Séance de MARDI 20/12/2016 à St-Elivet

A défaut de neige, un effectif fourni en cette fin d’année, déjà une ambiance de fêtes et quelques boîtes neuves suggérant des petits souliers garnis par anticipation.

Table 1, dite « Le temps des cathédrales » : Nicolas-3 réussit à convaincre Tristan et Xandra de jouer aux Piliers de la Terre. Avec une victoire de peu de Tristan, si ma mémoire est bonne.

Table 2, dite « J’ai un blanc » : Baptiste-plaqué-or, Yvan et Neox essaient GearWorld : The Borderlands, un jeu avec une carte, du développement économique, un peu de conflit, euh bon demandez-leur ce qu’ils en ont pensé, par exemple à Neox qui a gagné.

Table 3, dite « Un hiver chez les zombies » : F-R entraîne Guillaume et Nourdine dans la découverte de Dead of Winter. Apparemment tout s’est (trop ?) bien passé pour cette mission, sans traître, qu’ils ont remportée.

Table 4, dite « Un barbu chez les poilus » : Jérôme pour son retour propose à Frank, Christophe et Xel deux parties des Poilus (je me demande même si je n’ai pas vu l’extension ?). Pour les résultats, merci de consulter le monument aux morts.

Table 5, dite « Camel Trophy » : excursions commerciales sur la route de la soie au programme de Bruno (Johannes Caprini), Dom (Merkator ex Tabriz) et Thomas (Matteo Polo) avec les Voyages de Marco Polo. Abreuvé par les ressources gratuites récoltées par son personnage, VHN finit avec 56 PV plusieurs encolures de chameau devant ses concurrents qui seront départagés par la photo-finish (un naseau d’avance pour Bruno).

Table 6, dite « Massacre express » : rien de tel qu’un Shadow Hunters pour souder un groupe (issu des tables 3 et 4). Bon ici on a plutôt dessoudé, en particulier F-R qui en un tour a éliminé 2 joueurs à coups de mitraillette. Il emmène ses Hunters à la victoire, avec Xel-Allie dans leurs bagages.

Table 7, dite « L’heure du rut » : bien que la journée entamât sa dernière heure, les amateurs restaient enthousiastes et Tristan mettait en place Antler Island quand votre rédacteur prit congé. Il était aussi question de Codenames pour des amateurs en manque de double-sens et de gauloiseries.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de MARDI 05/07/2016 à Ti-Koad

Parties Civiles a pris ses quartiers d’été à Ti-Koad pour une soirée même pas en concurrence avec le foot. Plusieurs jeux inédits et neufs d’aspect font leur apparition, mais il serait hardi de faire un lien avec la période des soldes.

Table 1, dite « Panzer galactique » : On se bouscule pour tester Roll for the Galaxy, les heureux élus étant Mickaël, Franck, Jean-Baptiste, Jack et VHN. Il s’agit là d’une réadaptation sous forme de jeu de dés du classique Race for the Galaxy (qu’on ne voit plus trop ces temps-ci à PC, NDLR). C’est toujours malin : dans le jeu original, les cartes pouvaient servir non seulement de planètes/technologies à acquérir mais aussi de ressources et d’argent. Ici ce sont les dés qui sont à la fois des ouvriers et des ressources. Bien vu aussi, les tuiles recto/verso laissant le choix entre une planète et une technologie. On retrouve la possibilité de construire des combos puissantes et le fait de lire/bluffer les adversaires dans la sélection des actions (parmi 5) qui seront exécutées dans le tour. Tous ont apprécié cette première partie qui a vu Jack rouler sur tout le monde en jouant résolument et habilement la carte des développements. Il finit la partie avec 15 tuiles et 61 points, loin devant le peloton regroupé entre 31 et 39 points.

Table 2, dite « Carcassonne sous la pluie » : Autre première apparition pour Isle of Skye, jeu allemand poids moyen dégusté par Nicolas-Neox, Baptiste-econome-comme-un-Ecossais, Hélène et Jeff. C’est un jeu de placement de tuiles situé en Ecosse avec un mécanisme original de mise en vente des tuiles par chaque joueur aux autres joueurs. Des objectifs de fin de partie tirés au hasard garantissent un renouvellement élevé et l’exploration de stratégies variées. Les participants avaient l’air fort contents après cette première partie (gagnée par Neox) et on peut prédire qu’on le reverra prochainement.

Les mêmes poursuivent dans la thématique Braveheart en faisant une partie de Lords of Scotland remportée par Jeff.

Table 3, dite « Hôpital fatal » : Le toujours apprécié Dead of Winter réunit Xel, Nicolas-2, Bruno, F-R et une visiteuse, Clara. Le traître Nicolas mit du temps à sortir du bois mais lui comme les autres perdirent la partie, abattus par une fatale chute de moral suite à une méchante descente des zombies dans l’hôpital qui laissa trois morts sur le carreau glacé et ensanglanté.

Table 4, dite « Langues vivantes » : Le Président, le rouge au front de n’avoir pas encore essayé le jeu vedette du premier semestre, Codenames, se laisse entraîner par la table 1 dans une partie en 4 manches de la version série limitée du DUC. Le quatuor de départ fut bientôt complété par divers participants issus des tables 2 et 3. Les Bleus (Mickaël, VHN, Xel, Bruno et Nicolas-2) ne purent se départager des Rouges (J-B, Jack, F-R, Jeff et Clara) compte tenu du manque de temps et de la fatigue de ceux qui devaient se lever le lendemain.

Les 3 premières manches virent des victoires nettes (Bleu/Rouge/Bleu) avec des contributions décisives de Xel et Clara, pour qu’à la fin les Bleus se fracassent sur une Ville (ou vile ?) assassine. Comme souvent, c’est F-R qui avec son « Bolton 2 » a donné l’indice le plus remarquable. Son équipe, apparemment bien au fait des derniers rebondissements de la saison 6 de GoT –no spoilers, please !– désigna sans mal Arc et Peau. Xel quant à elle frappa fort en entamant sa manche avec un « Corps 5 » dont les Bleus trouvèrent 4 mots.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum.

Séance de MARDI 26/04/2016 à St-Elivet

Le 26 avril en l’an de grâce 1131… Non mais qu’est-ce que je raconte… Hier donc 2 tables :

Tables n°1 dite « Walking Dead »…

… avec Neox, Darholm, Hélène la briochine, F-R et ??? autour du plateau de Dead of Winter. La partie durait toujours quand Votre Humble Serviteur quittait la salle. Il y avait pas mal de zombies sur le plateau…

Table n°2 dite « Murder » …

… avec Jérome, Jean-Yves, Xel, Thomas, Maud et VHS autour de Mysterium, le croisement improbable du Cluedo et de Dixid. Belle découverte pour VHS (qui l’a réclamé), le jeu est à mon humble avis encore plus sympathique que Dixid. Ponctué par des phases avec des objectifs distincts et des déductions mises en commun, il permet de décharger la responsabilité d’une mauvaise proposition sur les compagnons médiums voir sur le fantôme. Chose pratiquée avec assiduité par les participants à cette session d’ailleurs. Arrivés au bout de 7ème heure à concrétiser leurs visions, les médiums sont tombés d’accord à l’unanimité sur le coupable : le peintre dans le garage avec le sécateur.

La 2ème table a été prolongée par un jeu dont j’ignore tout.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

 

Séance de MARDI 05/01/2016 à St-Elivet

Prémière séance de 2016 s’est vue dotée de 3 tables :

Table n°1 dite « 2 vs 2 » …

… où Neox+Jérôme ont affronté Hélène+Baptiste dit le « deuil capilaire » dans un Summoner Wars. Retours possiblement sur le forum.

Table n°2 dite « initiatique » …

… où le nouveau sympathisant : Matthieu, s’est volontairement soumis au test de Tzolk’in, accompagné par Jeff et Baptiste dit « cheveux ? non merci ! ». Retours de cette initiation possiblement sur le forum.

Table n°3 dite « plus morte que vivante » …

… où François-René, Xel, Françoise, Jean-Yves et Votre Humble Serviteur se sont inclinés devant le très exigeant Dead of Winter. La perte du clebs de VHS a été facteur fatal : empli du chagrin VHS a quitté les lieux laissant les survivants choisir un autre jeu… Retours possiblement sur le forum.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de VENDREDI 02/10/2015 à St-Elivet

123 ans après la disparition de Joseph Ernest Renan, les « affrontements de Tréguier » qui accompagnèrent l’inauguration de sa statue nous reviennent. Si honorer ainsi la mémoire d’un « grand homme » dans sa ville natale était, au tournant du siècle, un événement ordinaire, celle de Renan, le 17 septembre 1903 a revêtu pourtant un autre caractère. Que le ministre de l’Instruction publique, Chaumié, soit venu de Paris pour inaugurer cet hommage à un grand universitaire était conforme aux usages, mais la présence, en outre, d’Émile Combes, président du Conseil, et d’Anatole France, leader reconnu de la gauche intellectuelle depuis la mort de Zola, donnait à l’affaire un caractère politique.

L’hommage à Renan, transfuge du catholicisme, auteur antidogmatique de la Vie de Jésus et sanctionné pour cela par le Second Empire, était l’accompagnement symbolique de la politique de laïcisation intransigeante qui allait aboutir à la séparation de l’Église et de l’État et à la rupture avec le Vatican. Il fut vécu comme une véritable provocation par les cléricaux, qui protestèrent vigoureusement et répliquèront par l’édification d’un « calvaire de réparation », encore visible sur l’un des quais du port de Tréguier. On était, en outre, en Bretagne, province typique de ces zones massivement pieuses que la République avait encore à conquérir moralement. Il y avait donc aussi dans l’affaire irruption de Paris dans la périphérie occidentale.

Il y eut des manifestations hostiles, des échauffourées, et c’est «miracle»  que personne n’en soit mort. Sur le socle, Renan, suivant les normes du temps, est montré bien réel, ressemblant, écroulé dans le fauteuil, attribut usuel des héros de la pensée et de l’écriture. Pour l’accompagner (autre convention) d’une femme allégorique, le sculpteur, Jean Boucher, n’avait pas érigé une Marianne banale mais une «Déesse» de rang, si l’on peut dire, supérieur, Athéna, la Pensée, la Pensée libre, symbolique évidente, en outre confirmée par l’allusion précise au texte de la Prière sur l’Acropole.

Les rapports entre la République et le catholicisme ont cessé d’être ceux de violente hostilité qu’ils étaient il y a cent ans. La Bretagne toute entière a reconnu la part qu’il y avait chez Renan de poésie et de sensibilité «celtiques », et que, au-delà de sa philosophie, son « génie » faisait honneur à sa terre natale. Les célébrités finissent toujours par être récupérées chez elles comme porteuses « d’identité », ce que nous ferons ici en revisitant sa bibliographie.

800px-21_Dessin_de_Le_Petit_journal_sur_les_incidents_de_Tréguier_en_1903_liés_à_l'inauguration_de_la_statue_d'Ernest_Renan

Table 1, dite « Mélanges d’histoire et de voyages  »
JiBee, Jack, Sly, Laurent, Julien et Julien se lancent un Imperial Assault de salon, dans le confort douillet de l’ex-bibliothèque. On me souffle dans l’oreillette que le secrétaire en fut vainqueur.

Table2 , dite « l’Antéchrist »
Michał, Françoise, Franck, Frank et Gaël s’affrontèrent dans un Dead of Winter, dont le forum nous dévoilera peut-être l’issue.

Table 3, dite « Qu’est-ce qu’une nation ? »
Marie-Anne, Xel, Axel et VHS tentent d’investir l’Europe Centrale (Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Autriche) à Fukenschlag. Axel l’emporte grâce à un dernier coup fumant où il crée quatre maisons d’un coup, et en alimente 13. Bloqué dès le départ par Marie-Anne qui coupa mes vaisseaux à Bratislava, plombé par une centrale à 37 qui me donna trop d’initiative, par un tirage de centrales adverse en fin de partie, et enfin par un coup tordu d’Axel qui assécha le marché du pétrole, je finis en spectateur résigné.

Table 4, dite « Prière sur l’Acropole »
Mickaël, Elaine, Dominique et Julien s’essaient à Cyclades. Elaine aurait dû gagner mais, omettant le lui dire bonjour au passsage, dut céder le pas à Dominique.

Table 5, dite « L’âme bretonne »
Dominique, Axel, Xel et VHS enchaînent deux opus du fameux Beasty Bar bricolé. A pique, Dominique remporte la première haut la main (7 points), puis la seconde sur le fil (5 points).

Table 6, dite « l’Eau de jouvence »
Dominique, Julien, Xel et VHS essaient Illusio (« petit jeu » et acquisition récente à un déstockage de Scorfel). A ce jeu, on doit faire des tours de magie en rassemblant des composants, puis les mettre à l’affiche et gagner les points de prestige. Julien, détenteur d’un magicien aux facultés surmultipliées (il peut transformer deux composants quelconques en un de son choix), n’a aucune peine à l’emporter avec 13 PV, ce qui nous laisse un souvenir mitigé sur l’équilibre des pouvoirs.

Pour discuter de cet événement, RDV sur le forum

Séance de MARDI à Ti Koad 28/07

Des tables, plein de tables, racontées par François.

Table 1, dite « comme il vous plaira »
Dans un petit duché de France, Franck, Jérôme, Audrey, Dominique, David enchaînent les amuse-bouche, sosu forme de petits jeux divers. Le menu détaillé ne nous est pas parvenu.

Table 2, dite constructive
Xel, VHS, Jeff jouent aux bâtisseurs. Jeff s’adjuge facilement Taluva en slalomant à travers les volcans, et Xel remporte Palazzo d’une belle brique.

Table 3, dite hugolienne
Il neigeait, il neigeait toujours ! la froide bise sifflait. Sur les verglas, dans des lieux inconnus, on n’avait pas de pain et l’on allait pieds nus, et François-René, Thomas, Hélène, entre autres, subirent la bérézina face à l’armée des zombies de Dead of Winter.

Table 4, dite vache
François-René, Thomas, Hélène, François-René, Thomas, VHS s’étripent à 6 qui prend.
VHS dame largement le pion à ses concurrents.

Tables 5 et 6, dites félines
Dominique présente une initiation à Linqo, jeu subtil et déroutant, où il faut être habile comme un Lynx. Dans la partie 6, avec VHS et Xel, chacun gagne sa manche.

Table 7, dite claustrophobe
Xel, François-René et Dominique cèdent face à la traîtrise d’Audrey.

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à Ti Koad 24/07

C’est l’été. Et pourtant, à PC, ça joue.

La preuve avec ce CR signé François.

A l’heure où s’effiloche une moite journée d’été, deux clans se forment dans l’atmosphère raréfiée de Ti Koad. A ma droite, j’aperçois une table peuplée d’humains et parasitée par deux cylons, Nicolas et un accolyte de Michal. Un BSG est en cours, lancé par François-René, accompagné de Franck. M’est avis que cette table là fera parler d’elle jusqu’au bout de la nuit et que les humains n’y survivront point.

A ma gauche, des enquêteurs sont à l’oeuvre. Plus précisément, des P.I., private investigators, à la recherche d’éléments permettant d’élucider leur cas: un suspect, un crime, un lieu. J’y aperçois des habitués de ce jeu déjà culte: Thomas, Xel, VHS et Jeff, auxquels s’est joint un nouvel adepte: Mickaël. Cette table là est à bas bruits, seuls les frôlements des cubes sur la table laissent percevoir une activité, tout le reste est intérieur. A l’approche de la troisième phase, je me rends compte brusquement qu’il reste encore 4 enquêteurs sur 5 à Jeff. Piece of cake pour notre pirate. Et en effet, l’affaire sera vite pliée. Mickaël prendra une vaillante deuxième place, et Thomas, poissard tout du long, finira inhabituellement dernier, mais quand même avec un score positif.

Tandis que le BSG susommé s’éternise, un Dead of Winter s’improvise. Notre objectif commun: srvivre 8 saisons. Nous y parviendrons presque, avant d’être rattrapés par la faim et la maladie. Il n’y avait pourtant pas de traîtres dans cette partie. A la sortie, il est fort tard et une petite fraîcheur nous assaille. L’hiver n’est pas mort et je dirais même: Winter is coming.

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de VENDREDI à St Elivet 10/04

Séance racontée par Baptiste dit « ex-Raiponce » :

Souffrant de la chaleur étouffante qui régnait à St Elivet, trois tables se constituèrent à la recherche de fraicheur.

Julien, Joan, Mickael accompagnés de, au choix, Audrey, Thomas et/ou Gaël, affrontèrent les vents polaires d’Arctic Skavengers. Nul doute qu’ils croisèrent au moins un ours polaire. Ils terminèrent la soirée dans le désert lunaire du Petit Prince.

