[Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Les livres que vous avez aimés... ou pas !
Laurent
Messages : 136
Inscription : 05 janv. 2015, 16:48

[Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Message par Laurent » 15 juil. 2015, 14:38

De Damasio, j'avais adoré "La horde du contrevent". "Aucun souvenir assez solide" est un recueil de nouvelles, datant pour la plupart d'avant "La horde". On retrouve dans ce recueil le style unique de Damasio, à base de néologismes et de langue française soutenue et totalement maîtrisée. Le souci, c'est que autant les exercices littéraires passent bien dans "La horde" puisque des morceaux de bravoure stylistique alternent avec des passages plus traditionnels qui font tout simplement avancer l'histoire, autant à l'échelle de nouvelles c'est plus casse gueule. Chaque nouvelle prise indépendamment est agréable à lire mais l'accumulation de textes où Damasio se croit à chaque fois obligé de prouver qu'il a un style unique, c'est trop. En gros trop de Damasio tue le Damasio.

Une critique que j'ai trouvée sur le net, avec laquelle je tombe d'accord : http://www.belial.fr/blog/aucun-souvenir-assez-solide

Marvin
Messages : 47
Inscription : 30 déc. 2014, 10:52

Re: [Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Message par Marvin » 22 juil. 2015, 14:46

A mon avis, ton problème vient plutôt du lecteur... ;)

J'ai lu "Aucun souvenir..." également, et si je te rejoins sur le fond, n'oublie pas que c'est un recueil de nouvelles. Ca n'a pas forcément vocation a être lu d'une traite, car en effet c'est assez exigeant.

Moi je l'ai lu en pointillés, une nouvelle de temps en temps. J'en suis très content et certaines sortent vraiment du lot (So Phare away, de mémoire, une autre dont j'ai oublié le nom avec des gamins qui veulent faire une traversée, et d'autres).

Bref, "Trop de ... tue le ..." tu peux le dire pour tout le monde en fait. Mate-toi l'intégrale du hobbit et du SdA à suivre et tu pourras dire "Trop de Peter Jackson tue le Peter Jackson" :)
Enquille le Silmarillion juste après le SdA et tu pourras dire "Trop de Tolkien tue le Tolkien" :P

Mais bon anniversaire quand même (même si c'est que demain) ;)

Jibee
Messages : 2
Inscription : 22 juil. 2015, 14:55

Re: [Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Message par Jibee » 22 juil. 2015, 17:13

Je m'excuse par avance de cette intervention, car je n'ai pas (encore) lu Damasio.

Mais quand je lis qu'un recueil de nouvelles de 250 pages doit être lu en plusieurs fois pour éviter l'indigestion, je ne peux m’empêcher de penser qu'il y quand même un soucis.
Et comparer ces 250 pages à "le Silmarillion juste après le SdA" soit largement plus de 1000 pages me semblent un raccourci hasardeux.

Mais sinon j'ai hâte de lire les hordes du contrevent :)

d_rol
Messages : 32
Inscription : 29 déc. 2014, 15:24

Re: [Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Message par d_rol » 23 juil. 2015, 10:15

Je vais faire comme Jibee, je ne vais pas parler du sujet. (Excuses, tout ça...)

Je suis d'accord avec Marvin. Quel que soit l'auteur, et particulièrement lorsque le texte est très bien écrit ou l'histoire pleine de ramifications ou mind-blowing - à défaut d'un meilleur terme - je ne lis en général pas plus d'une nouvelle d'un recueil par jour. Et je varie les genres d'un livre à l'autre. Je citerais Mélanie Fazi ou Greg Egan comme deux exemples récents et complètement différents. Ou Jules Lermina ou Edgar Poe pour remonter un peu le temps.

Sur de plus gros volumes, ma démarche est plus ambigüe. Il ne me viendrait pas à l'idée de lire toutes les annales du Disque-Monde d'un coup, mais je me suis enfilé tout le cycle des robots (et de l'empire), puis tout le cycle de Fondation en deux grosses sessions afin de garder à l'esprit tous les renvois à l'intérieur de l'univers. Sur la longueur, deux choses guettent ; la lassitude, ou la paresse intellectuelle.

Laurent
Messages : 136
Inscription : 05 janv. 2015, 16:48

Re: [Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Message par Laurent » 23 juil. 2015, 10:24

Des recueils de nouvelles j'en ai déjà lus, du Asimov (c'est sa spécialité les nouvelles), du Peter Hamilton, du Reynolds, du Tolkien (les "Contes et légendes inachevés"), et j'en oublie. Ca m'a jamais fait cet effet de trop. Le style de Damasio a beau être inventif, il faut bien reconnaitre qu'il est lourdingue.
Je suis pas d'accord qu'on peut dire systématiquement que "trop de ... tue le ...". Je peux m'enquiller tout Tolkien d'un coup, ça me dérange pas. Ou des sagas de space opera, ou des trucs à rallonge comme la Roue du temps. Mais là j'ai eu du mal à finir un simple bouquin de 200 pages, alors que j'ai déjà lu des trucs bien chiants, de philosophie, de physique ou de politique économique. En fait je suis tout simplement pas assez fan de Damasio. Son style, atout numéro un, me saoule assez vite, et le fond des histoires (pour ces nouvelles) est un peu bidon.

julien
Messages : 47
Inscription : 29 déc. 2014, 15:41

Re: [Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Message par julien » 23 juil. 2015, 11:29

Laurent a écrit :alors que j'ai déjà lu des trucs bien chiants, de philosophie, de physique ou de politique économique.
T'as une vie de ouf !!! ;)

Laurent
Messages : 136
Inscription : 05 janv. 2015, 16:48

Re: [Alain Damasio] Aucun souvenir assez solide

Message par Laurent » 24 juil. 2015, 14:43

T'imagines pas :lol:

Non mais y a pas que des vaisseaux spatiaux et des nains à grosses haches dans ma bibliothèque. Comme y a plein de trucs qui m'intéressent, je lis plein de trucs différents. Sauf du policier. J'ai jamais pu finir un bouquin policier, ça m'a toujours ennuyé d'une force ....

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité