Séance St-Elivet 25/06 : +2 !

Une nouvelle soirée avec un « recrutement » (on l’espère) : Peggy et Mathieu ont découvert Parties Civiles et vice-versa.

Et sinon on a joué :

Table n°1

Initiation à Agricola pour nos deux visiteurs ainsi que pour Nolwenn et Fabien. Après une explication présidentielle les initiés ont été suivis par un membre du CA : Marie-Anne (en appliquant la dévise : « fais confiance et contrôles » que votre humble seviteur a amené dans ses bagages depuis son pays natal, jadis sous le joug totalitaire). Voici le résumé fait par Fabien :

C’est autour de l’expérimentée Marie-Anne que Nolwenn, Zeb (aka votre serviteur), Peggy et Mathieu – un couple de nouveaux arrivants – se sont initiés à l’un des jeux phares de l’association : Agricola (Spiel des Jahres meilleur jeu complexe 2008, Deutscher Spiele Preis 1er prix 2008 et As d’Or Jeu de l’année prix spécial du jury 2009 !).

Nous avons bien entendu choisi une partie familiale (donc sans améliorations mineures ni savoir-faire) pour découvrir en douceur ce magnifique jeu de gestion à la sauce germanique (« Si on a un jeu où on se tape dessus c’est français, sinon c’est allemand » dixit MA). Nous découvrons donc la multitude de petites pièces qui composent ce jeu (chaque denrée, chaque matériau de construction, chaque bête, chaque personnage, chaque clôture, chaque étable, chaque champ, chaque pièce de ferme … y est représenté par une pièce !).

Concernant le déroulement la partie, j’ai été gracieusement désigné 1er joueur de la partie – MA souhaitant partir avec un handicap et se plaçant donc en dernière joueuse – et cela va durer pendant quasiment toutes la partie, ce qui est non-négligeable pour se développer assez facilement.

Sans rentrer dans le détails du jeu au tour par tour (Damned j’ai oublié de prendre un carnet pour noter tout ça !!), je dirais que Nolwenn et Mathieu se sont au départ spécialisés dans l’élevage ovin, Peggy et moi-même avons vite opté pour l’agriculture quand à MA, elle se préparait à devenir une grande bâtisseuse (en amassant beaucoup de matières premières).

Après la première récolte, les gens commencent à entrevoir vraiment les possibilités du jeu et à calculer les actions à réaliser avant la prochaine récolte : alors certains vont encore augmenter leurs troupeaux (Nolwenn et Mathieu), que d’autres vont investir dans des aménagements majeures (Peggy et Mathieu), et que d’autres encore vont commencer à agrandir leur ferme (MA), moi je me reproduis …

Et même si au fur et à mesure de la partie, chacun remarque combien il peut être dur de subvenir aux besoins nutritifs de sa famille sans sacrifier des bêtes, on voit tous que l’agmentation du nombre de membres de la famille permet vite d’exploser les possibilités d’actions, et donc Peggy et Mathieu vont vite me rejoindre dans une famille à 3 membres puis à 4 membres pour Mathieu et moi-même sur la fin de la partie (Naissances sans pièce libre est une action très intéressante !).

Pour les instants mémorables, on retiendra le stockage massif des matières premières par MA – qui aurait pu faire office de réserve, l’élevage rapide de moutons par Mathieu (ça se reproduit vite ses petites bêtes là !), l’instinct de boulangère de Peggy qui guettait l’action « Cuire son pain » à chaque tour et enfin mon barbecue géant (4 bêtes cuisinés en 1 tour !) pour le bonheur de ma famille grandissante !

Je gagne donc ma première partie au sein de l’association avec un décompte de 31 points (Merci le puit acheté à la fin de jeu et mon élevage diversifié), suivi de Mathieu avec 25 points (Merci la poterie et l’élevage intensif !), de Peggy avec 23 points (Merci la bonne répartition des constructions !), de Nolwenn avec 22 points (Merci la reproduction des moutons !) et enfin de Marie-Anne (Merci les constructions de pierre !).

Nous remercions Marie-Anne de s’être sacrifiée pour nous laisser découvrir le jeu tranquillement : on y reviendra sûrement donc, pour que tu puisses nous mettre une petite fessé !

Table n°2

Initiation à Hermagor pour Sébastien, Sylvain, JiBee sous la direction de haut niveau (au moins 5 : private asso joke) de Maxime. Ils ont fini tard il me semble, en tous les cas voici un bref résumé de la partie par Sylvain :

Hermagor est un jeu pas bisounous-compliant mais pas vraiment panzer. Une seule phase permet de faire de beau coup de p*te et Maxime et Jibee s’en sont donné à coeur joie (entre eux). Ce qui m’a permis de gagner (scores très serrés) devant Maxime, puis Sébastien et Jibee.

En tous les cas je ne me suis pas rapproché de la table, tellement ils grognaient…

Table n°3

Initiation à Age de Pierre pour Jeff et Votre Humble Serviteur  sous la conduite d’Alex et Pierre. Un jeu très esthètique avec une inexactitude historique cependant : il me semble que le les hommes de néolithique ne faisaient pas de lingots avec l’or extrait des rivières. Ah ? On me souffle dans l’oreillette  qu’il s’agit d’abstraction. OK, donc : Age de Pierre est un jeu sympathique qui mélange un peu de Pilliers de la Terre, un peu d’Agricola et – chose agréable à mes yeux – ne tombe pas dans une bisounoursitude béate car des actions de blocage sont envisageables. C’est néanmois un jeu d’optimisation et… de chance. Je dis ça car je n’ai pas gagné malgré toute ma bonne volonté de tricher : c’est Jeff qui emporte la partie, suivi de Pierre, de ma pomme et d’Alex. Cependant nous avons terminé le jeu quand les explications d’Hermagor résonnaient (preque) dans la pièce. Sur ce, Alex & Pierre étant partis, Jeff et VHS ont entamé une partie rapide de Race for the Galaxy en appliquant les règles pour 2 joueurs (logique au même temps…). La partie s’est achevé par une courte victoire de VHS : 2 points devant Jeff.

Dis section ?

Signe que Parties Civiles grandit, voici venu le temps des sections.

Tout d’abord, sur la requête expresse de Nolwenn (aka Wrenn), mettons les choses au clair : oui, les particiviliennes et les partisciviliens pratiquent du jeu de rôle, oui, les rôlistes et pas forcement joueurs de plateau sont plus que les bienvenus dans l’asso, oui ils seront pris en charge, chouchoutés, et tout ça. Cependant, à ce jour la majorité des activités « officielles » de Parties Civiles est accaparée par le jeu de plateau, les parties de jeu de rôle sont menées en dehors des séances de jeudi. Rien n’empêche cependant d’installer des parties de jeu de rôle le jeudi dans une salle : il y a suffisamment d’espace ! Enfin l’association peut agir également comme un vecteur de mise en relation. Nouveaux venus : contactez Nolwenn sur le forum, elle est devenue officiellement « chef de section » JdR 🙂 Voir le post ici.

Ensuite le fils spirituel et un peu parricide des jeux de rôles : Magic, le jeu de cartes à collectionner (si on le souhaite !) est également représenté, et pas trop mal dans l’association.  Les personnes qui me viennent à l’esprit sont Pascal (aka Pascal) et Pierre (aka PirRo). Grâce à eux, quelques Magic-iens ont pu découvrir d’autres horizons (n’est-pas Bruno ?).  Nouveaux venus : si vous voulez jouer à Magic, ils sauront vous aiguiller vers des bars confidentiels où cette activité est parfois conjuguée dans les tournois.

Pour les jeux de plateau/cartes, la section la plus fédératrice : je ne mentirai que de très peu en désignant JiBee comme le plus mordu. Ce n’est pas pour rien qu’il ait été élu président. C’est aussi lui qui, malgré sa double paternité, prend des initiatives comme il se doit pour réunir le petit monde ludique centré sur Lannion autour des séances ludiques saintelivetiennes ou ailleuristes.

