Séance St-Elivet 27/11 : +4 (!)

Un nouveau « inédit » de l’association : après « 4 tables », « 4 nouveaux joueurs ». Christophe & Lucie ainsi que Judikael et Annael sont venu voir s’il peuvent jouer et gagner une partie ou deux. D’ailleurs nous avons été 8 au total et donc moitié « anciens » moitié ‘nouveaux ». Drôle hein ? Si. Du coup 2 tables :

Table n°1 :

Endeavor avec Lucie, Christophe, Pascal et Franck. Christophe remporte cette partie, suivie de Lucie, Pascal et Franck. Les mêmes ont poursuivi avec Dice Town, un jeu d’ambiance, où encore une fois Christophe montre qu’il est le meilleur cowboy de la table. Ajoutons que Lucie & Christophe ont déjà pas mal d »Agricola et autres Caylus  derrière eux. Le président qui va être content.

Table n°2 :

Annael, Judikael, Sylvain le jeune et Votre Humble Serviteur se sont attablés autour de Alea Iacta Est, un jeu de dés avec des vraies morceaux de tactique dedans. Sur le thème d’expansion de l’empire romain (le titre est bien trouvé 🙂 ) c’est un jeu de hasard et de placement, où le nombre de dès est aussi important que leurs valeurs.  Explication des règles plus le jeu ont finalement pris près de 1h30.  C’est Judikael qui gagne devant Sylvain, Annael et VHS.

Au final : « Nouveaux »« Anciens » : 3-0. Hmmm…

Une soirée légère en poids des jeux mais riche en nouveautés ludico-sociales 🙂

Séance St-Elivet 19/11 : -1

Cette fois-ci 3 tables et nous disions au revoir à Sebastian qui s’en va à Brest… Et il y avait une table non créée : Alex et Pierre n’ont pas trouvé un jeu à leur goût 🙁 Et Marie-Anne est retournée dormir.

C’est l’hiver.

Ceci étant nous nous sommes consolés avec un Pain – Paté – Pinard avant, pendant et après la séance (très raisonnable le pinard hein 😉 ) à l’occasion de l’arrivée du Beaujolais nouveau.

Table n°1

Dominion avec les 2 Sylvains (vieux et jeune) et Marvin. Voici le point de de Marvin vue sur la séance :

Deux parties de Dominion avec Sylvain « le jeune », Sylvain « le vieux » et moi-même.

La première partie avec les cartes « de base » nous a permis de voir (ou revoir) les règles, et je gagne en précipitant les conditions de fin avec opportunisme.

La seconde partie avec un tirage aléatoire (mais tout de même 40% de cartes « de base » au final !) fut très serrée, mais au final Sylvain « le jeune », qui découvrait pourtant le jeu, l’emporte d’un point, tandis que Sylvain « le vieux » et moi terminons à égalité.

A noter la présence « subliminale » de JB qui n’aura pas manqué de nous abreuver de ses précieux conseils tout au long de la partie ! (« on n’achète JAMAIS de cuivre, c’est clair ? »)

Table n°2

JiBee a initié Franck à Caylus. Nul doute que dans  la tradition de sa légendaire courtoisie JiBee a laissé Franck gagner.

Table n°3

Sébastian a finalement réussi à convaincre Jeff, Marcin et Votre Humble Serviteur à joueur à un jeu quasi-inconnu : Dans l’ombre de l’Empereur. Bonne initiative car le jeu s’est avéré bien plaisant, règles peu compliquées mais riches et originales, le déroulement est très interactif avec des votes, des propositions de mariages (!) et autres vieillissements ou rajeunissements miraculeux. VHS termine à 1 pt devant Jeff qui lui-même est devant Sebastian qui précède Marcin.

Après le Calyus, les rescapés de tables 1 et 2 : Sylvains dit « le vieux » et JiBee dit « hard core meeple pusher » ont fait 2-3 autres  parties  de Dominion juste pour ne pas perdre la main.

Séance St-Elivet 12/11 : -1

Une toute petite séance pour cette soirée avec 6 personnes et 1 table :
Sébastien, Sebastian, Dominika, Nadine, Jeff et Votre Humble Serviteur se sont attablés autour de Age of Empires 3 : un jeu américain qui se veut allemand de par ses mécanismes. Nadine, venue initialement « pour voir », est finalement restée jouer en binôme avec Sébastien et a  même fini toute seule après le départ un peu anticipé de ce dernier. Le jeu a été expliqué et gagné par Sebastian. VHS n’avait pas les yeux en face de trous ce soir là et s’est démarqué avec un score aussi éloigné du reste des joueurs que les rivages exotiques du Nouveau Monde de ceux de la Vieille Europe. Le jeu est agréable (lire « pousse pion plus interactif que la moyenne ») mais forcement un peu terni dans son éclat après 2 Wallaces consécutifs 😉 (lire : « jeux taillés pour les requins prêts à en venir aux mains sur la discussion d’un point de règle »). Ceci étant Nadine a conclu : « c’était moins violent que ce que je redoutais » 🙂

Nous disions malheureusement au revoir à Dominika qui rentre en Pologne. Elle sera peut être de nouveau avec nous au printemps pour quelques nouvelles aventures !

Séance St-Elivet 5/11

4 tables, signe de bonne santé ludique 🙂

Table n°1

Jeff a recruté Sylvain (le jeune) et Franck pour un Eollis. Le vainqueur a gagné, mais nous n’avons pas de nouvelles d’un éventuel suppôt prôné par Marvin. Voici le rapport de Jeff :

Découverte d’Eollis avec Jeff, Franck et Sylvain le jeune.

Première expédition : l’un des pirates de Franck est capitaine
Et dès la première rencontre, ça se tire dans les pattes et un pirate de Franck et un de Sylvain meurent dans des accidents aussi subis qu’inexpliqués.
Cette première expédition est très fructueuse.
Jeff a fait profil bas et parvient à faire survicre ses cinq pirates alors que Frank n’en a plus que 3 et Sylvain 2.
Au moment du partage, Jeff touche un bon gros pactole qui lui permet de monter haut sur l’échelle de la renommée (plus de la moitié).
Les deux autres sont au tiers.
A ce moment là, on se dit que ça va être facile d’accéder au titre de Seignuer des Vents.

C’était sans compter la 2° expédition.
Des rencontres meurtrières, des prises peu juteuses et au final un capitaine couard (toujours celui de Franck).
Le clan de Jeff se mutine et zigouille le capitaine.
Le problème, c’est que pour l’événement suivant l’équipage est très diminué.
Le navire rentre au port avec 2 pirates du clan de Franck, deux du clan de Jeff et un pirate fantôme du clan de Sylvain.

La troisème expédition démarre bisounours. Toujours un pirate de Franck capitaine
Plus de coopération, le second du navire, un pirate de Sylvain fait des merveilles et permet à son clan de gagner de la renommée et de remplir la cagnotte.
Un vent de suspission souffle sur le navire quand le capitaine décide de continuer alors que le navire après plusieurs combts est très endommagé.
Le clan de Sylvain se mutine soutenu par celui de Jeff. Le capitaine ne fait pas un pli.
Le navire rentre au port.
Le clan de Sylvain est entre autres sur les postes de capitaine et de second, ceux qui gagnent le plus.
Voyant qu’il va faire toucher la part du lion, Le clan de Jeff tente le tout pour le tout. Un malheureux accident nous prive de la compagnie du second.
La cuisinière échappe à un accident et un poignard effilé a été à deux doigts de la transpercer.
L’or gagné par le clan de Sylvain lui permet d’atteindre le haut de l’échelle de la renommée suivi par Jeff puis par Franck.

Bilan : Eollis est un jeu d’ambiance où il ne faut pas hésiter à trahir et assassiner mais aussi à collaborer pour gagner un max d’or.

Je pense que c’est mieux à 4 ou 5 principalement pour les mutineries. A 3, c’est du 2 contre 1, le clan seul ayant quasiment aucune chance de gagner.

Table n°2

Cécile, qui a fait une visite de supervision d’activités de notre président, a été entrainé dans une série de 2 Carcassonne : cueilleurs et chasseurs par Marie -Anne. Cette dernière semble avoir été en formé à ce moment-là en emportant les 2 jeux, pour ensuite aller roupiller dans un coin.

Table n°3

Les choses sérieuses pour cette table, où JiBee avec la complicité de Marvin et Sebastien, ont entrainé encore tout innocent Fabien (dont c’était la 2ème séance à Parties Civiles) dans un Caylus de belle envergure. La partie n’était pas achevée quand Votre Humble Serviteur partait en portant Marie-Anne, mais l’innocence de Fabien est désormais un vestige du passé. Voici le commentaire de Marvin :

Après quelques tours de chauffe qui ont permis à JB de faire étalage de ses connaissances (il n’a pas lésiné sur les conseils, et pas tous mauvais, loin s’en faut), les hostilités se sont peu à peu mises en place, au fur et à mesure que chacun des trois noobs (je m’inclus dedans, même si j’avais une partie à mon actif) prenaient connaissance des tenants et aboutissants du jeu.

Vers la fin de la partie, Fabien et JB semblaient au coude à coude pour la victoire, quand Fabien, lors du dernier tour, a fait ce que tout le monde a pris (dans un premier temps) pour un coup de maître : bloquant les perspectives de construction de bâtiments de prestige, il m’empêchait, ainsi que JB, de gagner de précieux points. Mis à mal par cette fourberie, je sombrais dans les affres du désespoir… Mais Fabien, dans un élan magnanime, me laissa tout de même faire ma demeure (il a surtout voulu éviter de gaspiller un sou, malgré les conseils entêtant de JB qui souhaitait que ma déroute soit complète).

Cette dernière action vaudra à Fabien de finir dernier (comme quoi l’audace ne paie pas), un point derrière moi, qui suis moi-même un point derrière Sébastien. JB, bien sûr, termine la partie avec la classe et le brio qu’on lui connait à Caylus et remporte une courte victoire (5 points de plus que Sébastien je crois). On notera donc qu’il a eu chaud.

Table n°4

Encore une hésitation entre Steam et autre chose pour VSH… Mais non, je l’aurais un autre jour. Là, c’était une partie de Funkenschlag sur la carte des USA qu’a attiré Sylvain (le vieux), Dominika (qui découvrait le jeu), Sebastian, Marcin et VHS. La partie était assez serrée pour débaucher sur une victoire de Sylvain, bien dans le jeu tout le long. VHS et Sebastian se sont battus pour le rejoindre, mais rien à faire le dernier tour était blindé par le vainqueur, désormais impossible à joindre. La 2ème place s’est jouée à 3 EUROS entre Sebastian  et VHS  en défaveur de ce dernier, suivi de Marcin et Dominika. A noter : C’est un deck de substitution qui a été utilisé pour cette partie. Ce deck possède des centrales dont la valeur va de 1 à 60 et donc des différences un peu plus prononcées entre les centrales que le deck d’origine : pas desagréable 🙂