Humble Serviteur Xel, Jeff, JiBee et François-René se sont attablés autour de Aeroplanes: Aviation Ascendant, un jeu qui s’efforce de retracer la glorieuse époque de la conquête des airs dans les années 20 et 30. Le jeu est conçu par un modeste auteur – M. Wallace – avec un aspect graphique également modeste – c’est moins moche que la première édition d’Age of Steam tout de même.  Les règles modestes et plutôt claires dans l’ensemble ont toutefois posé un problème d’interprétation sur un paragraphe complètement indéchiffrable, mais qui a (probablement) peu d’incident sur le jeu. Brefn c’est avec un appétit sans fausse modestie  que VHS et Jeff se sont plongés dans l’épopée fabuleuse, suivis d’un JiBee râleur (!) , d’un F-R un peu dubitatif et d’une Xel silencieuse. Comme dans chaque première partie d’un Wallace, les premiers pas dans le jeu ressemblent à celles d’un nourrisson. Il y a 3 époques remplies d’actions de développement de sa petite entreprise aéropostale, de la conquête des aéroports dans les lieux aussi exotiques que Toulon ou Kenya, de l’achat de nouveaux avions encore mieux et plus beaux que les précédents, et enfin du transport des passagers. La GRANDE nouveauté dans le jeu est la manière de déterminer le 1er joueur : au dé. Hmmm… Les dés interviennent également dans l’établissement des lignes mais là, le hasard est maîtrisé grâce aux différents facteurs pouvant influer sur le jet de dès (pilotes intrépides, tours radio etc…). Le mécanisme de fin d’une époque est comme d’habitude chez Wallace : original – le joueur qui estime que ses actions pour une époque sont finies essaye de précipiter sa fin. Enfin les points sont gagnés en cours du jeu par les majorités dans l’occupation du terrain et dans la rentabilité des avions. Quelques oublis des règles ont fait que le déroulement de la partie n’est pas tout à fait représentatif (aaaah, ces longues distances ! la prise de place sur le plateau serait probablement très différente). Notre Illustre Président râlait en fin de partie car il trouvait le jeu incontrôlable à 5. Cependant Jeff – le gagnant de la partie qui a saisi les subtilités du jeu plus rapidement que les autres – a fait à peu de choses près ce qu’il voulait, Xel qui a focalisé sur l’Europe – où elle a installé une suprématie territoriale – était troisième, enfin VHS ayant décidé d’investir dans l’Afrique a également atteint son but ce qui lui a permis de se hisser  – péniblement il est vrai – à la deuxième place. Sans surprise mon avis est enthousiaste, bien que mon objectivité est incertaine vue que le thème du jeu (des n’avions !!!) efface ses potentiels imperfections. Je classe donc Aeroplanes dans les « bons Wallaces », un cran en dessous des « mythiques Wallaces » (Age of Steam + Brass & ses cousins) : il est à la fois plus léger et moins calculatoire, privilégiant les prises de risque pour rendre le thème plausible. Sur un autre point – et une fois encore – ce monsieur m’étonne en se permettant d’ajouter du « hasard maîtrisé » dans un jeu.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 14/09

Lors de cette soirée marqué par la longue attente d’une clé oubliée, nous accueillîmes Baptiste et Hélène : deux recrues du forum des associations. Bienvenue à eux ! Sinon nous avions l’occasion de fêter encore un pot à PC ! Cette fois-ci c’est Jeff qui régalait pour marquer son quadragésime. Enfin 3 tables furent tout de même installées lors de cette séance dont 1 jeu de rôle :

Table n°1 dite « Ombre et Poussière »…

… avec une partie de Dust et François-René, Vincent et Michal autour. Un jeu à l’apparence belliqueuse, voici le CR de François-René pour ce jeu qui apparait pour la première fois sur les tables de l’association :

3 joueurs se retrouvaient autour de la carte du monde afin de contrôler les fameux gisements de minerai permettant la création d’énergie pour les méchas. Michal décidait de placer sa capitale à Moscou et occuper l’Afrique , l’Europe (sauf Berlin neutre) et une partie de l’Asie. Installé en Amérique, Vincent s’était établie à Washington. VHN (Votre Humble Narrateur) choisissait Pékin , l’Océanie , l’arctique et la partie de l’Asie que Michal ne contrôlait pas. Apres un premier round d’observation avec juste un conflit mineur en Asie, VHN débarquait en force en Amérique du sud via la base en Artique , prenant le contrôle de l’usine sud Américaine de Vincent. Profitant des règlements de compte entre les deux joueurs , Michal décide d’envahir Berlin un territoire neutre. Trahi par l’incompétence de ses troupes ou plutôt le manque de bol au dé, les tentatives furent un échec cinglant coutant de nombreuses unités. Finalement repoussé hors d’Amérique du sud, VHN décide alors de faire un go west en s’emparant de Moscou mal défendu. Michal était en tête au niveau des points mais sans capitale il ne pouvait revendiquer la victoire. Vincent rate une occasion en or de remonter et de gagner la partie l’Afrique lui tentant les bras. Mais refusant de trahir Michal, il le laisse se refaire. Grâce à une audacieuse attaque aéroportée de Mécha sur Pékin, Michal reprend une capitale et gagne la partie malgré l’attaque tardive de Vincent au Magreb.

Table n°2 dite « Café et Chocolat » …

Rôles... à la YMCA.

avec une partie de Puerto Rico rassemblant Baptiste et Hélène, ainsi que Marvin et Notre Illustre Président. Le jeu était une découverte pour les 2 premiers, et une redécouverte pour Marvin. Ce fut donc NIP qui eut le devoir d’expliquer les règles. J’ignore si l’appréciation du jeu fut bonne en tous les cas le résultat fut serré avec ces scores finaux : JiBee 60, puis Baptiste 58 (et 6 « ressources »), puis Marvin 58 (et « 4 ressources ») et finalement Hélène 57.

Table n°3 dite « Magie et Technologie »…

… où Marie-Anne mena comme il faut Sylvain The Youngest Man On Earth, Jeff, Kevin et Votre Humble Serviteur dans les bas-fonds et des hautes sphères de l’univers du Château Falkenstein. C’était bien !

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de MARDI à St-Elivet 11/09

Avec une toute petite table commencée tardivement (21h30) pour cause d’installation du bien mobilier de l’association : l’armoire des jeux.

Pré-séance :

L’armoire en question est un fleuron de la technologie italienne, assemblée sans autre outil que nos petites mains (Xel, Jeff et Votre Humble Serviteur) . Un couteau suisse a dû néanmoins être utilisé pour visser les poignées. Cette précision faite je notifie nos membres que l’armoire est cadenassée et contient déjà quelques jeux (cf photos)

On a pu mettre des jeux dedans mais pas Jeff

Pour la clé il faut ouvrir Jeff... ou attendre.

Table n°1 : « Agricola, what else ? »…

… ce jeu étant parfaitement paramétrable pour 3 joueurs. Nous avons fait le tri des cartes et avons choisi le deck « I » (interactif). Le jeu était assez tendu, Jeff faisant des prouesses et Xel ayant misé sur une grande famille. VHS a comme d’habitude eu des débuts laborieux pour faire un finish au galop. Au final les scores ont été plus qu’honnêtes : Xel à 36, Jeff à 54 et VHS à 60.

dis papa, comment on fait des cubes d'Agricola ?

PS. Aucun nouvel adhérent 🙁

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Parties Civiles aux Forum des Associations de Lannion 8/09

Pour la première fois dans l’histoire de cette ville notre humble association présenta un stand (alone).

Le stand a attiré pas mal de curieux et potentiellement une grosse dizaine de personnes désirant de découvrir nos activités « en live ». Elles seront très bien venues lors de nos prochaines sessions.

Nous avons rencontré également les sympathiques representants de l’association Pérégrine – amateurs des lectures SF & Fantastique. Une majeure partie de membres de Parties Civiles est également lecteurs de ces « mauvais genres » (cf. notre section sur le forum), le lien vers Pérégrine figure désormais dans la liste des liens recommandés.

Grand merci à tous ceux qui ont contribué à la promotion de l’association, mention spéciale à Notre Illustre Président qui y a passé pas loin de la journée complète.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Beau et classe. Nous quoi...

Séance de VENDREDI à St-Elivet 07/09

Même si la séance de mardi a été annulée pour cause de faible affluence, des sources vérifiées m’ont notifié des « private sessions » dans la semaine notamment avec classiques et efficaces Funkenschlag et Agricola. Bref ce vendredi 2 tables :

Table n°1 dite « Qui va alimenter la vache ? » …

… avec un changement en plein vol de l’Agricola vers Funkenschlag avec Xel, Marie-Anne, François et Jeff autour. Des sources vérifiées m’ont notifié que la deuxième fut la première.