Passons maintenant au papa des jeux de rôles : le wargame qui vient pointer son bout d’hexagone chez nous. A ce jour c’est très léger, personne (ou presque) ici n’a de courage de se lancer dans l’installation de milliers de pions après la lecture d’un livre de règles qui ferait pâlir de jalousie le code civil et pénal réunis. Le domaine a cependant un peu évolué s’éloignant de cette vision un tantinet extrémiste du domaine. Même si les wargames ne possèdent pas l’élégance de règles des jeux de plateaux modernes, elles ont gagné en fluidité et l’abstraction fait bon compromis avec la simulation. Malgré cela peu de personnes à « Parties Civiles » ont franchi le cap : Maxime (aka Maksen), Vincent (aka Vcube), et votre humble serviteur (aka Jack) sont des pratiquants, Jeff (aka Jean-François) et JiBee (aka Jean-Baptise) ne seraient pas contre… Nouveaux venus : contactez-nous (en fait moi). Vieux venus : convertissez vous. En guise d’appât (ou répulsif selon les goûts) : un After Action Report (AAR) d’une partie de Conflict of Heroes. Et bientôt un AAR d’une nouvelle partie de Twilight Struggle. Non, je ne prosélytise pas, je fais connaître.

Enfin, en ce qui concerne le jeu de rôle grandeur nature et sa petite soeur : soirée enquête, du fait de la logistique à engager il est bien entendu moins présent dans nos séances ludiques. Ceci étant l’activité se porte bien merci, Trollball, GN, murders sont pratiqués avec une fréquence raisonnable. Dernière bonne nouvelle : Jeff a sombré de coté obscur et viendra très probablement renforcer un régiment d’artillerie dont Marie-Anne et son humble compagnon (aka moi) font déjà partie, et qui fera parler la poudre lors du Warhammer Champ de Batailles en septembre de cette année 2009.

Voilà, je crois que j’ai fait le tour de la famille dans ce discours sur l’état de l’association. Ah, non ! J’oublie la section de combat contre la confusion entre le futur simple et le présent au conditionnel. Contactez Marvin (aka Nicolas) pour plus de précisions sur les règles du jeu.

Séance St-Elivet 18/06

Grand Smallworld et petite Brasse !

TABLE N°1 : Smallworld

Nolwenn, Marie-Anne, FX et Jeff se sont retrouvés autour d’un « Smallworld ».

Après avoir du séparer Nolwenn et FX qui se chamaillaient, la partie a pu commencer. Nolwenn ayant les oreilles les plus pointues, son côté elfe, a commencé la partie. Les premiers peuples à apparaître étaient :

Les squelettes alchimistes pour Nolwenn

Les Skavens et leur dragon pour Marie Anne

Les mages marins pour FX

Les sorciers aux deux héros pour Jeff.

Premier tour très offensif où les sorciers écrasent la moitié des mages.

Au 4° tour, les peuples de déparent ont tous décliné, les nouveaux sont :

Les elfes berserks pour Nolwenn (on ne se refait pas)

Les trolls bâtisseurs pour MA, (antre + forteresse, redoutable en défense)

Les orks ancestraux pour FX,

Les géants montés pour Jeff.

Les trolls installent leur petit nid douillet dans les montagnes et sont indéboulonnables, les orks castagnent joyeusement, les elfes ne bénéficient pas de leur pouvoir berserks suite à une série de mauvais jet de dés. Quant aux géants, ils descendent de la montagne à cheval et écrasent tout sur leur passage.

Géants qui déclinent ensuite aux profits des zombies des marais.

Et enfin, sur la fin, tous les peuples déclinent. Les nouveaux peuples sont :

Les amazones diplomates pour Nolwenn,

Les Skavens volants pour MA,

Les tritons armés pour FX,

Les nains durs à cuire pour Jeff.

Les tritons armés ont fait un débarquement en force et ont quasi éradiqué les géants déclinés.

Au final, Marie-Anne finit en tête avec 86 points suivi par FX, 85 points puis Jeff avec 82 et enfin Nolwenn avec 78.

TABLE N°2 : Brass

Maxime, JiBee, Vincent et Votre Humble Serviteur Très Grognon Visiblement (VHSTGV)

Partie non achevée mais avec une option sur la victoire pour JiBee. Il est bien ce jeu… grmbl… mais il vaut mieux connaître les règles…. grmbl… Sinon on place de pions au hazard… grmbl… et puis ça change tout le temps… grmbl…  et puis les autres ils font n’importe quoi… grmbl… et ça va pas assez vite… grmbl… tiens là c’est moi qui fait n’importe quoi… grmbl… bon c’est fini je vais me coucher… grmbl…


Séance St-Elivet 11/06 : +2 !

On voit que l’association « mûrit » car pour la deuxième soirée consécutive uniquement des « gros jeux » sont sortis. Les danseurs bretons mettaient l’ambiance (ils avaient du poumon ce jour là !) Heureusement qu’ils ont racheté le raffut avec des gâteaux !

Une table d’Agricola a été constituée par Véronique, Franck, Pascal puis Françoise et Jean-Marc en deux nouveaux sympathisants, jouant en mode « troll-à-deux-têtes » pour la découverte du jeu, et qui s’en sont bien tirés. Véronique l’emporte haut la main avec son exploitation agricole au cordeau. A noter qu’un des participants a pour l’occasion pu occulter de sombres souvenirs d’une précédente partie finie « tout seul avec un cochon dans la maison » (private joke)

La deuxième table a vu le trio : Maxime, Alexis et Jeff s’affronter autour d’un Le Havre. Maxime gagne la partie devant Jeff (qui a desormais une maîtrise certaine du jeu après une « private session » et celle-ci) puis devant Alexis qui a découvert le jeu.

Enfin la troisième table a été (presque) une  ré-édition de la session précédente : Age of Steam avec JiBee, Sylvain, Emile (pour le bizutage) et Votre Humble Serviteur. Ayant participé je peux en dire un peu plus 🙂 La partie a été jouée sur une carte que nous découvrions tous : la France, monsieur, la France ! Avec six villes puis le Paris omnivore, omni-producteur, la donne paraissait claire : tu y es à Paris ou tu va jouer au cerf-volant ailleurs. Ce que met tout suite en oeuvre JiBee construisant  la ligne droite Paris->Le Mans->Nantes (me grillant la politesse car j’avais déjà tout un plan dans ce coin : ouch!). Sylvain jette cependant son dévoilu sur le sud avec un accent marseillais. Emile s’établit dans le sud-ouest et VHS hésite longtemps… longtemps… avant de construire l’esquisse du TGV nord-sud passant par Lyon avec une voie inachevée vers Paris. La partie est beaucoup plus prudente sur les enchères qui montent rarement au-delà de 6 ou 7. Sylvain adopte une politique financière agressive avec des emprunts et des enchères débutant directement à 5. On se développe à partir de nos positions initiales : modestement pour Emile, avec l’acharnement (afin de rejoindre Paris) pour Sylvain, un tantinet chaotiquement pour JiBee et consciencieusement pour VHS avec en vue une domination territoriale du Grand Est. Chaque joueur avoue ses propres frustrations dans cette partie, n’ayant pas pu achever tel ou tel objectif. Pour ma pomme je pense débuter avec un faible potentiel et je n’arrive pas à exploiter le monstrueux Paris avec ses brouettes des ressources. En contre-partie je construis consciencieusement… Cela s’avère profitable à la fin : lors du calcul des scores et avant le decompte des voies on est tous dans un mouchoir de poche, les voies me donnent au final le gain de la partie, mais aussi la configuration du réseau qui dans le dernier tour me permet de convoyer 2  ressources à 4 points alors que mes illustres adversaires arrivent à un maximum de 2 * 3. Conclusion : carte bizarre, avec des règles quelque peu modifiées par rapport à la version « standard », et une partie tendue dont l’issue m’a surpris en pensant que les bonnes configurations initiales de JiBee ou de Sylvain auraient été trop difficiles à rattraper.

Séance à St-Elivet 4/06

Une soirée « sérieuse » à en juger les jeux sortis :


1 table de Puerto Rico avec une séance d’initiation pour Alexandra et Pierre conduite par Pascal. Après une case « explication de règles » obligatoire et quelques gouttes de sueur la partie commence. Alexandra a fait un très bon départ en cultivant le monopole du maïs, ce qui lui permet de commencer la course aux points de victoire en inondant le marché européen du maïs de l’archipel. Bilan des courses, Alexandra gagne avec 57 points, Pascal avec 42 points et sa culture de café n’a pu suivre, Pierre non plus avec 39 points et sa culture de sucre.

A noter : c’est la première fois que ce grand classique arrive sur la table de l’association !


1 table de Funkenschlag avec une initiation pour Fabien et Emile. Case « explication de règles » pilotée par Marie-Anne a laissé à Fix le temps d’arriver en retard pour emporter au passage la partie. Commentaire d’Emile :

FX nous a écrasés (je ne sais pas combien de ville alimentées il avait) vient ensuite Fabien qui alimente 12 villes. Puis moi avec 11 villes. Et pour finir Marie-Anne qui a pris un mauvais départ (je ne sais pas non plus). Ensuite je félicite Fabien de m’avoir enfin battu malgré mon mal de crâne.

Fair play…


Enfin une partie d’Age of Steam avec Sylvain, Jeff, JiBee (suite à la provocation de Sylvain) et Votre Humble Serviteur. Une partie endiablée avec des prises d’intérêts au centre par Sylvain, à l’ouest pour Jeff,  à l’est pour JiBee et moi. JiBee, certainement impressionné par la superpuissance voisine et puis sans doute appâté par le gain facile, s’est rabattu sur le centre, au voisinage très proche de Sly. Ce dernier fait par ailleurs un départ en fanfare avec la fondation d’une nouvelle ville, construction de 2 liaisons en poussant sa locomotive à 2 d’entrée du jeu ! Bref, on n’a pas eu le temps de siffler (du Joe Dassens) qu’on ne voyait plus que la fumée au loin. Derrière, JiBee sortait de merveilles de combinaisons ferroviaires pour rattacher des wagons, suivie d’un Jeff tranquille et VHS en quête d’un potentiel. Le milieu de la partie était le jeu le plus fun depuis pas mal de séances avec des enchères meurtrières entre JiBee et Sylvain, des constructions pharaoniques de Jeff et la course derrière les deux premiers de moi-même. Au final, et après une enchère dantesque qui a été emportée à 15$ par VHS, Sylvain emporte la partie, je le suis de qqs points, puis viennent JiBee puis Jeff. Serré comme le corset d’une fille du nabab du rail du XIXe siècle – écart entre le 1er et le dernier est de 17 points, la partie était tendue et… longue (finie après minuit !). Les enchères étaient délicieuses. Décidément, ce jeu est une perle car relativement peu complexe mais d’une richesse gameplay et émotionelle certaine !

Pour la petite histoire il est décliné en 3 (!) versions :

Le tableau comparatif peut être consulté ici (en anglais).

Séance à St-Elivet 28/05 – La puissance du port du Havre

Salle comble et tables hétéroclites pour une nouvelle séance de jeux du jeudi.

Trois téméraires ont testé la puissance du Havre, le nouvel opus du créateur de Agricola, mais dont la durée de partie conséquente rappelle plus les jeux « à l’ancienne ». Sans vouloir me vanter ni enfoncer le clou, on se contentera de signaler un nouveau faux pas de notre cher président, victime de ses conseils trop avisés 🙂

Un prototypique Wu-Shan fut également testé à une autre table, suivi d’une partie de KingsBurg sous la direction de Jeff, grand-maître-des-clés par interim pour cette session.

En parallèle, Pierre et Nolwenn ont chacun de leur côté défié deux nouvelles têtes (une un peu moins nouvelle que l’autre pour les habitués de jeux-qui-se-collectionnent 😉 ) lors de duels enflammés de Magic l’Assemblée et Trader.