Michal, Nicolas, Alwen accompagnés de, au choix, Audrey, Thomas et/ou Gaël, jouèrent à cache-cache avec des zombies glacés dans Dead of Winter. Avec un tel casting, l’identité du traitre est aisément devinable. C’est ce que tous nous disons.

Jérôme, Elaine, VHS et un nouvel arrivant du nom de Jérémy gagnèrent une altitude refroidie dans Sky Traders.
Une partie placée sous le signe de l’entente cordiale, les seuls affrontements ayant lieu avec les cartes événements ou sur la bourse aux marchandises. La partie prit fin avec le départ d’Elaine, qui s’octroya une première place bien sécurisée. VHS termine second, talonné par Jérôme. Handicapé par les Vents de la Fatalité, Jérémy ferme la marche.

A noter : une soirée enquête << De Humains corpori fabrica >> eut lieu en parallèle dans la salle de Ti Koad, menée par Jeff et avec dans les rôles principaux : Marvin D, Sylvain M, François M, François G, Christel B et Maud M.

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de MARDI à St Elivet 24/03

La séance racontée par Dom :

<A la façon de François> Je laisse les autres tables compléter

Le 25 mars 1973 sort l’album inoubliable des Pink Floyd « Dark side of the moon ». Exactement 42 ans plus tard, une douzaine de joueurs se retrouve dans un centre Saint Elivet éclairé par la pâleur d’un croissant de lune et constitue trois tables :
Splendor avec Frank, Jeff, Audrey et JiBee (qui découvre). Il semble que 2 parties ait été jouées et emportées selon toute probabilité par un(e) sympathique adhérent(e)
* Dead of Winter avec François-René, Aurélie, Neox et Baptiste. On me dit que la colonie n’a pas résisté à la pression conjuguée des zombies et des traitresses.
* Jeux moyen-format avec Jérôme, David et VHN. Tout d’abord 2 parties de Koryo emportées successivement par VHN puis David (qui a su influencer à son profit le kingmaker du dernier tour), dans les deux cas avec 23 points. Note pour les suivants : la carte qui fait gagner est le 6.
Ensuite Jérôme nous fait découvrir La Havane, un jeu où on utilise des cubes en bois représentant des ressources pour acheter des bâtiments qui donnent des points de victoire. Derrière cette apparente caricature de jeu de gestion allemand se cache un mécanisme malin de choix de rôles et de résolution de l’ordre de jeu, avec une interactivité qui le rapproche de Citadelles. Inspiré par les cubes cubains, VHN joue un tour de (Baie des) cochons à ses deux collègues et plie la partie en moins de temps qu’il n’en faut pour fumer un habano.

Les restants (Audrey, Aurélie, Dom, F-R et Jérôme) se regroupent pour enchaîner deux parties de Dungeon Raiders. Les multiples crocs en jambe et coups bas que se sont infligés les aventuriers dans leurs quête ont révélé la face cachée de la nature humaine. Comme le chantaient les Pink Floyd : « Money, so they say / Is the root of all evil today ». Je n’en dirai pas plus, mais qu’il soit consigné que par deux fois Audrey est ressortie en vainqueur du donjon.

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.

Séance de MARDI à Ti Koad 3/03

Séance racontée par Dom :

4 joueurs (Audrey, F-R, Jeff et VHN) se retrouvent dans une salle glaciale ce mardi. Histoire de rester dans l’ambiance, nous décidons de jouer à Dead of Winter : A la croisée des chemins que Jeff découvre.
Objectif collectif de ramassage de médicaments. Le groupe fonctionne bien, enchaînant les fouilles, surmontant les crises et réussissant à nourrir la population croissante de la colonie. Quelques inévitables décès se produisent, dont un malheureux cheval qui n’aurait pas dû passer par là, mais sans mettre en péril le moral de l’équipe. Alors que la fin de la partie se profile et que chacun dissimule de moins en moins son chacun pour soi, Audrey se révèle soudain comme traître. Mal lui en prit, l’impitoyable F-R l’exila promptement et fit de la chair à pâté (ou plutôt à zombies) de tous ses personnages.
Au final, les 3 autres survivants gagnent la partie.
Pour le livre d’or de PC, cette question de Jeff observant une fouille dans la bibliothèque : « Un livre, mais à quoi ça sert ? »

Pour discuter de cet événement RDV sur le forum.