Séance de MARDI 09/10/2018 à Servel

Le 9 octobre de l’année -43, la cité de Lugdunum -aujourd’hui Lyon- est fondée par Munatius Plancus, proconsul de Gaule.

Table 1, dite « Vieux Lyon » : c’est son quartier médiéval, et justement c’est au moyen-âge que se joue le gros pavé qu’est Feudum, toujours promu par l’enthousiaste Vincent-2, qui attire Thibault, Nicolas-2, Jean-Gatien ainsi que Gérard en observateur non-aligné. Inévitablement, la partie était en cours quand VHN se retira.

Table 2, dite « Carrefour » : sise à un confluent, bien reliée à Paris, ouvrant sur la Suisse et Turin, la ville est un carrefour de communication. Un peu comme l’astroport de Alien Frontiers où l’on retrouve, sanglés dans leur scaphandre, une bonne partie du bureau de l’association soit Neox, Baptiste, F-R, Tristan, Vincent-canal-historique ainsi que Maiwen en muse de l’espace. Ce petit monde lance les dés et combote dans la joie et on retrouve sur la piste de score en fin de partie une file de joueurs menée par Tristan et se suivant tous d’1 PV … puis un Vincent qui a eu du mal à y faire décoller sa fusée.

Table 3, dite « Fourvière » : l’idéal pour un mardi, c’est un jeu poids-moyen avec des règles simples. Avec 4 joueurs autour de la table (Xel, Guillaume, Benjamin et VHN), les Piliers de la Terre sont sélectionnés. La cathédrale qu’on y construit peut rappeler cette colline surmontée d’une basilique. Mécanisme malin, le placement d’ouvriers à coût décroissant (plus on a de choix et on joue tôt, plus l’action coûte cher) mais ordre de placement totalement aléatoire puisqu’on tire ces ouvriers d’un sac. Cela en fit couiner au moins un ! Pour le reste, conversion classique de ressources en PV avec des personnages de plus en plus puissants au fil des 6 tours. Comme le dit avec simplicité Benjamin à la fin de la partie : « j’aime bien les cubes ». Effectivement avec 46 PV, dix bons points devant le pack de ses poursuivants, il s’impose sans discussion. Il est temps de lui présenter Tristan.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de MARDI 20/12/2016 à St-Elivet

A défaut de neige, un effectif fourni en cette fin d’année, déjà une ambiance de fêtes et quelques boîtes neuves suggérant des petits souliers garnis par anticipation.

Table 1, dite « Le temps des cathédrales » : Nicolas-3 réussit à convaincre Tristan et Xandra de jouer aux Piliers de la Terre. Avec une victoire de peu de Tristan, si ma mémoire est bonne.

Table 2, dite « J’ai un blanc » : Baptiste-plaqué-or, Yvan et Neox essaient GearWorld : The Borderlands, un jeu avec une carte, du développement économique, un peu de conflit, euh bon demandez-leur ce qu’ils en ont pensé, par exemple à Neox qui a gagné.

Table 3, dite « Un hiver chez les zombies » : F-R entraîne Guillaume et Nourdine dans la découverte de Dead of Winter. Apparemment tout s’est (trop ?) bien passé pour cette mission, sans traître, qu’ils ont remportée.

Table 4, dite « Un barbu chez les poilus » : Jérôme pour son retour propose à Frank, Christophe et Xel deux parties des Poilus (je me demande même si je n’ai pas vu l’extension ?). Pour les résultats, merci de consulter le monument aux morts.

Table 5, dite « Camel Trophy » : excursions commerciales sur la route de la soie au programme de Bruno (Johannes Caprini), Dom (Merkator ex Tabriz) et Thomas (Matteo Polo) avec les Voyages de Marco Polo. Abreuvé par les ressources gratuites récoltées par son personnage, VHN finit avec 56 PV plusieurs encolures de chameau devant ses concurrents qui seront départagés par la photo-finish (un naseau d’avance pour Bruno).

Table 6, dite « Massacre express » : rien de tel qu’un Shadow Hunters pour souder un groupe (issu des tables 3 et 4). Bon ici on a plutôt dessoudé, en particulier F-R qui en un tour a éliminé 2 joueurs à coups de mitraillette. Il emmène ses Hunters à la victoire, avec Xel-Allie dans leurs bagages.

Table 7, dite « L’heure du rut » : bien que la journée entamât sa dernière heure, les amateurs restaient enthousiastes et Tristan mettait en place Antler Island quand votre rédacteur prit congé. Il était aussi question de Codenames pour des amateurs en manque de double-sens et de gauloiseries.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.