Table n°2 dite « coincée » …

… avec 5 joueurs pourtant débridés : Michal (qui découvrait le jeu),  Sly form the Dark Ages, Marvin, JiBee et Votre Humble Serviteur autour de Game of Thrones (aka Trône de Fer) sorti à la demande du président toujours en mode « anniversaire » et qui nous a régalé de nouveau avec un doux mousseux. Bref. Michal apprend d’office les dures lois de survie car les Greyjoy (incarnés par VHS) lui tombent dessus dès le 1er tour  avec l’ouverture classique et imparable de prise d’un territoire marin clé. Ce conflit restera larvé pendant longtemps mais la mer fut à jamais aux Greyjoy. Au nord les Starks (Marvin) se développaient doucement mais sûrement entamant une marche en avant jamais stoppée. Au sud les Baratheons (JiBee) se sont affrontés rapidement avec les Tyrells (Sly) et la victoire penchait laborieusement de coté du cerf.  En raison de la longueur du jeu les joueurs ont décidé de stopper la partie au tour 8 (au lieu de 10) avec une victoire mathématique des Starks. Pas sûr que ce jeu revienne prochainement sur les tables, à cause de sa longueur mais surtout à cause du peu de contrôle qu’ont les joueurs sur leur destin.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 31/08

Retour dans les locaux de notre association hébergeur pour une séance de 2 tables, précédée par une petite sauterie pour cause de « HAPPY BIRTHDAY to you MR président ». Merci à lui et à Mme la Présidente qui n’a pas été pour rien dans la présence d’un far breton encore tout chaud et d’un gâteau au chocolat d’une belle envergure.

Table n°1 dite « Walking dead » …

… où Michal a expliqué à Frank, François-René et François comment les zombies peuvent être mignons dans Earth Reborn. La partie était à mi-chemin quand la table n°2  quittait les locaux. François raconte :

En 2065, la Terre est ravagée par une guerre totale ne laissant que désolation et radiations à la surface. Les tensions politiques et dégradations environnementales du début du 21ème siècle n’ont jamais été résolues, conduisant la planète à l’Apocalypse et les populations survivantes à s’enfermer dans d’immenses villes souterraines.  Cinq siècles plus tard, deux principaux clans émergent: des militaires (François-René, Franck) installés au NORAD dans le complexe de Cheyenne Mountain (Colorado), et le clan Salémite (à Salem, Massachusetts), sujet à des expérimentations biologiques éthiquement discutables (Michal, François).
La partie consiste en un scénario spécifique, dont nous ne dévoilerons pas ici les ressorts. Disons simplement que les NORAD étaient en position de défense et devaient contrer l’objectif (hautement discutable) des salémites. Chaque équipe contrôle différents personnages (pour ma part, John Deeler et Franck Einstein) qui ont chacun leurs capacités militaires, techniques, scientifiques, etc…..et qui bien entendu se tirent dessus à coups de dés, selon des règles complexes savamment orchestrées. Chaque clan doit donc coordonner les mouvements de ses différents personnages et anticiper leurs mouvements. Par exemple, un militaire, fût-il zélé, devrait éviter de poser une mine dans une pièce tout en s’enfermant dedans… La quête des salémites fut astucieuse, ils progressaient à travers la carte vers leur objectif en slalomant à travers les mines, et réussirent à atteindre mortellement un militaire, ce qui laissa Franck avec un unique personnage. Mais l’ultime tour de jeu leur fut fatal. A l’examen, il s’avéra que, en l’état des troupes et compte tenu des blessures infligées, atteindre l’objectif final défiait les lois des probabilités. Malgré des tentatives en ce sens, les dès furent en effet, défavorables: vers 1h du matin ils rendirent les armes, la partie fut déclarée perdue, et le bien triompha.

Table n°2 dite « Le sou du rail » …

… qui devait parfois ressembler au « rail du soul » à cause de la sus-dite sauterie. En effet Mr Président a accompagné ses moult gâteaux de moult bouteilles, tout cela dans l’objectif non avéré de rendre ses adversaires sinon mois redoutables au moins un tantinet moins portés sur la vigilance. Objectif atteint puisque la partie du Age of Industry choisi par le président et qui a attiré Jeff, Xel et Votre Humble Serviteur était pour le moins … gaie. JiBee a choisi le plateau de Minnesota avec quelques règles particulières (et laborieusement expliquées par VHS) relatives à ce creuset industriel, capitale mondiale du minerais du fer au XIXe siècle. Autant dire que les joueurs n’avaient pas de problèmes avec les ressources mais plutôt avec les ventes de ceux-ci. L’argent a néanmoins coulé à flot en particulier pour Xel qui n’a pas hésité à emprunter jusqu’à 40 bourzouf pour ses investissements. Ils semblerait que ce soit une stratégie valide car elle finit avec un score honorable de 33 points à l’égalié avec VHS et seul ordre du tour final departage la victoire en faveur de ce dernier,  1 point devant Notre Illustre Président et beaucoup plus devant Jeff. Cela étant je ne suis pas sûr d’avoir mérité de gagner car, ayant un esprit légèrement embrumé par le délicieux Wolfberger, je me suis certainement livré à quelques trich… comportements erratiques dont certaines ont échappé à la vigilance de mes camarades de table. Et surtout je n’ai pas tout  compris dans l’explication de Jeff sur les origines de Jon Snow. Aspirine.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum