Séance de VENDREDI 24/08/2018 à Servel

 

Le 24 août 79, une violente éruption du Vésuve provoque l’enfouissement de la riche cité romaine de Pompéi sous une pluie de cendres volcaniques. Le même jour, le port voisin d’Herculanum, à l’habitat plus populaire, est écrasé, lui, sous une coulée de roches et de laves.

Pompéi disparaît sous 6 mètres de lapilli (fines particules de roches volcaniques) et Herculanum sous 16 mètres de boues. Sorties de l’oubli 1700 ans plus tard, ces deux cités nous ont permis, grâce à leur malheur soudain, de connaître la civilisation romaine à son apogée avec autant de précision que si elle s’était éteinte hier.

À Misène, à la pointe nord du golfe de Naples, un jeune homme de 17 ans, Pline le Jeune, assiste à l’éruption et en rédige le compte-rendu détaillé dans deux lettres. Les vulcanologues donneront plus tard le qualificatif de plinéen à une éruption volcanique comme celle qu’il a décrite.

Karl Brullov, Le Dernier jour de Pompéi, 1833, Musée russe, Saint-Pétersbourg.

Quelques années après, à Lannion, la civilisation particivilienne continue de se développer. Nous laissons ce grimoire pour les archéologues du temps futur.

Table 1, dite « Enfouite à jamais » : à l’issue d’une partie de Demeures de l’épouvante, nous interrogeons un des protagonistes. Il nous réclame l’anonymat, aussi nous le désignerons par le pseudonyme de Neox*, puis nous déclare ceci: « On aurait dû perdre, mais on a gagné ». Prié d’en dire plus, il développe alors son propos dans ce qui suit, et qui, nous devons en informer le lecteur, constitue un spoiler en bonne et due forme:

Scénario « Secrets enfouis »

Un de nos amis policiers interrompt notre douce soirée à Servel pour nous demander un service. Un notable qui vivait reclus chez lui à Southside a été assassiné. Les agents envoyés sur place sont revenus avec le corps du défunt, l’arme du crime et un refus catégorique de retourner sur les lieux avant le lever du jour. Il nous demande d’enquêter officieusement. Rapidement Neox, F-R, Maïwen, Armand et Jack arrivent dans la maison de la victime où seul un chat les attend… pour le moment! Des bruits suspects se font entendre au sous-sol auquel nous n’avons a priori pas accès.
On fouine un peu. On applique la célèbre et très mauvaise méthode de se séparer en 5 groupes. On découvre un peu l’histoire du lieu et le passé du défunt. Des rituels impies ont clairement eu lieu ici. Le fantôme de la victime viendra également nous délivrer des messages et des avertissements.
Bref, on a un peu trop fouillé et l’énorme créature tentaculaire qui était au cellier s’en retrouve libérée. Dans une dernière apparition, le fantôme nous explique comment réussir à bannir la créature. La suite est donc une course contre la montre pour mettre en place le rituel avant que la créature ne quitte la maison. Jack, Armand et Neox sombrent dans la folie à peu près a ce moment.
Malgré tout, le rituel est accompli seulement un tour avant que la bestiole ne nous batte. Les sirènes de la police se font entendre… Il est grand temps de fuir pour nos héros. Arkham est sauvé! Qui sait ce qu’aurait pu faire cette créature dans les rues de la ville?
*le prénom a été modifié

Table 2, dite « Réactions en chaîne » : à La route du verre on transforme les ressources: eau, argile, bois, charbon nourriture et autre sable sont à jamais englouties par une énorme roue dentée qui, de ces matières premières, construit de la brique et du verre. Un mécanisme extrêmement astucieux issu de l’imagination fertile de l’auteur d’Agricola, et qui n’est pas sans rappeler celui de Tzolk’in. Le jeu comporte également un aspect psychologique permettant d’imiter les actions de ses adversaires si on a choisi la même dans son deck de cartes. Ainsi, chaque manche, qui se joue en trois tours, peut consommer les cinq cartes du deck si vous avez eu le nez creux. C’est ce qui arriva à Xel, qui, à l’issue des 4 manches, a joué 20 cartes, un exploit d’autant plus remarquable qu’elle avoua non les choisir mais les tirer au hasard ! C’est cependant Dom qui tira son épingle du jeu avec 20,5 PV, Xel (17) devançant le quasi duo formé par votre serviteur (qui végéta, mais atteignit les 14 grâce à un achat de carte miraculeux), et Gérard (13,5).

Table 3, dite « Voyage sans retour » : à Un monde sans fin, Joan, venue nous rendre visite, cette fois en compagnie de Robin, s’incline 58-61 devant Mickaël, son chevalier servant du soir. Elle ne reprendra pas sa carte cette année, car même si elle nous aime bien, 1000 km aller-retour pour une soirée jeux ça fait un bout. Mais nos tables lui seront toujours ouvertes !

Table 4, dite « Renaissance » : il est rare qu’un jeu auto-produit gagne ses galons et son tag dédié à Parties Civiles ! Saluons donc l’arrivée de Kingsroad qui n’est rien donc qu’un Meuterer rethémé par Dom dans le monde de Trône de fer (d’où son nom) ! Rien d’autre sur le plan des règles s’entend, car pour le reste tout a changé: les îles sont devenues les fiefs du roman, et les ressources leurs familles ! Comme on en jugera sur le cliché, le design est splendide, la réalisation impeccable, et le volet hiver / été de chaque carte pour indiquer si elle est active ou non prend ici tout son sens: quand on quitte un domaine, Winter is coming !

Non content de nous présenter fièrement sa créature, Dom survole la partie, gardant plus que de raison le rôle du Roi (à savoir l’ancien Capitaine, car les rôles aussi ont été renommés) à la faveur de rébellions échouées d’un rien, tirant les bonnes cartes, et les utilisant à très bon escient. Le score foudroyant de 53 couronne sa prestation, Gérard (38) a fait bonne figure, tandis que VHS (27) et Xel (20) n’ont rien pu faire.

Table 5, dite « Sortie de secours » : à Magic maze, la table 3 reçoit le renfort de poids de Doc Nico. Nos vaillants explorateurs n’ont pas eu à appeler les secours: ils sont sortis par la grande porte et sans embardée du centre commercial.

Table 6, dite « Looking for Pline » : Codenames s’est-il joué en cette fin de soirée ? C’est fort possible. Il a en tous cas été réclamé à grands cris et le jeu a été séquestré. Un récit d’un témoin oculaire nous serait d’un grand secours pour en narrer les péripéties.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de VENDREDI 07/04/2017 à St-Elivet

La première RFC, titrée « Host Software », a été publiée le 7 avril 1969. Les premières RFC concernaient le réseau ARPANET, utilisant le protocole de communication Network Control Protocol, et les financements publics de la DARPA. Symboliquement, cette date peut être conidérée comme la naissance d’Internet. En 1999 a été publiée la RFC 2555 titrée « 30 Years of RFCs », qui retrace cette histoire.

48 ans après, l’Internet a fait du chemin. Mais, au fin fond de la Bretagne, subsiste une catégorie d’irreductibles pousseurs de cubes en bois. Voici un nouveau chapitre de leur histoire.

Table 1, dite « 205 : Reset Content » : à Ashes, Nicolas II s’adjuge une victoire serrée à l’issue d’une longue bataille avec Jérôme.

Table 2, dite « 200 : OK » : à la table de Lemming mafia. Guillaume fait les meilleurs choix et s’impose face à Nourdine & nephew, Franck, et Wilfrid. Ils enchaînent ensuite avec Time bomb, et un Room 25 où Guillaume, gardien intraitable, a méthodiquement éliminé les prisonniers. C’était son soir !

Table 3, dite « 420 : Method Failure » : la fine équipe d’enquêteurs habituelle (FR, Dom, Thomas, VHS) se penche sur Le compte du Banquier, une enquête de Sherlock Holmes: Detective conseil. Une partie où, ce n’est pas si courant, les informations ont progressivement éclairci le pasage. Malheureusement, nous avons manqué une visite qui aurait fait la lumière sur une zone d’ombre qui, à l’heure des comptes, plombe le résultat, qui sera cependant positif: +5 !

Table 4, dite « 530 : Site is frozen » : Jack, Xel, Tristan et Jeff s’attaquent de nouveau à The Walking Dead : All-out War, un jeu de combat de figurines avec des décors toujours plus magnifiques . Les deux équipes ont subi des pertes, souvent cruelles.

Note de Jack : C’était la première fois qu’un scénario équipe versus équipe a été testé. Eh bien ça ajoute du piquant aux scénarios. Dans le principe il s’agit toujours de piller les ressources et de s’enfuir. Dans la pratique il faut être plus rapide que l’adversaire. En occurrence ici Xel et Tristan (qui découvrait le jeu) ont créé une alliance contre nature entre Negan et Michonne pour s’opposer à une équipe composée de 4 survivants bien moins costaud et courageux. Ces derniers ont réussi à transformer Negan en zombie et ont mis Michonne en fuite… pour finir en retour galère vers leur  camping-car. Au final une petite victoire (3 ressources collectées coté Jeff & Jack contre 2 ressources coté Xel & Tristan).

Table 5, dite « 440 : Login time-out » : à Un monde sans fin nous retiendrons la victoire de Neox avec 40, devançant un surprenant trio d’ex-aequo à 36: Vincent, Mickael, et le trio Julien, Joan & son.

Table 6, dite « 523 : Origin is unreachable » : la soirée se finit avec Codenames pictures. Une partie oppose les rouges (Jérôme, Guillaume, Joan, FR, Dom) aux bleus (Nicolas II, Thomas, Ulrich, VHS). Les rouges s’imposent 3-1 dans une partie où l’assassin fut designé trois fois sur quatre, et où je surestimai la connaissance de mes partenaires du film Shining ;-(

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI 31/07/2015 à Ti Koad

Un compte-rendu à quatre mains: Dominique et François.

Table 1, dite « chez Colombo »: à P.I., Jeff, Nolwenn, Xel et VHS, rejoints par Vincent en auditeur libre, arpentent les rues de New York. Xel triomphe avec 17 points, devant Thomas, 10 puis VHS, 6.
Bonus: pour ceux qui ne connaissent pas encore ce jeu, Martin Wallace himself vous présente le matériel:
 wallace
Les mêmes enchaînent:
Table 5, dite « du côté de chez Trump »: à Minivilles, Jeff l’emporte d’un ticket d’aéroport. Je manque de lui voler la victoire en faisant deux doubles successifs, mais j’avais épuisé mon argent dans les restaurants de Vincent et les pizzerias de Nolwenn.
 minivilles
Tables 2 à 6, dites « à la Lucky Luke » : Dom, Audrey, F-R, Cédric, Frank, Kelly : Colt Express x2 (F-R et probablement Cédric sont vainqueurs) puis Citadelles (Frank gagne d’une courte tête).
Vous avez remarqué que les tables ne sont pas dans l’ordre ? Poursuivons, l’ordre nait du chaos.

Tables 3 à 4, dites « Gödel l’avait dit » : Axel, Mikael, Elaine, Gael se disputent Un monde sans fin. La partie ne finissant jamais, son résultat restera indéterminé à jamais.

umsf

Tables 7, dite « rugissante »: à Linko, les fauves se lâchent dans une série de 3 manches dont la table de score a retranscrit: Xel 53 / Dom 36 / François 29 / Thomas 9
linko
Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à Ti Koad 21/11

Table n°1

Earth Reborn avec Aurelie, MKS et un visiteur magnant la langue de Copernic. Poursuivie avec Rampage.

Table n°2

Un Monde sans Fin avec Joan, Julien et Mickael

Table n°3

Minivilles suivi de King of Tokyo avec Audrey, Marvin, Frank et 2 nouveaux adhérents.

Table n°4

Terra Mystica + extension avec Jeff, Vincent, Marie-Anne et Jack

Tables tardives :

Citadelles avec Xel, François, Audrey et 2 nouveaux adhérents

A Few Acres of Snow – plutot une explication par Mickael à Julien avec quelques tours de jeu

_

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à St-Elivet 29/06

2 tables pour cette séance comptant tout de même 6 joueurs :

Table n°1 dite « petits cheveaux – le retour »…

… où Sly the Ancestor, Michal et Marvin ont sorti Un monde sans fin. Je ne pense que Sly ait gagné car il concluait par « pas trop mal pour un jeu de hazard ».

Table n°2 dite « moine 2 – le retour »…

… où Xel, Jeff et Votre Humble Serviteur ont remis un Ora et Labora sur table. Cette fois-ci c’est le coté Irlande qui a été pratiqué : exit Vin, welcome Bière & Wiskey. Un peu plus de concurrence que dans la précédente session de ce jeu s’est vu sanctionnée par les scores en baisse. Néanmoins pas de changement dans l’ordre d’arrivée : VHS, Jeff, Xel.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance de VENDREDI à St-Elivet 6/05

Le retour de vacanes gagnant confirmé  avec 4 tables :

Table n°1 dite « c’est un monde… »

… où Mickael a amené Christel, Michal et Eliza vers le plateau dUn monde sans fin. A l’opposé du nom du jeu la partie s’est terminée, mais le gagnant est resté discret. On me souffle dans l’oreillette que des Aventuriers des Rails ont été joués sur cette table.

Table n°2 dite « c’est un espace… »

…où Flo accompagné de Julie et de Mathieu a entrainé Jeff, Laurent et Franck dans une séance de Battlestar Galactica. Partie gagnée par ces loosers d’humains.

Table n°3 dite « c’est un univers… »

… agricole augmentée : Agricola + extension que Marvin découvrait émerveillé sous l’oeil attendri de JiBee et de Marie-Anne. La partie s’est déroulée dans une ambiance sereine mais néanmoins compétitive où JiBee a pris sa revanche sur la séance précédente en gagnant la partie.

Table n°4 dite « que dis-je c’est un Agricola ! »

boire ou labourer mais pas les deux !

que redécouvraient Gérard et Mikael sous le guide de Votre Humble Serviteur. Tous les deux connaissaient la version « familiale », il fallait donc franchir le pas et découvrir l’utilisation des cartes. Après un draft malgré tout : cela permet de voir plusieurs exemplaires de cartes avant de se lancer dans l’aventure, nous avons constaté une boulette : les cartes « 4+ » ont été draftées.  Du coup Mikael et VHS ont tiré des cartes au hazard détruisant les bénéfices du draft 🙁  Bref… La partie à 3 était curieusement dure, aucun des joueurs n’avait de « moteur à nourriture » digne de ce nom jusqu’à la fin de la partie. D’ailleurs les 2 initiés ont fini avec 2 ou 3 membres de famille chacun, notamment à cause de la disette… VHS a repioché la carte d’adoption ce qui lui a permis d’avoir une main d’oeuvre importante mais difficile à nourrir. Au passage : découverte d’une carte « Maitre Berger » qui permet de faire 2 actions à son tour pourvu qu’une d’elles soit une action de prise de bétail. Bien pratique pour piquer un mouton à manger puis un stock de bois avant les compétiteurs 🙂

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance St-Elivet 01/10

3 tables pour cette soirée :

Table n°1 dite « tyrannisée » …

… ou Jeff a presenté un T-Rex à Elodie, Nolwenn & son frère et à Sly le jeune, au cours d’un jeu de rôle dans l’univers de Torg. Voici le résumé du MeuJeu :

TORG, la guerre des réalités
Avec Elodie dans le rôle de Sarah dite la flingueuse, Nolwenn dans le rôle de Nefri l’étudiante, Sly the young dans le rôle du professeur Lorenz, égyptologue
Et Mael (le frère de la 2° roliste pas le fils de la première) dans le rôle de Jack, le mécano.
Nos 4 héros ont été embauchés pour ramener des antiquités se trouvant dans l’Oriental Institute de Chicago.
Ce musée se trouve dans la Terre Vivante, monde préhistorique recouvrant les USA des grands lacs jusqu’à la Floride.
Ils ont voyagé en hydravion (un Short Sunderland datant de la seconde guerre) puis ont traversé Chicago dans un antique GMC.
Ils étaient accompagnés d’un second égyptologue et de mercenaires.
Je passerai sur les mercenaires qui se sont fait bouffer. Pour arriver directement au musée.
Le 2° égyptologue qui était en fait un prêtre d’orus, a lancé un sort pour localiser un masque mortuaire.
Cette relique a réagi à la magie et a créé une bulle de réalité. C’est à dire que le musée s’est trouvé dans la réalité de l’Empire du Nil.
Une statue de Toutankamon s’est animé et a poutré du mercenaires. Et impossible de fuir, dehors un T-Rex rodait.
Bilan, un gardien de musée anesthésié au calibre .22 (par un PNJ) en pleine tête, une statue égyptienne criblée de balles et avec une cheville explosée, un prêtre d’Horus dont la cervelle décore le carrelage, un lieutenant des troupes de choc de l’Empire du Nil (tous les mercenaires n’en étaient pas) avec la colonne brisée, achevée à coup de pied dans la tête, un espion bourré d’implants cybernétique dont le crane a été vaporisé (ne pas donné à une excitée de la gachette des munitions explosives), des soldats de l’Empire du Nil (et non ils n’étaient pas des mercenaires) bouffés et l’équipage d’un hydravion (équipage vraiment mercenaire) descendu à bout portant à la mitraillette (par l’autre équipage pas du tout mercenaire).
Et j’oubliai, des dizaines d’antiquités criblées de balles et certaines qui ont disparues dans les poches des PJs.
Quelques morceaux choisis :
Le groupe cherche a entrer dans le musée. Solution de la flingueuse, une balle explosive pour ouvrir la porte (ouvrir dans le sens transformer en allumettes).
Les PJs discutent sur la manière de récupérer le masque dont s’est emparé le prêtre. Pendant ce temps les mercenaires combattent la statue.
Ceux ci paniquent. Les PJs voient passer un type en courant puis entendent « GRENADE!! ». Seule l’étudiante a eu le temps de sortir.
L’égytologue et le mécano se sont percutés devant la porte tandis que la flingueuse se jettait à terre (après avoir tiré sur le masque).
Heureusement, ils étaient en limite de portée…
Les mercenaires paniqués et l’étudiante se retrouvent dehors. Tiens? Le T Rex est toujours là. Et un mercenaire transformé en sushi pour dinosaure!
L’égyptologue, un érudit, sort sa rapière (il a fait de l’escrime à Oxford) et menace le prêtre. Celui ci sort son Walther PPK  et le braque sur le pauvre Lorenz.
Le même égyptologue décide de mettre le masque hors de portée du prêtre en l’envoyant voler à travers la pièce. Il a en effet quelques compétences où il murmure d’étranges mots, fait des gestes mystérieux et trace en l’air des signes cabalistiques. L’étudiante qui venait juste de saisir le masque s’est retrouvée à léviter puis à traverser le musée en l’air.
La même petite étudiante face au méchant espion.Que peut faire ce petite être fragile? Simple, elle sort sa grosse épée et en fout un grand coup dans la tronche du cyer-espion.

Table n°2 dite « petichevaleresque » …

… où Un Monde Sans Fin a attiré Franck, Laurent, Marie-Anne et Aurore. C’est cette dernière qui emporte la partie.

Table n°3 dite « à sens unique » …

… où JiBee et Votre Humble Serviteur ont fait une partie d’initiation d’Age of Steam à Camille,  Fabien et Emile (un rappel pour ce dernier). JiBee remporte la partie de très loin, néanmoins une jolie bataille a opposé Fabien et Emile pour la 2e place avec le dernier cité en vainqueur, suivent VHS et Emile.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance St-Elivet 3/09

3 tables pour cette séance alors que la glorieuse équipe de France de football a réussi un exploit : elle a attiré devant l’écran des membres (un tantinet masochistes) de l’association. Il fallait le faire et nous la félicitons pour cela !

Table n°1 : Taluva avec Cécile, Aurore, Fabien et François. Le vainqueur de ce jeu très sympathique ne m’est pas connu.

..

Table n°2 : Pandémie et son terroriste a attiré Laurent, Jeff, Nolwenn, Sly the jeunot et Camille. Je ne sais pas s’ils ont gagné mais Votre Humble Serviteur a essayé de faire office du terroriste en faisant exploser un verre dans sa main près du plateau en n’atteignant que la malheureuse Nolwenn avec un éclat et déversant sur Sly quelques gouttes du cidre. Attentat réussi ?

La table a ensuite accueilli quelques parties du toujours excellent Identik.

Table n°3 : Aaah les petits chevaux… je me souviens d’avoir joué contre ma grande-mère d’innombrables fois étant tout petit ! C’était sympathique, je n’avais pas à trop réfléchir, la chance (et parfois un peu de filouterie, si la grande-mère devait aller me préparer le gouter à la cuisine elle revenait pour me voir brandir fièrement un ‘6’) départageait les gagnants, le jeu était simple et plaisant. Je me souviens d’une partie en particulier où la tension était à son comble au point d’oublier mon gouter tout s’est joué sur un coup de dès. J’ai tenté un « regardes grande-mère sous la table dès fois que le dé tombe au sol on saura où il va aller » mais ma grande-mère était trop futée pour se laisser prendre à un tel subterfuge. Résultat : j’ai lancé et perdu sur un ‘4’. Mon chagrin était immense. Ouais, les petits chevaux c’était quelque chose à l’époque. Ah oui, là, on a joué à Un Monde sans fin, un jeu un peu à l’image des petits chevaux : sympa et hasardeux mais en plus chaotique. C’est sans chagrin cependant que VHS s’est placé en 3e position après Marvin puis Marie-Anne et juste devant Mathieu.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum

Séance St-Elivet 5/08

Une toute petite séance avec 4 joueurs ce soir là réunis autour de la …

Table dite « Unique » …

… au dessus d’Un monde sans fin. Si le jeu fait suite historiquement à Pilliers de la Terre, il en est assez eloigné dans le principe tout en restant un jeu à l’allemande. Il s’agit de contribuer à l’extension de la ville de Kingsbridge en aidant à construire des divers édifices et en protégeant ses habitants de la peste. C’est donc Fabien, Camille, JiBee et Votre Humble Serviteur qui se sont attelés à la tâche après que le président ait bien expliqué les règles. Le jeu possède une forte composante aléatoire qui a favorisé VHS et qui lui a permit de gagner de quelques points devant JiBee, suivaient Fabien et Camille. Mon ressenti est plutôt mitigé : le jeu possède un thème fort bien ancré et est très ludique. Cela étant la place laissée au hasard et également un manque de contrôle sur le jeu de cartes par d’autres joueurs fait qu’il reste en retrait par rapport au ténors du secteur. En somme pas désagréable mais risque d’être frustrant par manque de chance.

Pour discuter de cette session RDV sur le forum